Edition du 25-09-2021

Accueil » Industrie » Management » Recherche

Genomic Vision : adoption du peignage moléculaire par l’Université d’Oxford

Publié le vendredi 8 février 2019

Genomic Vision : adoption du peignage moléculaire par l’Université d’Oxford Genomic Vision, société spécialisée dans le développement de tests de diagnostic in-vitro (IVD) pour la détection précoce des cancers et des maladies héréditaires et d’applications pour les laboratoires de recherche (LSR), a annoncé l’adoption du peignage moléculaire avec l’utilisation de la plateforme FiberVision® au sein de l’Université d’Oxford afin d’approfondir la connaissance du système ubiquitine-protéasome et son implication dans le syndrome de Ruijs-Aalfs (RJALS).

Cette pathologie, aussi connue sous le nom de « SPARTAN syndrome », est une maladie autosomale récessive présentant une instabilité chromosomique, un vieillissement prématuré et l’apparition de carcinome hépatocellulaire précoce chez l’enfant.

Kristijan Ramadan, chef de groupe et Professeur associé au Cancer Research UK / Medical Research Council Oxford Institute for Radiation Oncology and Department of Oncology, a déclaré : « Nous cherchons à comprendre comment les composantes du système ubiquitine-protéasome affectent la réplication de l’ADN, durant ses séquences d’initiation, d’élongation et de terminaison. Nous avons récemment identifié une pathologie humaine (le syndrome de Ruijs-Aalfs – RJALS), due à des mutations monogéniques et bialléliques de la protéase SPRTN. Nous avons découvert, grâce à l’étude des fibres de l’ADN, que la principale cause de cette pathologie résidait dans le phénotype de stress de la réplication de l’ADN. Dès lors, l’utilisation de la technologie de Genomic Vision devrait nous permettre de mieux identifier les mutations génétiques détectées dans cette maladie, d’en comprendre l’ADN, sa réplication, sa vitesse et sa propagation. Nous pensons que la plateforme FiberVision® nous aidera à mieux étudier le rôle de la protéase SPRTN dans la réplication de l’ADN et finalement comprendre sa fonction protectrice dans la réplication et le stress de l’ADN et, par conséquent, les phénomènes de vieillissement accéléré et de cancer. »

Aaron Bensimon, Co-fondateur et Président du Directoire de Genomic Vision, a ajouté : « L’acquisition de notre plateforme FiberVision® par l’Université d’Oxford, l’une des équipes académiques les plus réputées dans l’excellence de sa science et la formation des meilleurs scientifiques, marque une nouvelle reconnaissance des avantages de notre technologie. Les travaux menés par les équipes dirigées par le Prof. Ramadan illustrent parfaitement l’usage du peignage moléculaire pour mieux comprendre les mutations génétiques des maladies rares complexes et sévères. Le syndrome de Ruijs-Aalfs est une maladie critique accompagnée de symptômes extrêmement graves. Je crois fermement que le peignage moléculaire apportera une valeur ajoutée à l’étude du gène SPTRN. La plateforme FiberVision® est l’outil idéal pour découvrir les mécanismes moléculaires de SPRTN et son rôle dans l’apparition de la maladie. Elle permet en effet de faciliter les performances des tests avec des résultats plus fiables que les autres technologies. En outre, le formidable projet du Prof. Ramadan valide notre stratégie commerciale consistant à impliquer les équipes de recherche académiques dans la découverte de nouvelles applications de notre technologie et répondre ainsi à des besoins médicaux non satisfaits. »

Source : Genomic Vision








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents