Edition du 18-05-2022

ASIT biotech présente les résultats d’immunogénicité de l’étude de phase III avec gp-ASIT+™

Publié le lundi 3 juillet 2017

ASIT biotech présente les résultats d’immunogénicité de l’étude de phase III avec gp-ASIT+™ASIT biotech, la société biopharmaceutique belge qui développe une nouvelle génération de produits d’immunothérapie pour les allergies, vient de présenter au congrès 2017 de l’EAACI (Académie Européenne d’Allergologie et d’Immunologie Clinique, Helsinki, 17-21 juin), dans le cadre d’une session orale intitulée « Immunothérapie allergique – mécanismes et vaccins », les résultats d’immunogénicité de son étude clinique de phase III avec gp-ASIT+™.

Cette communication qui confirme les résultats cliniques présentés par le Professeur Ralph Mösges lors d’une session précédente du Congrès, est disponible sur le site internet de la société.

Conformément au protocole élaboré en amont de cette étude de phase III, tous les patients recrutés à l’Hôpital Universitaire de Gand (n=21 gp-ASIT+™; n=11 placebo) ont donné des échantillons de sang pour permettre au Docteur Shamji, Conseiller Scientifique d’ASIT Biotech et Professeur agrégé à Imperial College London d’étudier le mécanisme d’action de gp-ASIT+™.

Le Docteur Shamji a présenté des résultats immunologiques spectaculaires confirmant l’induction par gp-ASIT+™ d’un mécanisme d’action immunorégulateur remarquable et révolutionnaire. Le traitement de courte durée avec gp-ASIT+™ inhibe radicalement deux mécanismes à l’origine des symptômes allergiques : (1) la production d’anticorps IgE spécifiques aux pollens de graminées et (2) l’activation des basophiles par les pollens de graminées. En outre, un traitement de 3 semaines avec gp-ASIT+™ induit la production par les cellules B régulatrices d’anticorps protecteurs bloquant la formation de complexes entre les IgE et les allergènes de pollens de graminées, cette production d’anticorps est associée à un effet clinique spectaculaire pendant la saison pollinique.

En effet, dans le contexte d’une forte saison pollinique en Belgique, ont été observées, au sein de ce sous-groupe de patients, des réductions importantes du score combiné de symptômes cliniques et de prise de médicaments (-35,1% pendant le pic pollinique et -53,7% sur toute la durée de la saison pollinique) et du score des symptômes de rhinoconjonctivite (-27,4% pendant le pic pollinique et -56,9% sur toute la durée de la saison pollinique).

Le Docteur Mohamed Shamji commente : « Je suis enthousiasmé par les résultats de notre étude de phase III, qui révèlent que gp-ASIT+™ induit un mécanisme d’immunorégulation novateur. L’immunogénicité observée confirme l’efficacité clinique ainsi que les effets bénéfiques de la régulation immunitaire induite par gp-ASIT+™. Je suis fermement convaincu que le traitement de courte durée avec gp-ASIT+™ aura un impact déterminant sur la façon dont les patients allergiques pourront être pris en charge à l’avenir. »

Thierry Legon, administrateur délégué (CEO) d’ASIT biotech, commente : « Nous considérons que ces résultats de phase III confirment qu’un traitement sous-cutané de courte durée avec gp-ASIT+™ est l’avenir de l’immunothérapie allergénique pour la rhinite aux pollens de graminées. Notre détermination à mettre gp-ASIT+™ sur le marché reste totale, et nous sommes déjà à l’œuvre pour préparer la prochaine étude de phase III, avec l’objectif d’un démarrage avant la prochaine saison pollinique. La découverte du mécanisme d’action de gp-ASIT+™ est une étape majeure pour la Société, qui confirme pour la première fois au monde de façon patente la pertinence de l’immunothérapie par les peptides allergènes. La connaissance du mécanisme d’action de notre produit réduit les risques liés à la poursuite du développement de gp-ASIT+™, mais aussi des autres produits ASIT+™, en particulier ceux ciblant les allergies alimentaires, qui sont aujourd’hui au stade préclinique, et pour lesquels nous bénéficions de financements adéquats, grâce aux 6 M€ reçus du gouvernement wallon. »

Source : ASIT biotech








MyPharma Editions

Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Publié le 18 mai 2022
Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, et Inserm Transfert, filiale privée de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), ont annoncé la signature d’un accord de licence et un partenariat de recherche pour faire progresser les solutions thérapeutiques dans le traitement du vitiligo.

Adocia : premier sujet traité dans les essais cliniques BioChaperone® Combo avec le partenaire Tonghua Dongbao

Publié le 18 mai 2022
Adocia : premier sujet traité dans les essais cliniques BioChaperone® Combo avec le partenaire Tonghua Dongbao

Adocia, société biopharmaceutique au stade clinique spécialisée dans la recherche et le développement de solutions thérapeutiques innovantes pour le traitement du diabète et d’autres maladies métaboliques, a annoncé un premier sujet traité avec BioChaperone® Combo (« BC Combo ») dans l’essai clinique CT046.

Lysogene fait un point d’étape sur l’étude de phase 2/3 avec la thérapie génique LYS-SAF302 pour le traitement de la MPS IIIA

Publié le 18 mai 2022
Lysogene fait un point d’étape sur l’étude de phase 2/3 avec la thérapie génique LYS-SAF302 pour le traitement de la MPS IIIA

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a présenté des données cliniques actualisées de l’essai clinique de phase 2/3 AAVance en cours avec la thérapie génique expérimentale LYS-SAF302 pour le traitement de la MPS IIIA (NCT03612869) lors de la 25e réunion annuelle de l’ASGCT (American Society for Gene & Cell Therapy) à Washington, DC.

Biotechs : Gene.iO accélère la première levée de fonds

Publié le 18 mai 2022
Biotechs : Gene.iO accélère la première levée de fonds

Genopole lance la 2e édition de Gene.iO, programme qui forme pendant un an les jeunes biotechs à la réussite d’une première levée de fonds ou accord commercial. Cet accompagnement Business, assuré par Genopole et des consultants experts de la bio-innovation, donne les armes stratégiques pour approcher et convaincre les investisseurs et les industriels.

Poxel : désignation de médicament orphelin de la FDA pour le PXL065 et le PXL770 dans l’adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Publié le 18 mai 2022
Poxel : désignation de médicament orphelin de la FDA pour le PXL065 et le PXL770 dans l'adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Poxel, société biopharmaceutique qui développe des traitements innovants pour les maladies chroniques graves à physiopathologie métabolique, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les maladies métaboliques rares, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) au PXL065 et au PXL770 pour le traitement des patients atteints d’adrénomyéloneuropathie (AMN), la forme la plus courante d’adrénoleucodystrophie liée au chromosome X (ALD).

Thabor Therapeutics : Jérémie Mariau nommé au poste de directeur général

Publié le 17 mai 2022
Thabor Therapeutics : Jérémie Mariau nommé au poste de directeur général

Thabor Therapeutics, société développant une approche thérapeutique innovante pour les patients atteints de maladies inflammatoires chroniques des muqueuses, vient d’annoncer la nomination de Jérémie Mariau au poste de directeur général.

Maladies rares : Inserm Transfert annonce la signature d’un accord de licence avec Novartis

Publié le 17 mai 2022
Maladies rares : Inserm Transfert annonce la signature d’un accord de licence avec Novartis

Inserm Transfert vient d’annoncer la signature d’un accord de licence avec Novartis pour les travaux issus des recherches de l’équipe du Pr. Guillaume Canaud au sein de l’Institut Necker – Enfants Malade (INEM), dont l’Inserm est l’une des tutelles. Ces résultats de recherche visent à repositionner l’Alpelisib dans des indications de syndrome de CLOVES afin de soigner et soulager les patients atteints de cette maladie, prioritairement les jeunes enfants ayant des formes sévères.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents