Edition du 05-12-2021

Sanofi et Boehringer Ingelheim négocient un échange d’actifs santé animale/OTC

Publié le mardi 15 décembre 2015

Sanofi et Boehringer Ingelheim négocient un échange d'actifs santé animale/OTCSanofi et Boehringer Ingelheim ont annoncé mardi le début de négociations en vue d’un échange d’actifs. La transaction consisterait à échanger Merial, l’activité Santé Animale de valorisée 11,4 milliards d’euros, contre l’activité Santé Grand Public de Boehringer Ingelheim, valorisée 6,7 milliards d’euros.

Ainsi, Sanofi deviendrait le leader mondial de la Santé Grand Public avec des ventes pro forma d’environ 5,1 milliards d’euros en 2015 et une part de marché mondiale proche de 4,6 %. Boehringer Ingelheim deviendrait le numéro deux mondial de la Santé Animale. Les activités Santé Grand Public du groupe pharmaceutique allemand en Chine seraient exclues de cette opération. La transaction donnerait lieu par ailleurs, de la part de Boehringer Ingelheim, au paiement d’un montant brut de 4,7 milliards d’euros à Sanofi.

« L’activité Santé Grand Public de Boehringer Ingelheim (hors Chine), dont le chiffre d’affaires devrait s’établir à 1,6 milliard d’euros pour l’exercice 2015, est complémentaire de celle de Sanofi à la fois en termes de produits et d’implantations géographiques. », souligne Sanofi dans un communiqué. L’activité Santé Grand Public de Boehringer Ingelheim renforcerait le positionnement du groupe français en Allemagne et au Japon, où la présence de Sanofi est limitée, et lui permettrait d’étendre son implantation dans ses catégories prioritaires. Sanofi aurait accès à des marques phares dans la catégorie des antispasmodiques (Buscopan® 219 millions d’euros de CA en 2014), des troubles gastro-intestinaux (le laxatif Dulcolax® CA de 204 millions d’euros en 2014), des vitamines, minéraux et suppléments, et des antalgiques, et atteindrait la masse critique dans les traitements de la toux et du rhume. L’activité Santé Grand Public de Sanofi aux États-Unis, en Europe, en Amérique latine et en Eurasie connaîtrait en outre une expansion significative et permettrait au groupe de prendre des positions de leader dans plusieurs pays et/ou catégories de produits clés.

Sanofi deviendrait le leader mondial de la Santé Grand Public

Le deuxième acteur mondial du marché de la santé animale

Le rapprochement des forces complémentaires de Merial et de Boehringer Ingelheim donnerait ainsi naissance au deuxième acteur mondial du marché de la santé animale avec un chiffre d’affaires pro forma d’environ 3,8 milliards d’euros en 2015 et la capacité à entrer en lice pour être le leader mondial du marché. La fusion des portefeuilles et plateformes technologiques dans le domaine des antiparasitaires, des vaccins et des spécialités pharmaceutiques positionnerait la nouvelle entité sur les principaux segments de croissance du marché de la santé animale. Les portefeuilles dédiés aux différentes espèces sont très complémentaires et bâtis sur l’expertise de Merial en animaux de compagnie et en volaille et sur l’expertise de Boehringer Ingelheim dans les porcs.

 Le deuxième acteur mondial du marché de la santé animale

« En entamant des négociations exclusives avec Boehringer Ingelheim, nous avons agi vite pour atteindre l’un des principaux objectifs stratégiques de notre feuille de route 2020, à savoir l’établissement de positions concurrentielles dans les domaines où nous pouvons être leader. Cette transaction pourrait permettre à Sanofi de devenir un leader mondial du marché très porteur des médicaments sans ordonnance et d’adjoindre à son portefeuille des marques très reconnues, permettant la création de valeur à moyen et à long terme », a déclaré le Dr Olivier Brandicourt, Directeur Général de Sanofi.

Lyon, centre opérationnel de l’activité Santé Animale de Boehringer Ingelheim

L’Allemagne deviendrait un centre clé de l’activité Santé Grand Public de Sanofi, notamment pour les produits de santé digestive et les traitements contre la toux et le rhume qui bénéficieront des compétences des équipes de Boehringer Ingelheim.
Lyon deviendrait un centre opérationnel clé de l’activité Santé Animale de Boehringer Ingelheim. Le groupe allemand indique qu’il s’engagera à conserver les opérations commerciales, les centres de R&D et les centres de production en France. Dans la mesure où le marché américain représente une part importante de l’activité de Merial, Boehringer Ingelheim précise qu’il portera « une attention particulière à la poursuite de la dynamique des opérations américaines de Merial ».

Enfin, Boehringer Ingelheim et Sanofi indiquent qu’ils attacheront « une attention particulière aux questions sociales, ainsi qu’aux questions de compétences et de rétention des talents ».

Selon les deux groupes, l’exécution des accords définitifs devrait intervenir dans les prochains moins après consultations des partenaires sociaux concernés. Pour l’heure, l’objectif de Boehringer Ingelheim et de Sanofi est de finaliser la transaction envisagée au quatrième trimestre de 2016, une fois obtenues les approbations réglementaires.

Source : Sanofi / Boehringer Ingelheim








MyPharma Editions

Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Publié le 3 décembre 2021
Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Genopole lance du 1er décembre 2021 au 21 janvier 2022, un appel à candidatures pour constituer la 10e promotion de Shaker : un programme d’accompagnement de 6 mois destiné aux passionnés d’innovation biotech.

Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Publié le 3 décembre 2021
Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Aelis Farma, société de biotechnologie spécialisée dans le traitement des maladies du cerveau, a annoncé que AEF0217 a été administré à la première cohorte de volontaires sains, dans le cadre d’une étude clinique de phase 1 évaluant la sécurité, la tolérance et les caractéristiques pharmacocinétiques de son second candidat-médicament. L’administration de AEF0217, à une dose comprise dans la gamme thérapeutique anticipée, est bien tolérée et présente des profils de sécurité et d’exposition plasmatique favorables pour la suite du développement clinique.

Immuno-oncologie : Aqemia et Servier partenaires pour la découverte de médicaments à l’aide d’intelligence artificielle et de physique théorique

Publié le 3 décembre 2021
Immuno-oncologie : Aqemia et Servier partenaires pour la découverte de médicaments à l’aide d’intelligence artificielle et de physique théorique

Aqemia, start-up spécialisée dans la découverte de médicament accélérée par l’intelligence artificielle (IA) et la physique quantique, et Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, ont annoncé avoir conclu un accord de partenariat pour accélérer la découverte de candidats-médicaments petites molécules pour une cible non divulguée, dans le domaine de l’immuno-oncologie.

Crossject : validation du lot clinique ZENEO® Midazolam

Publié le 3 décembre 2021
Crossject : validation du lot clinique ZENEO® Midazolam

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la conformité du lot clinique destiné à la réalisation de l’étude de bioéquivalence de ZENEO® Midazolam 10mg (crises d’épilepsie).

Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 2 décembre 2021
Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé que l’autorité réglementaire américaine (FDA) a récemment apporté sa réponse dans le cadre du « End-of-Phase-2 Meeting », utile à l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), et visant à obtenir potentiellement par la suite la demande d’autorisation de mise sur le marché et la commercialisation.

Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Publié le 2 décembre 2021
Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments à partir de sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale Aonys®, annonce sa participation au 3ème congrès sur la thérapie génique pour les troubles neurologiques qui se déroule du 6 au 9 décembre à Boston (Etats-Unis).

MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

Publié le 2 décembre 2021
MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

• 3 M€ sous forme de prêt pour le développement d’un médicament longue action à base d’ivermectine visant à protéger pendant plusieurs semaines contre la Covid-19 et ses variants (programme mdc-TTG)

• 1 M€ d’euros sous forme de subvention, issue de l’Appel à projet Résilience du ministère chargé de l’Industrie, qui s’inscrit dans le cadre du plan France Relance, pour son nouveau laboratoire sur le site de Jacou, France

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents