Edition du 15-11-2018

Bausch + Lomb et Nicox annoncent l’approbation de la FDA pour Vyzulta™

Publié le vendredi 3 novembre 2017

Bausch + Lomb et Nicox annoncent l'approbation de la FDA pour Vyzulta™Bausch + Lomb, filiale de Valeant, et Nicox, la société spécialisée en ophtalmologie, ont annoncé l’approbation par la Food and Drug Administration (FDA) américaine de l’autorisation de mise sur le marché (New Drug Application, NDA) pour Vyzulta™ (solution ophtalmique de latanoprostène bunod), 0,024%.

Vyzulta, premier analogue de prostaglandine dont l’un des métabolites est l’oxyde nitrique (NO), est indiqué pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d’hypertension oculaire.

« Avec l’approbation de Vyzulta aujourd’hui, nos clients professionnels de santé et leurs patients atteints de glaucome disposent maintenant d’une nouvelle option de traitement visant à fournir une réduction de la pression intraoculaire de manière régulière et durable, seul facteur de risque pouvant être modifié pour aider à ralentir la progression de la maladie » commente Joseph C. Papa, Président Directeur Général de Valeant. « Nous prévoyons de mettre à la disposition des patients atteints de glaucome cette nouvelle avancée thérapeutique d’ici la fin de l’année ».

Après instillation oculaire, Vyzulta, une monothérapie avec un mode d’action double administrée une fois par jour, agit en se métabolisant en deux substances actives ; d’une part, l’acide de latanoprost qui agit principalement sur la voie uvéosclérale pour augmenter l’évacuation du flux d’humeur aqueuse et d’autre part, le mononitrate de butanediol qui libère de l’oxyde nitrique pour en augmenter l’élimination par le réseau trabéculaire et le canal de Schlemm. Les effets indésirables oculaires les plus fréquents sont des hyperémies conjonctivales, des irritations oculaires, des douleurs oculaires et des douleurs à l’instillation. Une pigmentation accrue de l’iris, des tissus péri-orbitaux et une croissance excessive des cils peuvent être observées.

Chez les patients atteints de glaucome, l’atteinte du réseau trabéculaire, par lequel s’écoule la majeure partie du flux d’humeur aqueuse, peut conduire à une diminution de son élimination et entraîner une augmentation de la PIO. La réduction de la PIO, même chez les patients avec une pression oculaire normale, peut retarder, voire prévenir, l’atteinte des nerfs optiques, diminuant de ce fait le risque de perte du champ visuel associé au glaucome.

« Vyzulta représente le premier médicament approuvé par la FDA issu de notre plateforme de recherche brevetée sur la libération d’oxyde nitrique » ajoute Michele Garufi, Président Directeur Général de Nicox. « Nous sommes impatients de continuer à exploiter notre plateforme pour développer de nouveaux composés ophtalmiques innovants. »

Des études précliniques ont démontré que l’oxyde nitrique (NO) joue un rôle dans la régulation de la PIO de l’oeil sain par augmentation de l’évacuation du flux d’humeur aqueuse par le réseau trabéculaire et le canal de Schlemm. Des études ont également démontré la réduction du niveau d’oxyde nitrique messager dans les yeux des patients atteints de glaucome, en justifiant l’utilisation thérapeutique des molécules libérant de l’oxyde nitrique chez les patients atteints de glaucome ou d’hypertension oculaire.

« La sécurité d’emploi et l’efficacité de Vyzulta ont été bien établies par les résultats positifs de nombreuses études cliniques, avec la démonstration de différences statistiquement significatives dans la réduction de la PIO en comparaison avec le timolol et le latanoprost. » commente Robert N. Weinreb, Président et Professeur émérite d’ophtalmologie et Directeur du Hamilton Glaucoma Center, Université de Californie San Diego. « En tant que molécule avec un mécanisme d’action double, Vyzulta™ offre une nouvelle option de traitement qui réduit la PIO en augmentant l’évacuation du flux d’humeur aqueuse à la fois par le réseau trabéculaire et la voie uvéosclérale. » .

Vyzulta a été licencié au niveau mondial à Bausch + Lomb par Nicox. A la suite de l’approbation de Vyzulta, Nicox recevra 17,5 millions de dollars et fera un paiement de 15 millions de dollars à Pfizer selon les termes d’un précédent accord de licence avec Pfizer.

Source : Nicox








MyPharma Editions

Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Publié le 15 novembre 2018
Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Ipsen a annoncé aujourd’hui que la Commission Européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40, 60 mg en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) chez les adultes antérieurement traités par sorafénib. Cette décision va permettre l’accès au marché de Cabometyx® (cabozantinib) pour cette indication dans les 28 états membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande.

Maladies rares et neurodégénératives : Servier soutient le projet de recherche d’une startup américaine

Publié le 14 novembre 2018

Le laboratoire Servier et LabCentral, célèbre incubateur américain de startups innovantes dans le domaine des sciences de la vie, ont annoncé l’attribution du Golden Ticket 2018 (Ticket d’or) à Amathus Therapeutics, une jeune pousse engagée dans le développement de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives, telles que la maladie de Parkinson, et les troubles rares de stockage lysosomal.

Médicaments : 8 Français sur 10 ont confiance

Publié le 14 novembre 2018

Ipsos vient de publier les résultats de la 8e vague de l’Observatoire sociétal du médicament* du Leem. L’enquête dresse un bilan contrasté entre, d’un côté un regain de confiance dans le médicament et dans la place qu’occupent les entreprises du médicament au sein du système de santé, et d’un autre côté une détérioration des items […]

Alizé Pharma 3 : arrivée de Michael Culler au poste de Chief Scientific Officer

Publié le 14 novembre 2018
Alizé Pharma 3 : arrivée de Michael Culler au poste de Chief Scientific Officer

Alizé Pharma 3, une société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques pour le traitement de maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé aujourd’hui l’arrivée d’une personne clé dans son équipe de direction et la structuration de son portefeuille de produits pour accompagner son ambition de devenir un leader mondial dans le domaine des maladies rares.

Stallergenes Greer : feu vert de la FDA pour l’extension aux États-Unis de l’indication d’Oralair®

Publié le 14 novembre 2018
Stallergenes Greer : feu vert de la FDA pour l’extension aux États-Unis de l’indication d’Oralair®

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a obtenu l’autorisation de la Food and Drug Administration (FDA) pour l’extension aux États-Unis de l’indication thérapeutique d’Oralair® (extraits allergéniques de pollens de flouve odorante, dactyle, ivraie, pâturin des prés et fléole des prés), comprimé sublingual d’immunothérapie allergénique, aux patients âgés de cinq à neuf ans souffrant de rhinite allergique due aux pollens de graminées.

Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Publié le 13 novembre 2018
Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Dans un contexte médiatique actif concernant l’homéopathie, les laboratoires homéopathiques ont souhaité faire un état des lieux à date du rapport des Français aux médicaments homéopathiques. Ainsi, selon le sondage Ipsos – Weleda/Lehning/Boiron*, 74% des utilisateurs jugent les médicaments homéopathiques efficaces et 74% sont opposés à l’arrêt du remboursement des médicaments homéopathiques.

ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

Publié le 13 novembre 2018
ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat pnt-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques à l’arachide.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions