Edition du 08-03-2021

Appels à projets Nanobiotechnologies et bio-informatique : 25 millions d’euros pour les lauréats

Publié le jeudi 19 mai 2011

Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, et René Ricol, Commissaire général à l’Investissement, ont annoncé les lauréats des appels à projets « Nano-biotechnologies » et  » Bio-informatique  » lancés dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir. Ces 2 appels à projets sont inscrits dans l’action « Santé – biotechnologie » qui est dotée d’1,55 milliards d’euros.

Les 13 projets retenus au titre des deux appels à projets, en rassemblant des équipes de plusieurs domaines scientifiques et technologiques, vont permettre, à l’interface des disciplines, de développer des projets innovants et d’accompagner plus efficacement les avancées de la biologie et de la médecine. Ces projets consacrent ainsi l’usage des technologies les plus performantes au service de la connaissance du vivant et au service de la santé.

15 millions d’euros pour les 6 lauréats de l’appel à projets « Nano biotechnologies »
31 projets ont été reçus pour cet appel à projets lancé en septembre 2010. Sur la base des évaluations et recommandations d’un jury international, présidé par Peter Seitz, professeur de nanomédecine à l’université de Neuchâtel (Suisse), les 6 meilleurs projets ont été retenus. Grâce à cet appel à projets de nouvelles applications, notamment dans le domaine de la nanomédecine, du diagnostic médical et de l’imagerie, vont être développées. Elles vont permettre d’améliorer les diagnostics, comme :

BiTum qui explorera de nouvelles voies de diagnostic précoce du cancer de la prostate en combinant diverses techniques d’imagerie,
NanoCTC qui pourra caractériser précisément les cellules tumorales circulantes
– ou encore DIGIDIAG qui va développer des  » laboratoires sur puce  » nano/microfluidiques miniaturisés pour mieux diagnostiquer les cancers, mais aussi la maladie d’Alzheimer, les maladies auto-immunes et inflammatoires

Ces projets vont offrir des solutions thérapeutiques personnalisées, plus ciblées comme :
IBFC qui vise à optimiser les performances des biopiles implantables,
nUCA qui va concevoir des systèmes d’imagerie miniatures à très forte résolution
– ou encore VIBBnano, qui en s’appuyant sur un nouveau système d’imagerie ultra-rapide va développer des nanostructures  » bio-inspirées  » pour réparer les lésions directement au niveau de l’ADN et optimiser la délivrance de principes actifs.

10 millions d’euros pour les 7 lauréats de l’appel à projet « Bio-informatique »
28 projets ont été reçus pour cet appel à projets lancé en septembre 2010. Sur la base des évaluations d’un jury international, présidé par le Professeur Yves Moreau professeur à l’université de Louvain, 7 projets ont été retenus.

Plusieurs des projets visent à intégrer des données multi-échelles, en utilisant le développement d’algorithme, comme ANCESTROME sur l’évolution des espèces dans leur environnement, et Bip : Bip qui traite des structures et de la dynamique des protéines pour le développement de nouveaux principes actifs, plus efficaces et mieux ciblés.

Les solutions informatiques sont nécessaires au traitement de grandes quantités de données, le projet BACNET propose ainsi d’étudier l’étape intermédiaire entre le gène et la protéine, afin de prédire de façon plus précise les propriétés des bactéries, pour améliorer la prévention des maladies microbiennes, ou le développement d’agents thérapeutiques pour remplacer les antibiotiques. Ou encore le projet BRAINOMICS qui permettra d’accroitre nos connaissances sur la structure et le fonctionnement du cerveau pour mieux le soigner, grâce à l’intégration de données de la génétique, de la génomique et de la neuro-imagerie.

Cet appel à projets va aussi permettre de développer des logiciels pour améliorer l’efficacité de la prévention avec le projet MIMHES qui développera un outil d’aide à la décision en santé animale avec un fort impact sur la maîtrise des épidémies dans les troupeaux.

Enfin le projet ICEBERG, modélise des systèmes biologiques complexes grâce aux mathématiques, pouvant potentiellement réduire le recours aux tests cliniques chez les animaux ou encore PHEROTAXIS qui modélisera les processus olfactifs des papillons afin de créer des nez artificiels utiles pour détecter des pollutions environnementales ou industrielles.

Source : Ministère  de l’Enseignement supérieur et de la recherche








MyPharma Editions

Excelya : Nathalie Doize nommée directrice des opérations et Rudolph Rosenberg nommé directeur financier

Publié le 8 mars 2021
Excelya : Nathalie Doize nommée directrice des opérations et Rudolph Rosenberg nommé directeur financier

Excelya, organisme européen indépendant de recherche sous contrat, vient d’annoncer la nomination de Nathalie Doize au poste de directrice des opérations et de Rudolph Rosenberg au poste de directeur administratif et financier d’Excelya.

COVID-19 : Novartis signe un accord préliminaire avec CureVac pour la fabrication de son nouveau vaccin

Publié le 8 mars 2021
COVID-19 : Novartis signe un accord préliminaire avec CureVac pour la fabrication de son nouveau vaccin

Novartis a annoncé la signature d’un accord préliminaire avec CureVac pour la production de l’ARN messager et des « produits de matières premières » pour le vaccin CVnCoV, afin de contribuer à la lutte contre la pandémie de COVID-19. Les préparatifs pour le démarrage de la production, le transfert de technologie et les produits test sont déjà en cours. Après l’accord final, Novartis prévoit de démarrer la production au deuxième trimestre 2021. Les premières livraisons sont attendues pour l’été 2021.

AB Science : une publication indépendante confirme le rôle du masitinib comme thérapie potentielle dans les troubles neurodégénératifs

Publié le 8 mars 2021
AB Science : une publication indépendante confirme le rôle du masitinib comme thérapie potentielle dans les troubles neurodégénératifs

AB Science a annoncé la publication d’un article évalué par des pairs dans lequel les auteurs concluent que le blocage des hémicanaux sur les mastocytes avec le masitinib représente une nouvelle stratégie prometteuse pour ralentir la progression des maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer et la sclérose latérale amyotrophique (SLA).

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer annoncent l’initiation d’un essai de Phase 2 pour leur candidat vaccin

Publié le 8 mars 2021
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer annoncent l’initiation d’un essai de Phase 2 pour leur candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, et Pfizer ont annoncé l’initiation de VLA15-221. L’étude VLA15-221 s’appuie sur les données initiales positives de deux études de Phase 2 lancées précédemment, inclut de nouveaux schémas de vaccination et devrait fournir les dernières données de Phase 2 avant une éventuelle décision d’entamer des études pivot de Phase 3.

C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

Publié le 5 mars 2021
C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

C4Diagnostics, société de biotechnologie qui développe des tests de diagnostic in vitro (DIV) innovants pour les maladies infectieuses, a annoncé la nomination de Thomas Tran, MBA, au poste de Managing Director. Ses 20 ans de carrière dans l’industrie du diagnostic in vitro sont un atout clé pour structurer les activités de C4Diagnostics, dans un contexte où la société accélère son développement et déploie son portefeuille de produits et de services.

Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Publié le 5 mars 2021
Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Accure Therapeutics, entreprise espagnole de R&D translationnelle dans le domaine du système nerveux central (SNC), vient d’annoncer avoir inclut le premier patient de son essai clinique de phase II (ACUITY), portant sur des personnes atteintes de névrite optique aiguë (NOA).

Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Publié le 5 mars 2021
Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie,vient d’annoncer que son partenaire Ocumension Therapeutics a reçu l’approbation des autorités réglementaires chinoises (Center for Drug Evaluation of the National Medical Products Administration) pour conduire la partie chinoise de l’étude clinique en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470 pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez […]

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents