Edition du 21-09-2018

Assurance maladie: 10 milliards d’euros d’économies sur le médicament de 2005 à 2013

Publié le mardi 2 juillet 2013

Le Leem vient de rendre public une étude du BIPE, qui dresse, à partir des données officielles, l’ensemble des économies réalisées par l’assurance maladie sur les différents postes de dépenses depuis 2005 jusqu’à 2013. Selon l’étude, le médicament est, de très loin, le premier contributeur aux économies, tant en valeur absolue (10 Mds€ sur la période) qu’en proportion de son poids dans les dépenses.

« Cette période de neuf ans a été marquée par des efforts de régulation massifs sur les dépenses, durant laquelle la contribution du poste médicament aux économies, évaluée à 1,1 milliard d’euros annuels en moyenne, s’est envolée ces deux dernières années (2012 et prévision 2013) à près de 1,5 milliard annuels. Cette hausse radicale de la contribution demandée au médicament vient essentiellement des baisses de prix et de la croissance du marché des génériques », indique l’étude.

Malgré la rareté des données hospitalières disponibles, les auteurs de l’étude ont évalué que le niveau des efforts réalisées sur le poste hôpital se situaient très en deçà des économies imputables au poste médicament, sur des niveaux compris, ces trois dernières années, entre 500 et 600 millions d’euros annuels, alors que l’hôpital représente près de la moitié des dépenses dans le champ de l’Ondam (Objectif national des dépenses d’assurance maladie).

« Des gains de productivité de plus en plus élevés sur le médicament »

En moyenne, les économies nouvelles réalisées par l’assurance maladie obligatoire sur le médicament correspondent à un gain de « productivité » moyen de 5,4 % par an. Un ratio entre les économies générées et le poids effectif dans les dépenses qui place, là encore, le médicament loin devant les autres postes de soins étudiés. Ce ratio a atteint 7 % en 2012 et en 2013.

« Fondée sur des données officielles, cette étude à la méthodologie explicitée vient confirmer l’effort prépondérant du poste médicament dans la maîtrise des dépenses d’assurance maladie, analyse Hervé Gisserot, Président du Leem. Alors qu’il ne représente que 15 % de l’Ondam, le médicament a apporté 56 % des économies totales sur la période. Cette étude constitue un signal d’alerte très fort pour notre industrie, qui constitue un atout de sortie de crise pour le pays, mais qui est confrontée à une récession historique de son chiffre d’affaires en ville, et qui est aujourd’hui en phase de décrochage. A quelques jours de la tenue du Conseil stratégique des industries de santé (Csis), il y a urgence à conférer à cette régulation une plus grande lisibilité, et à mieux partager l’effort au sein des acteurs du système, autour d’actions véritablement structurantes ».

Consulter l’étude du BIPE

Source : Leem








MyPharma Editions

Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Publié le 21 septembre 2018
Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Numab Therapeutics, une société biopharmaceutique suisse qui développe des immunothérapies multispécifiques de nouvelle génération basées sur des anticorps, pour traiter le cancer, a annoncé avoir nommé le Dr Ignacio Javier Melero Bermejo au poste de conseiller.

Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Publié le 21 septembre 2018
Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Le groupe pharmaceutique Pierre Fabre a annoncé que la Commission européenne (CE) a délivré l’autorisation de mise sur le marché pour l’association de Braftovi® (encorafenib) et Mektovi® (binimetinib) dans le traitement des patients adultes atteints d’un mélanome non résécable ou métastatique porteur d’une mutation BRAFV600 détectée par un test approuvé.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Publié le 21 septembre 2018
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Le groupe Ipsen vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP), comité scientifique de l’Agence européenne du médicament (EMA) a émis un avis favorable pour Cabometyx® (cabozantinib) en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) de l’adulte traité antérieurement par sorafénib.

Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Publié le 20 septembre 2018
Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé la présentation de données de son programme de développement de NBTXR3 à l’International Conference on Immunotherapy Radiotherapy Combinations qui se tient du 20 au 22 septembre 2018 à Paris, France.

Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Publié le 20 septembre 2018
Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Corinne Morel, 50 ans, est nommée Directrice Marketing Digital et Retail Alliance Healthcare Group France, à compter du 3 septembre. Membre de Walgreens Boots Alliance, Alliance Healthcare Group France est un des leaders de la répartition pharmaceutique et de la distribution de produits et services de santé en France.

Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Publié le 20 septembre 2018
Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Le laboratoire pharmaceutique Servier et Poietis, une société de biotechnologie française spécialisée dans la production de tissus vivants bio-imprimés, viennent de signer un partenariat scientifique portant sur l’utilisation de la technologie de bio-impression 4D de Poietis pour le développement et la production de tissus hépatiques.

Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Publié le 20 septembre 2018
Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement des trois premiers patients pour son étude clinique de Phase 3, nommée TRYbeCA1, évaluant l’efficacité d’eryaspase, son produit candidat phare, dans le traitement en seconde ligne du cancer métastatique du pancréas.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions