Edition du 22-08-2018

Automédication : les ventes reculent en France en 2017

Publié le vendredi 2 février 2018

Automédication : les ventes reculent en France en 2017Selon le baromètre annuel de l’Afipa (Association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable), le chiffre d’affaires de l’automédication en France recule de 3,7% à 2,2 milliards d’euros en 2017.

Le marché global du selfcare reste néanmoins un marché structurellement en croissance (+0,8%) avec un chiffre d’affaire de 3,9 milliards € et représente aujourd’hui près de 11% du CA des officines. « Ce sont plus particulièrement les produits du selfcare – dispositifs médicaux (+3,5% à 845 M€) et compléments alimentaires en tête (+12,1% à 825 M€)- grâce à des allégations moins dépendantes des pathologies saisonnières (sommeil, détente, etc.) qui permettent d’amortir une baisse du segment de la prescription sur l’année écoulée », constate l’Afipa.

Pour le secteur globalement en décroissance des médicaments d’automédication (- 3,7% à en valeur à 2 240 M€), deux segments enregistrent une baisse en raison de pathologies hivernales moins marquées (une gastroentérite plus tardive et des allergies saisonnières moins fortes) : celui des voies respiratoires (-8,4%) et de l’antalgie (-4,1%). « Ces chiffres démontrent le fort aspect saisonnier des produits du selfcare et illustrent l’usage raisonné de ces produits par les Français », estime l’association des industriels du secteur.

Selon le baromètre, « le relistage sur le dernier trimestre 2017 de médicaments à base de codéine et de dextrométhorphane ont également eu un impact sur les ventes de médicaments d’automédication avec respectivement une baisse de 28% et 47% par rapport au dernier trimestre 2016. Les compléments alimentaires réalisent quant à eux la plus forte croissance (+12.1%) sur le marché du selfcare pour atteindre 825 M€.

L’Afipa tire la sonnette d’alarme
« A l’image des précédentes éditions de l’Observatoire, la part de marché de l’automédication en France demeure l’une des plus faibles en Europe », constate l’Afipa. « Pourtant, le niveau de prix – régulé par la libre concurrence entre officines, est parmi les plus bas d’Europe. En 2017, la tendance des prix de l’OTC en France est même restée en dessous de l’indice des prix à la consommation », souligne-t-elle. « Alors qu’ailleurs en Europe, les gouvernements s’appuient sur le développement de l’automédication et engagent des campagnes d’éducation, aucune mesure de ce type n’a jamais été mise en oeuvre en France par les pouvoirs publics », regrette ainsi l’association.

L’Afipa, qui demande à être reçue par la Ministre de la santé, déplore notamment « l’absence de mesures concrètes. Et de surcroit, des décisions techniques incohérentes avec l’évolution de la société qui vont à l’encontre de l’intérêt du patient et montrent une méconnaissance du secteur de l’automédication (interdiction de publicité et relistages ) ». L’association souhaite ainsi « qu’en 2018 l’automédication soit considérée à sa juste valeur et son potentiel pleinement exploité et appelle Agnès Buzyn à « opérer ce changement dans le cadre de la nouvelle stratégie nationale de santé ».

Source : Afipa








MyPharma Editions

Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Publié le 21 août 2018
Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure d’arbitrage engagée par Adocia à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande, et a accordé à Adocia un montant de 11,6 millions de dollars, au titre d’un paiement d’étape contractuel qui était contesté par Lilly.

Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Publié le 21 août 2018
Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Transgene, la société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé la finalisation des transactions signées le 10 juillet 2018 avec Tasly Biopharmaceuticals.

Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Publié le 20 août 2018
Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Mainstay Medical, une société de dispositifs médicaux dédiée à la commercialisation de ReActiv8®, un dispositif de neurostimulation implantable destiné à traiter la lombalgie chronique invalidante, a annoncé la nomination de Matthew Onaitis au poste de Directeur financier à compter du 20 août 2018.

Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Publié le 20 août 2018
Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Sensorion a annoncé avoir reçu de la part du HMA (Heads of Medicines Agencies, le réseau d’agences européennes du médicament), l’approbation de mener son essai clinique de phase 2 avec son candidat-médicament SENS-401 pour le traitement des surdités brusques (SensoriNeural Hearing Loss, SSNHL) chez l’adulte dans le cadre d’une procédure harmonisée (VHP- Voluntary Harmonisation Procedure).

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions