Edition du 16-05-2021

Assises du médicament: remise des travaux pour la fin mai 2011

Publié le jeudi 17 février 2011

Après la remise du rapport de l’Inspection générale des affaires sociales sur le Mediator le 15 janvier dernier, Xavier Bertrand, Ministre du Travail de l’Emploi et de la Santé et Nora Berra, Secrétaire d’Etat chargée de la Santé, ont souhaité engager une large concertation sur la refonte du système de sécurité sanitaire des produits de santé – incluant les dispositifs médicaux –, avec une remise des travaux pour la fin du mois de mai 2011.

Cette concertation a pris jeudi aujourd’hui la forme des Assises du médicament. L’objectif : restaurer la confiance dans le système de sécurité sanitaire des produits de santé. Il est indispensable de rendre notre système plus sûr, plus éthique, plus transparent, plus réactif et plus efficient. « Les Assises du Médicament sont mises en place pour construire une vision stratégique nationale de la politique des produits de santé, qui sera ensuite portée au niveau européen », explique le Ministère de la Santé.

La coordination des Assises
Tous les acteurs concernés, répartis dans six groupes de travail, vont débattre du mode de gouvernance et de la gestion sanitaire des produits de santé. Ils devront élaborer des propositions sur l’évaluation, le suivi, l’utilisation et la promotion des produits de santé, afin de garantir une sécurité optimale aux patients, tout en préservant les capacités d’accès à l’innovation. La présidence des groupes de travail est confiée à des personnalités dont la compétence est reconnue.
L’organisation et la périodicité des travaux seront déterminées par les présidents, en accord avec les membres du groupe, lors de la première réunion, au cours de laquelle un vice-président sera désigné. Chaque groupe devra élaborer un rapport de synthèse pour la fin du mois de mai 2011.
La coordination des Assises sera assurée par un comité composé des présidents, des vice-présidents, des rapporteurs et placé sous la responsabilité de M. Edouard Couty, rapporteur général. Le comité veillera au bon déroulement des travaux et à leur cohérence globale. Il garantira l’indépendance des débats et la libre expression de chacun. Dans le cadre de ces Assises, il est souhaité que chaque groupe de travail comporte la représentation la plus large possible, en veillant à préserver, au sein de chaque groupe, l’équilibre entre les différents acteurs du monde de la santé.

Les groupes de travail :
Groupe 1
: Améliorer les conditions d’octroi de l’autorisation de mise sur le marché (AMM) [1] – Président : Jean-François GIRARD – Rapporteur : Philippe RANQUET
– Comment intégrer la notion d’intérêt thérapeutique pour le patient dans les critères d’octroi d’une AMM ?
– Quelles sont les conséquences et adaptations nécessaires pour la détermination du service médical rendu ?

Groupe 2 : Renforcer le système de surveillance des médicaments – Présidente : Dominique COSTAGLIOLA – Rapporteur : Philippe LABASTIE
– Comment améliorer le signalement des effets indésirables, l’analyse des signaux d’alerte et leur transmission de l’échelon local à l’échelon national ?
– Comment renforcer la surveillance active, par exemple au travers des plans de gestion des risques et de la consultation des bases CNAMTS, sans altérer la réactivité des décisions ?
– Quelles modalités pour retirer ou suspendre une AMM ou une décision de remboursement de manière réactive ?

Groupe 3 : Encadrer les prescriptions hors AMM – Président : Hubert ALLEMAND – Rapporteur : Thomas WANECQ
– Comment mieux identifier les prescriptions hors AMM ?
– Quels outils pour limiter la prescription hors AMM non protocolisée ?

Groupe 4 : Développer l’information sur les produits de santé – Président : Alain-Michel CERETTI – Rapporteur : Claire SCOTTON
– Comment mettre en place une information indépendante, transparente sur les produits de santé auprès des professionnels de santé et du grand public ?
– Quelles modalités d’information sur les produits de santé par les visiteurs médicaux, ainsi que lors de la formation initiale et de la formation continue (Développement Professionnel Continu) ?

Groupe 5 : Optimiser la gouvernance et clarifier les missions des organismes intervenant dans les produits de santé – Président : Claude HURIET – Rapporteur : Bernard VERRIER
– Quels rôles respectifs des autorités et différentes agences sanitaires dans l’évaluation, la surveillance et l’information sur les produits de santé ?
– Comment définir une gestion optimale afin de mieux prévenir les conflits d’intérêts et garantir l’indépendance des décisions ? – Quelle forme de transparence développer dans l’ensemble du système ?

Groupe 6 : Renforcer le contrôle et l’évaluation des dispositifs médicaux – Président : Eric VICAUT– Rapporteur : Paul de PUYLAROQUE
– Quelle articulation entre la certification et le contrôle de conformité a posteriori des dispositifs médicaux ?
– Quelles méthodes et modalités d’évaluation des dispositifs médicaux, notamment dans le cadre de la prise en charge du handicap ?

Biographies :
Edouard COUTY : ancien Directeur de l’hospitalisation et de l’organisation des soins, il est à présent Conseiller maître à la Cour des comptes et Président du Conseil d’administration de l’Office national d’indemnisation des accidents médicaux, des affections iatrogènes et des infections nosocomiales.

Jean-François GIRARD : ancien Directeur général de la Santé, il est à présent PU-PH et Conseiller d’Etat. Il est aussi membre du Conseil scientifique de l’Institut des hautes études pour la science et la technologie (IHEST). Il est l’auteur de Quand la santé devient publique.

Dominique COSTAGLIOLA : Chercheur puis Directeur de recherche à l’INSERM, elle est, depuis 2009, Directeur de l’unité 943 épidémiologie, stratégies thérapeutiques et virologie cliniques dans l’infection à VIH.

Hubert ALLEMAND : Médecin-conseil national de l’Assurance-maladie, il est également professeur de santé publique à la faculté de médecine de Besançon.

Alain-Michel CERETTI : Administrateur de l’Office national d’indemnisation des accidents médicaux (Oniam), de l’Observatoire d’éthique clinique, et de la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS). Il est aussi Fondateur et Président honoraire de l’association Le Lien (aide aux victimes d’infections nosocomiales) et de l’association des victimes du Xénopi

Claude HURIET : Docteur en médecine et ancien Sénateur, il est Président du Conseil d’administration de l’Institut Curie.

Eric VICAUT : PU-PH (Professeur des Universités Praticien Hospitalier) et Directeur du Centre d’Évaluation du Dispositif Médical à l’hôpital Fernand Widal.
Source : Ministère de la Santé








MyPharma Editions

Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Publié le 14 mai 2021
Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, vient d’annoncer avoir terminé avec succès le premier volet d’un accord de recherche en trois parties pour la caractérisation génétique des banques de cellules de Sanofi.

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents