Edition du 17-01-2022

Amyotrophie spinale infantile: Genomic Vision et le CHU-Hôpitaux de Rouen à la recherche d’un biomarqueur génomique

Publié le jeudi 15 octobre 2015

Amyotrophie spinale infantile: Genomic Vision et le CHU-Hôpitaux de Rouen lancent une étude visant à identifier un biomarqueur génomiqueGenomic Vision, la société de diagnostic moléculaire spécialisée dans le développement de tests de maladies génétiques et de cancers, et le CHU-Hôpitaux de Rouen vont collaborer dans le cadre d’une Recherche Biomédicale visant à identifier les variations structurales complexes responsables de l’amyotrophie spinale infantile (SMA – Spinal Muscular Atrophy).

Ces variations structurales complexes sont indétectables par les techniques de diagnostic actuelles et constituent des causes d’erreur pour le dépistage des couples à risque d’avoir un enfant atteint de SMA.

« Nous sommes ravis d’initier cette étude SMA avec le CHU de Rouen qui dispose d’une grande expérience de recherche clinique. Grâce à cet accord, Genomic Vision lance de manière effective le développement du test SMA et exécute sa stratégie de partenariats avec des leaders d’opinion, essentielle pour enrichir son portefeuille produits par de nouveaux tests de diagnostic basés sur le peignage moléculaire. Il s’agit également d’une étape importante dans notre collaboration avec Quest Diagnostics aux Etats-Unis, où le besoin d’outils de diagnostic innovants dans cette pathologie est considérable. », commente Aaron Bensimon, Cofondateur et Président du Directoire de Genomic Vision.

La SMA est une maladie génétique héréditaire due à un défaut du gène SMN1 sur les deux chromosomes 5 du patient. Elle se transmet selon un mode autosomique récessif, ce qui signifie que les parents d’un enfant atteint sont des porteurs sains du défaut du gène SMN1 en étant parfaitement asymptomatiques. La fréquence des porteurs sains de cette maladie dans la population générale est de 1/40 à 1/60, soit 1 à 1,5 million de porteurs sains en France. L’incidence élevée de cette maladie ainsi que sa sévérité expliquent la forte demande de conseil génétique. Or environ 8% des individus dans la population générale sont porteurs de ces variations structurales complexes susceptibles d’empêcher la détection des porteurs sains d’anomalies du gène SMN1 par les tests actuellement disponibles.

« Il s’agit là d’une vraie difficulté pour le conseil génétique de ces familles durement éprouvées. Nous avons besoin d’une nouvelle génération de tests qui permette la détection de tous les porteurs sains, » déclare le Dr. Saugier-Veber, Docteur en génétique médicale et Maître de Conférences-Praticien Hospitalier au CHU-Hôpitaux de Rouen.

L’objectif de ce projet est de réaliser, grâce à la technique du peignage moléculaire de Genomic Vision, une « cartographie » précise de la région du gène SMN1, afin d’identifier un biomarqueur génétique associé à ces variations structurales complexes.

« Nous pensons que l’identification d’un tel biomarqueur constitue un enjeu important car il devrait conduire au développement d’un test diagnostique simple augmentant la fiabilité de la détection des porteurs sains, » souligne Anne Jacquet, Directeur de la Recherche Biomédicale chez Genomic Vision.

L’étude va porter sur 360 individus et l’inclusion des premiers sujets est prévue au cours du mois d’octobre 2015. Le CHU-Hôpitaux de Rouen, en tant que promoteur de l’étude (Coordinateur, le Pr. Frébourg et Responsable Scientifique, le Dr. Saugier-Veber), a obtenu les accords des autorités compétentes (Agence Nationale de la Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM) et Comité de Protection des Personnes).

Source : Genomic Vision








MyPharma Editions

Seekyo renforce son conseil scientifique avec l’arrivée de deux nouveaux membres

Publié le 17 janvier 2022
Seekyo renforce son conseil scientifique avec l’arrivée de deux nouveaux membres

Seekyo, startup spécialisée dans le développement d’une Smart Chemotherapy, a annoncé la nomination de deux nouveaux membres au sein de son conseil scientifique : le Dr Jacques Medioni et le Dr Jean-Pierre Bizzari. Les thérapies développées par Seekyo ciblent de manière très sélective le microenvironnement tumoral, limitant ainsi les effets secondaires engendrés par les traitements classiques. Au côté des conjugués anticorps-médicaments (ADC-Antibody-Drug Conjugates), ces thérapies pourraient changer la donne pour les patients et praticiens en matière de traitement des tumeurs solides

OSE Immunotherapeutics : Dominique Costantini nommée Directrice générale intérimaire suite au départ d’Alexis Peyroles

Publié le 17 janvier 2022
OSE Immunotherapeutics : Dominique Costantini nommée Directrice générale intérimaire suite au départ d’Alexis Peyroles

OSE Immunotherapeutics a annoncé le départ d’Alexis Peyroles en tant que Directeur général de la société. Dominique Costantini, actuellement Présidente du Conseil d’administration d’OSE Immunotherapeutics et Directrice générale de 2012 à 2018, a été nommée Directrice générale intérimaire, avec effet immédiat. La recherche d’un nouveau Directeur général a démarré avec l’aide d’un cabinet de recrutement international de premier plan.

Univercells annonce l’acquisition de SynHelix

Publié le 15 janvier 2022
Univercells annonce l’acquisition de SynHelix

Univercells vient d’annoncer l’acquisition de SynHelix, une société de biotechnologie qui vise à accélérer le développement de biothérapies grâce à une technologie de synthèse d’ADN sans précédent, robuste, évolutive et automatisée, permettant de générer en une seule étape de longs fragments d’ADN, à grande échelle et avec une grande pureté, dans une installation conforme aux normes cGMP.

Lysogene : résiliation des accords de licence avec Sarepta pour le programme LYS-SAF302

Publié le 14 janvier 2022
Lysogene : résiliation des accords de licence avec Sarepta pour le programme LYS-SAF302

Lysogene, société biopharmaceutique s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la résiliation des accords de licence avec Sarepta pour LYS-SAF302, un actif de phase 2/3 dans la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA) avec effet au 11 juillet 2022. Cette résiliation fait suite à des discussions infructueuses pour le transfert à Lysogene de la responsabilité de la production du produit commercial LYS-SAF302 au niveau mondial.

Abivax reçoit l’avis scientifique de l’EMA soutenant l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 14 janvier 2022
Abivax reçoit l'avis scientifique de l'EMA soutenant l'avancement du programme clinique de phase 3 d'ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires et le cancer, a annoncé que l’Agence européenne des médicaments (EMA) a délivré son avis scientifique soutenant l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), visant par la suite à l’obtention potentielle d’une autorisation de mise sur le marché et à la commercialisation d’ABX464.

Cellectis : levée de l’avis de suspension par la FDA des essais cliniques de son partenaire sous licence Allogene Therapeutics

Publié le 11 janvier 2022
Cellectis : levée de l’avis de suspension par la FDA des essais cliniques de son partenaire sous licence Allogene Therapeutics

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer des thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, a déclaré que son partenaire sous licence, Allogene Therapeutics, Inc., a annoncé la levée de l’avis de suspension par la Food and Drug Administration (FDA) américaine de ses essais cliniques.

Takeda en passe d’acquérir Adaptate Biotherapeutics

Publié le 11 janvier 2022
Takeda en passe d'acquérir Adaptate Biotherapeutics

Takeda a annoncé l’exercice de son option d’acquisition d’Adaptate Biotherapeutics, une société britannique orientée sur le développement de thérapies à base d’anticorps pour la modulation des cellules T delta 1 (Vδ1) gamma delta (γδ) variables. Grâce à cette acquisition, Takeda obtiendra la plateforme d’engageurs de cellules T γδ à base d’anticorps d’Adaptate, notamment les programmes précliniques de candidats et de découverte en cours de développement.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents