Edition du 25-02-2018

Antibiotiques: la consommation en France reste très supérieure à la moyenne européenne

Publié le mercredi 11 janvier 2017

Antibiotiques: la consommation en France reste très supérieure à la moyenne européenneL’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) publie son rapport annuel sur la consommation des antibiotiques en France. Les résultats présentés dans la nouvelle édition montrent notamment que la consommation des antibiotiques repart à la hausse depuis 2010, et que la France reste parmi les pays européens où celle-ci est la plus élevée.

« Ce niveau élevé est très préoccupant car une utilisation non maîtrisée des antibiotiques est responsable du développement des résistances bactériennes », souligne l’ANSM. « De surcroît, l’éventail des solutions de recours que constituent les antibiotiques dits « de réserve » s’appauvrit en raison de la diminution du nombre de substances antibiotiques disponibles et d’une innovation thérapeutique trop modeste », poursuit-elle.

La consommation d’antibiotiques a globalement diminué de 11,4 % entre 2000 et 2015, mais elle est en hausse de 5,4 % depuis 2010. L’ANSM souligne que la consommation d’antibiotiques en ville représente 93 % de la consommation totale. Elle se caractérise par un usage important des pénicillines et notamment de l’association amoxicilline-acide clavulanique, qui est particulièrement génératrice de résistances, une diminution de l’usage des quinolones, « ce qui constitue un point positif », indique l’agence. Les durées de prescription sont très variables avec une moyenne se situant à 9,2 jours et les disparités de consommation sont importantes entre plusieurs régions françaises.

À l’hôpital, la consommation d’antibiotiques représente 7 % de la consommation totale. Elle a peu évolué au cours de ces dernières années et se caractérise par une stabilisation de la consommation des céphalosporines de 3ème  et 4ème  générations et une diminution de la consommation de la colistine injectable, substance active qui exige un suivi spécifique en raison du développement de souches bactériennes multi-résistantes. En revanche, d’autres évolutions demeurent défavorables, comme la progression de l’usage des carbapénèmes.

En Europe, aucun changement majeur n’a été observé depuis 2000 dans la cartographie des consommations. En ville, la France se situe en 2015 au 4ème  rang et son niveau de consommation reste très supérieur à la moyenne européenne. Néanmoins, en 2015, la consommation s’établit en ville a un niveau inférieur à celui observé avant 2001, année du premier plan d’alerte sur les antibiotiques. Dans les établissements de santé, la consommation d’antibiotiques est restée stable et les antibiotiques à large spectre restent largement utilisés.

A consulter sur le site de l’ANSM : « Consommation d’antibiotiques et résistance et nécessité d’une mobilisation déterminée et durable »








MyPharma Editions

Servier ouvre son premier bureau américain à Boston

Publié le 23 février 2018
Servier ouvre son premier bureau américain à Boston

Servier a annoncé vendredi le renforcement de sa présence sur le territoire américain avec l’ouverture à Boston de son premier bureau, Servier BioInnovation. Situé en plein coeur du hub mondial des sciences de la vie de Cambridge, ce nouveau site a pour mission d’identifier de nouvelles opportunités en Recherche & Développement et concrétiser la présence commerciale du groupe pharmaceutique français aux Etats-Unis.

GeNeuro : GNbAC1 désigné médicament orphelin par la FDA dans la PIDC

Publié le 23 février 2018
GeNeuro : GNbAC1 désigné médicament orphelin par la FDA dans la PIDC

GeNeuro, société biopharmaceutique suisse qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et auto-immunes, a annoncé que GNbAC1 a reçu la désignation de médicament orphelin de la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis pour le traitement de la polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique (PIDC), une maladie auto-immune neurologique rare du système nerveux périphérique.

Ophtalmologie : Elsalys Biotech conclut avec Théa une option de licence sur son programme ELB011

Publié le 22 février 2018
Ophtalmologie : Elsalys Biotech conclut avec Théa une option de licence sur son programme ELB011

Elsalys Biotech, société française spécialisée en immuno-oncologie, a signé avec Théa un accord d’option de licence en ophtalmologie. L’option porte sur le développement clinique (prévu à partir de 2020) et la commercialisation d’ELB011, un nouvel anticorps first-in-class dans le traitement de la DMLA humide et d’autres pathologies vasculaires rétiniennes.

Immuno-oncologie : Merck & Co va acquérir l’australien Viralytics

Publié le 22 février 2018
Immuno-oncologie : Merck & Co va acquérir l'australien Viralytics

Le groupe pharmaceutique américain a annoncé la signature d’un accord définitif en vue d’acquérir Viralytics, une biotech australienne spécialisée dans les traitements d’immunothérapie oncolytique. L’opération proposée valorise le total des actions émises de Viralytics à environ 502 millions de dollars de dollars australiens (320 millions d‘euros).

Don de moelle osseuse : semaine nationale de mobilisation du 10 au 18 mars 2018

Publié le 22 février 2018
Don de moelle osseuse : semaine nationale de mobilisation du 10 au 18 mars 2018

La 13ème édition de la Semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse se déroule du 10 au 18 mars 2018. A cette occasion, l’Agence de la biomédecine lance une nouvelle campagne et dit « Bravo et merci » à tous ceux qui ont pris le temps de s’inscrire comme donneurs de moelle osseuse pour peut-être un jour sauver des vies.

Néovacs renforce sa propriété intellectuelle aux États-Unis

Publié le 22 février 2018
Néovacs renforce sa propriété intellectuelle aux États-Unis

Néovacs, la société spécialiste de l’immunothérapie active pour le traitement des maladies auto-immunes, a annoncé avoir reçu la notification par le United States Patent and Trademark Office (USPTO) de l’octroi du brevet intitulé : « Méthode de traitement d’une condition liée à la surexpression de l’Interféron alpha (US 14/110,312) ».

TxCell présente son procédé de fabrication de CAR-Tregs au CAR-TCR Summit Europe

Publié le 22 février 2018
TxCell présente son procédé de fabrication de CAR-Tregs au CAR-TCR Summit Europe

TxCell, société de biotechnologies qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs) pour l’inflammation, l’auto-immunité et la transplantation, présente les détails de son procédé de fabrication de CAR-Tregs au CAR-TCR Summit Europe, se tenant du 20 au 22 février 2018 à Londres, au Royaume-Uni.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions