Edition du 08-07-2020

Bausch + Lomb et Nicox annoncent l’approbation de la FDA pour Vyzulta™

Publié le vendredi 3 novembre 2017

Bausch + Lomb et Nicox annoncent l'approbation de la FDA pour Vyzulta™Bausch + Lomb, filiale de Valeant, et Nicox, la société spécialisée en ophtalmologie, ont annoncé l’approbation par la Food and Drug Administration (FDA) américaine de l’autorisation de mise sur le marché (New Drug Application, NDA) pour Vyzulta™ (solution ophtalmique de latanoprostène bunod), 0,024%.

Vyzulta, premier analogue de prostaglandine dont l’un des métabolites est l’oxyde nitrique (NO), est indiqué pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d’hypertension oculaire.

« Avec l’approbation de Vyzulta aujourd’hui, nos clients professionnels de santé et leurs patients atteints de glaucome disposent maintenant d’une nouvelle option de traitement visant à fournir une réduction de la pression intraoculaire de manière régulière et durable, seul facteur de risque pouvant être modifié pour aider à ralentir la progression de la maladie » commente Joseph C. Papa, Président Directeur Général de Valeant. « Nous prévoyons de mettre à la disposition des patients atteints de glaucome cette nouvelle avancée thérapeutique d’ici la fin de l’année ».

Après instillation oculaire, Vyzulta, une monothérapie avec un mode d’action double administrée une fois par jour, agit en se métabolisant en deux substances actives ; d’une part, l’acide de latanoprost qui agit principalement sur la voie uvéosclérale pour augmenter l’évacuation du flux d’humeur aqueuse et d’autre part, le mononitrate de butanediol qui libère de l’oxyde nitrique pour en augmenter l’élimination par le réseau trabéculaire et le canal de Schlemm. Les effets indésirables oculaires les plus fréquents sont des hyperémies conjonctivales, des irritations oculaires, des douleurs oculaires et des douleurs à l’instillation. Une pigmentation accrue de l’iris, des tissus péri-orbitaux et une croissance excessive des cils peuvent être observées.

Chez les patients atteints de glaucome, l’atteinte du réseau trabéculaire, par lequel s’écoule la majeure partie du flux d’humeur aqueuse, peut conduire à une diminution de son élimination et entraîner une augmentation de la PIO. La réduction de la PIO, même chez les patients avec une pression oculaire normale, peut retarder, voire prévenir, l’atteinte des nerfs optiques, diminuant de ce fait le risque de perte du champ visuel associé au glaucome.

« Vyzulta représente le premier médicament approuvé par la FDA issu de notre plateforme de recherche brevetée sur la libération d’oxyde nitrique » ajoute Michele Garufi, Président Directeur Général de Nicox. « Nous sommes impatients de continuer à exploiter notre plateforme pour développer de nouveaux composés ophtalmiques innovants. »

Des études précliniques ont démontré que l’oxyde nitrique (NO) joue un rôle dans la régulation de la PIO de l’oeil sain par augmentation de l’évacuation du flux d’humeur aqueuse par le réseau trabéculaire et le canal de Schlemm. Des études ont également démontré la réduction du niveau d’oxyde nitrique messager dans les yeux des patients atteints de glaucome, en justifiant l’utilisation thérapeutique des molécules libérant de l’oxyde nitrique chez les patients atteints de glaucome ou d’hypertension oculaire.

« La sécurité d’emploi et l’efficacité de Vyzulta ont été bien établies par les résultats positifs de nombreuses études cliniques, avec la démonstration de différences statistiquement significatives dans la réduction de la PIO en comparaison avec le timolol et le latanoprost. » commente Robert N. Weinreb, Président et Professeur émérite d’ophtalmologie et Directeur du Hamilton Glaucoma Center, Université de Californie San Diego. « En tant que molécule avec un mécanisme d’action double, Vyzulta™ offre une nouvelle option de traitement qui réduit la PIO en augmentant l’évacuation du flux d’humeur aqueuse à la fois par le réseau trabéculaire et la voie uvéosclérale. » .

Vyzulta a été licencié au niveau mondial à Bausch + Lomb par Nicox. A la suite de l’approbation de Vyzulta, Nicox recevra 17,5 millions de dollars et fera un paiement de 15 millions de dollars à Pfizer selon les termes d’un précédent accord de licence avec Pfizer.

Source : Nicox








MyPharma Editions

Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Publié le 7 juillet 2020
Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies innovantes contre les cancers résistants, et le Luxembourg Institute of Health (LIH), un institut de recherche public de pointe dans le domaine des sciences biomédicales, viennent d’annoncer la mise en place d’un programme collaboratif.

Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Publié le 7 juillet 2020
Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Servier et l’Université Autonome de Barcelone (UAB) ont signé un accord de partenariat pour accélérer la recherche contre la maladie de Parkinson, en s’appuyant sur une nouvelle méthode de criblage (screening) de « petites » molécules, développée par le professeur Salvador Ventura (PhD), chef de groupe à l’Institut de biotechnologie et de biomédecine (IBB) et au département de biochimie et de biologie moléculaire de l’UAB.

Sensorion : le Dr Edwin Moses, ex-PDG d’Ablynx, nommé Président du Conseil d’Administration

Publié le 7 juillet 2020
Sensorion : le Dr Edwin Moses, ex-PDG d’Ablynx, nommé Président du Conseil d’Administration

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, vient d’annoncer la nomination d’Edwin Moses, ancien Président-directeur général d’Ablynx, au poste de Président de son Conseil d’Administration.

Création de Findimmune, biotech spécialisée dans le développement de thérapies anticancéreuses et immunitaires

Publié le 7 juillet 2020
Création de Findimmune, biotech spécialisée dans le développement de thérapies anticancéreuses et immunitaires

Findimmune, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de thérapies anticancéreuses et immunitaires, a annoncé sa constitution en société en France, au sein de l’Institut Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe.

Excelya accueille trois sociétés de recherche contractuelle européennes

Publié le 6 juillet 2020
Excelya accueille trois sociétés de recherche contractuelle européennes

Excelya, une société phare de recherche contractuelle (CRO) spécialisée dans la recherche clinique, annonce ce jour que trois CRO européennes ont rejoint Excelya Group: Zeincro, basée en Europe du Centre-Est et du Sud, The Clinical Company, basée aux Pays-Bas et en Belgique, et Koehler eClinical, basée en Allemagne.

SparingVision : statut de médicament orphelin en Europe pour son candidat médicament SPVN06 pour les dystrophies rétiniennes héréditaires

Publié le 6 juillet 2020
SparingVision : statut de médicament orphelin en Europe pour son candidat médicament SPVN06 pour les dystrophies rétiniennes héréditaires

SparingVision, une société de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de thérapies innovantes pour le traitement des maladies dégénératives héréditaires de la rétine telles que la rétinite pigmentaire, a annoncé la décision de la Commission européenne d’accorder au candidat médicament SPVN06 le statut de « médicament orphelin » pour le traitement des dystrophies rétiniennes héréditaires.

Tollys obtient 1,5 millions d’euros de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech

Publié le 6 juillet 2020
Tollys obtient 1,5 millions d’euros de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech

Tollys, qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), a annoncé l’obtention d’une aide à l’innovation de 1,5 millions d’euros de la part de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech. L’objectif de ce plan est de démultiplier les actions de soutien à l’innovation de rupture en France et de renforcer la compétitivité française dans le domaine.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents