Edition du 26-07-2021

Appels à projets Nanobiotechnologies et bio-informatique : 25 millions d’euros pour les lauréats

Publié le jeudi 19 mai 2011

Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, et René Ricol, Commissaire général à l’Investissement, ont annoncé les lauréats des appels à projets « Nano-biotechnologies » et  » Bio-informatique  » lancés dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir. Ces 2 appels à projets sont inscrits dans l’action « Santé – biotechnologie » qui est dotée d’1,55 milliards d’euros.

Les 13 projets retenus au titre des deux appels à projets, en rassemblant des équipes de plusieurs domaines scientifiques et technologiques, vont permettre, à l’interface des disciplines, de développer des projets innovants et d’accompagner plus efficacement les avancées de la biologie et de la médecine. Ces projets consacrent ainsi l’usage des technologies les plus performantes au service de la connaissance du vivant et au service de la santé.

15 millions d’euros pour les 6 lauréats de l’appel à projets « Nano biotechnologies »
31 projets ont été reçus pour cet appel à projets lancé en septembre 2010. Sur la base des évaluations et recommandations d’un jury international, présidé par Peter Seitz, professeur de nanomédecine à l’université de Neuchâtel (Suisse), les 6 meilleurs projets ont été retenus. Grâce à cet appel à projets de nouvelles applications, notamment dans le domaine de la nanomédecine, du diagnostic médical et de l’imagerie, vont être développées. Elles vont permettre d’améliorer les diagnostics, comme :

BiTum qui explorera de nouvelles voies de diagnostic précoce du cancer de la prostate en combinant diverses techniques d’imagerie,
NanoCTC qui pourra caractériser précisément les cellules tumorales circulantes
– ou encore DIGIDIAG qui va développer des  » laboratoires sur puce  » nano/microfluidiques miniaturisés pour mieux diagnostiquer les cancers, mais aussi la maladie d’Alzheimer, les maladies auto-immunes et inflammatoires

Ces projets vont offrir des solutions thérapeutiques personnalisées, plus ciblées comme :
IBFC qui vise à optimiser les performances des biopiles implantables,
nUCA qui va concevoir des systèmes d’imagerie miniatures à très forte résolution
– ou encore VIBBnano, qui en s’appuyant sur un nouveau système d’imagerie ultra-rapide va développer des nanostructures  » bio-inspirées  » pour réparer les lésions directement au niveau de l’ADN et optimiser la délivrance de principes actifs.

10 millions d’euros pour les 7 lauréats de l’appel à projet « Bio-informatique »
28 projets ont été reçus pour cet appel à projets lancé en septembre 2010. Sur la base des évaluations d’un jury international, présidé par le Professeur Yves Moreau professeur à l’université de Louvain, 7 projets ont été retenus.

Plusieurs des projets visent à intégrer des données multi-échelles, en utilisant le développement d’algorithme, comme ANCESTROME sur l’évolution des espèces dans leur environnement, et Bip : Bip qui traite des structures et de la dynamique des protéines pour le développement de nouveaux principes actifs, plus efficaces et mieux ciblés.

Les solutions informatiques sont nécessaires au traitement de grandes quantités de données, le projet BACNET propose ainsi d’étudier l’étape intermédiaire entre le gène et la protéine, afin de prédire de façon plus précise les propriétés des bactéries, pour améliorer la prévention des maladies microbiennes, ou le développement d’agents thérapeutiques pour remplacer les antibiotiques. Ou encore le projet BRAINOMICS qui permettra d’accroitre nos connaissances sur la structure et le fonctionnement du cerveau pour mieux le soigner, grâce à l’intégration de données de la génétique, de la génomique et de la neuro-imagerie.

Cet appel à projets va aussi permettre de développer des logiciels pour améliorer l’efficacité de la prévention avec le projet MIMHES qui développera un outil d’aide à la décision en santé animale avec un fort impact sur la maîtrise des épidémies dans les troupeaux.

Enfin le projet ICEBERG, modélise des systèmes biologiques complexes grâce aux mathématiques, pouvant potentiellement réduire le recours aux tests cliniques chez les animaux ou encore PHEROTAXIS qui modélisera les processus olfactifs des papillons afin de créer des nez artificiels utiles pour détecter des pollutions environnementales ou industrielles.

Source : Ministère  de l’Enseignement supérieur et de la recherche








MyPharma Editions

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Publié le 22 juillet 2021
Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que, suite à sa réunion préalable au dépôt d’une demande de BLA avec la Food and Drug Administration (FDA), la société a l’intention de poursuivre la procédure de demande de BLA auprès de la FDA aux États-Unis pour eryaspase chez des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d’euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 22 juillet 2021
PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d'euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

PEP-Therapy, société de biotechnologie développant des peptides pénétrants comme thérapies ciblées pour le traitement des cancers, vient d’annoncer avoir levé 2,6 millions d’euros supplémentaires (3 millions de dollars) dans le cadre d’une extension de son tour de financement de série A, portant le total levé à 5,4 millions d’euros (6,4 millions de dollars).

Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Publié le 21 juillet 2021
Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Crown Bioscience, société du groupe JSR Life Sciences, a annoncé la nomination d’Alex Slater au poste de vice-président du développement commercial, Amérique du Nord et Europe. M. Slater aura pour mission d’encadrer la croissance continue de la gamme de services existante de la société, ainsi que de jeter les bases de l’expansion de nouveaux services.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents