Edition du 28-10-2020

Roche : résultats positifs pour un traitement d’immunothérapie dans le NSCLC

Publié le vendredi 15 mai 2015

Roche vient d’annoncer les résultats intermédiaires d’une étude randomisée de phase II (POPLAR) menée à l’échelle mondiale auprès de patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC) déjà traité. Son médicament expérimental d’immunothérapie MPDL3280A a doublé, par rapport à la chimiothérapie, la probabilité de survie de patients atteints.

Cette étude révèle que le médicament expérimental d’immunothérapie anticancéreuse MPDL3280A (anti-PDL1) a doublé la probabilité de survie (survie globale [OS]; HR=0,47) chez des patients dont le cancer exprimait les taux les plus élevés de PD-L1 (Programmed Death Ligand-1) par rapport à la chimiothérapie par le docétaxel. Une amélioration de la survie a également été observée chez des patients présentant un taux modéré ou élevé (HR=0,56) ou un quelconque taux de PD-L1 (HR=0,63), déterminé à l’aide d’un test actuellement développé par Roche. Le MPDL3280A a été généralement bien toléré et les événements indésirables ont été conformes à ceux précédemment signalés avec ce médicament dans le traitement du NSCLC.

Des résultats actualisés seront présentés dans le cadre d’une session orale lors du 51e congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO).

«Dans le cadre de notre étude portant sur le MPDL3280A lors de cancer du poumon précédemment traité, la quantité de PDL1 exprimée par la tumeur d’un patient était corrélée à l’amélioration de la survie. L’objectif du PD-L1 en tant que biomarqueur consiste à identifier les patients les plus susceptibles de présenter une amélioration de la survie globale avec le MPDL3280A administré seul, ainsi que les patients qui pourraient être des candidats appropriés pour un traitement combiné.», a indiqué Sandra Horning, M.D., Chief Medical Officer et Head of Global Product Development.

En février 2015, la FDA a accordé au MPDL3280A le statut de percée thérapeutique pour le traitement de patients dont le NSCLC exprime le PD-L1 et a progressé pendant ou après des traitements standard (par ex. chimiothérapie à base de platine et traitement ciblé approprié contre un cancer présentant une mutation de l’EGFR ou une tumeur ALK-positive). Roche examine avec l’U.S. Food and Drug Administration (FDA) des données intermédiaires issues de l’étude POPLAR dans le cadre de la procédure liée au statut de percée thérapeutique (Breakthrough Therapy Designation) obtenue pour ce médicament dans le contexte du cancer du poumon. Roche mène actuellement trois études de phase II et six études de phase III évaluant le MPDL3280A dans divers types de cancer du poumon.

Source : Roche








MyPharma Editions

Tollys : arrivée de Bettina Werle au poste de directrice scientifique

Publié le 27 octobre 2020
Tollys : arrivée de Bettina Werle au poste de directrice scientifique

Tollys, qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), vient d’annoncer la nomination de Bettina Werle au poste de directrice scientifique. Elle sera responsable de toutes les activités scientifiques et de recherche chez Tollys. Sa nomination intervient alors que Tollys démarre ses études de toxicologie réglementaires en vue de lancer des essais cliniques de phase 1 en 2022.

Oncologie : MATWIN met en lumière six projets prometteurs

Publié le 27 octobre 2020
Oncologie : MATWIN met en lumière six projets prometteurs

MATWIN, plateforme française d’open-innovation spécialisée en oncologie, vient d’annoncer les six lauréats de son programme d’accompagnement. Deux jurys réunis en session numérique les 13 et 14 octobre ont sélectionné des projets prometteurs dans la lutte contre le cancer au bénéfice des patients.

Advent France Biotechnology : Geoffroy de Ribains recruté en tant qu’operating partner

Publié le 27 octobre 2020
Advent France Biotechnology : Geoffroy de Ribains recruté en tant qu'operating partner

Advent France Biotechnology (AFB), société de capital-risque spécialisée dans l’amorçage en sciences de la vie, vient d’annoncer la nomination de Geoffroy de Ribains comme operating partner. À ce poste, il sera impliqué dans la gestion des sociétés du portefeuille d’AFB – en plus de siéger au conseil d’administration de certaines d’entre elles – et travaillera sur de nouveaux investissements.

Sensorion et Novasep signent un accord de développement et de fabrication de produits de thérapie génique

Publié le 27 octobre 2020
Sensorion et Novasep signent un accord de développement et de fabrication de produits de thérapie génique

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition et Novasep, un acteur majeur dans le domaine des services et des technologies pour les industries des sciences de la vie, ont annoncé la signature d’un accord pour la fabrication de virus adéno-associés (AAV).

Biofortis et ProDigest annoncent une collaboration mondiale dans le domaine de la recherche gastro-intestinale

Publié le 27 octobre 2020
Biofortis et ProDigest annoncent une collaboration mondiale dans le domaine de la recherche gastro-intestinale

ProDigest, spécialiste de la recherche intestinale et Biofortis, l’organisme de recherche sous contrat de Mérieux NutriSciences au service de l’innovation en nutrition, santé et études microbiotiques, viennent de conclure un accord global pour renforcer et élargir leurs services internationaux.

Erytech : Stewart Craig nommé en qualité de Directeur Technique

Publié le 27 octobre 2020
Erytech : Stewart Craig nommé en qualité de Directeur Technique

Erytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé la nomination du Dr. Stewart Craig en qualité de Directeur Technique (CTO) au sein de l’équipe de Direction. Le Dr. Craig apporte plus de 35 années d’expérience acquises à l’international dans le développement de produits biologiques complexes et de thérapies cellulaires et géniques, au travers de la fabrication, des opérations techniques ainsi que des systèmes qualité et affaires réglementaires.

Janssen : avis favorable du CHMP pour une utilisation élargie du TREMFYA® dans l’arthrite psoriasique active dans l’UE

Publié le 26 octobre 2020
Janssen : avis favorable du CHMP pour une utilisation élargie du TREMFYA® dans l’arthrite psoriasique active dans l’UE

Janssen vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis favorable recommandant l’utilisation élargie du TREMFYA® (guselkumab) pour le traitement des patients adultes atteints d’arthrite psoriasique (AP) active dans l’UE. Actuellement, le guselkumab est autorisé dans l’UE pour le traitement du psoriasis en plaques modéré à sévère chez les adultes candidats à une thérapie systémique.1

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents