Edition du 19-01-2021

Accueil » Cancer » Produits

Alopécie chimio-induite: Berg Pharma lance un essai clinique du BPM 31543

Publié le mardi 24 juillet 2012

Berg Pharma, une société pharmaceutique implantée à Boston spécialisée dans la mise au point et le développement de nouveaux traitements contre le cancer et les maladies métaboliques, a annoncé le lancement d’un essai clinique visant à évaluer l’innocuité, la tolérance et la pharmacocinétique d’un composé à usage local 31543 chez des patients adultes traités par chimiothérapie pour un cancer du sein). L’essai sera mené au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center de New York.

L’alopécie chimio-induite est citée comme l’un des effets secondaires anticipés les plus gênants par la majorité des femmes se préparant à recevoir une chimiothérapie, près de 10 % d’entre elles risquant d’éviter le traitement par crainte d’une perte anticipée des cheveux. Il n’existe actuellement aucun traitement pour prévenir l’alopécie chimio-induite, ce qui provoque chez le patient un stress psychologique intense et une conscience aiguë d’être atteint d’un cancer. Le Dr Joaquin J. Jimenez, professeur agrégé à la faculté de médecine Miller de l’université de Miami, département de dermatologie et de chirurgie cutanée et acteur de premier plan de la recherche sur le cheveu, a déclaré : « Nous avons atteint un point décisif où la recherche et l’innovation clinique se retrouvent. Il ne fait aucun doute que le partenariat entre Berg Pharma et Memorial Sloan-Kettering va permettre d’avancer à grands pas dans la mise au point d’une solution à l’alopécie chimio-induite. »

Le Dr Mario Lacouture, dermatologue attaché au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center et investigateur principal de l’essai, a précisé : « La perte des cheveux peut compter parmi les effets secondaires les plus terribles de la chimiothérapie, aussi sommes-nous ravis d’évaluer ce nouveau traitement dans l’espoir de parvenir à éliminer ou réduire sensiblement ce que les hommes comme les femmes considèrent comme l’une des grandes ignominies de nombreux traitements chimiothérapeutiques. »

Cet essai de phase I a pour objectifs premiers d’évaluer l’innocuité et la pharmacocinétique du médicament à usage local et pour objectifs secondaires de déterminer son aptitude à prévenir ou réduire la perte de cheveux (alopécie) associée à la chimiothérapie. La perte de cheveux modérée à sévère est un effet indésirable courant de nombreux agents chimiothérapeutiques utilisés dans le traitement du cancer. Le Dr Linda Vahdat, professeur de médecine, responsable du service des tumeurs solides de la tête et directrice du programme de recherche sur le cancer du sein à la faculté de médecine Weill Cornell a déclaré : « Le groupe de recherche sur le cancer du sein de Cornell travaille activement sur des stratégies visant à prévenir l’alopécie chimio-induite, aussi sommes-nous enchantés du lancement de ce nouvel essai et impatients d’en connaître les résultats ».

Niven R. Narain, co-fondateur, président et directeur technique de Berg Pharma a déclaré : « Ils ‘agit d’un problème lié au traitement du cancer qui n’a manifestement pas été résolu. Être associé à un établissement et un investigateur de premier plan pour permettre au BPM 31543 d’accéder au stade du développement clinique est passionnant. Berg Pharma s’emploie à traiter le cancer mais aussi à remédier aux effets secondaires terribles associés à certaines chimiothérapies. »

Source : Berg Pharma








MyPharma Editions

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

COVID-19 : les données intermédiaires de la phase 1/2a du candidat vaccin de Johnson & Johnson publiées dans le NEJM

Publié le 18 janvier 2021

Des données intermédiaires de phase 1/2a ont été publiées le 13 janvier 2021 dans le New England Journal of Medicine (NEJM)1. Celles-ci démontrent qu’une dose unique du candidat vaccin COVID-19 (JNJ-78436735) – en cours de développement par Janssen (Johnson & Johnson) – induit une réponse immunitaire qui a duré au moins 71 jours, la durée évaluée dans cette étude. Une partie de ces données intermédiaires a été publiée sur medRxiv en septembre 2020.

Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Publié le 18 janvier 2021
Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé des données positives d’une étude de Phase 1 qui démontrent un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses chez des sujets sains.

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents