Edition du 19-01-2021

Baxter et Baxalta prennent officiellement leur indépendance

Publié le mercredi 1 juillet 2015

Baxalta a annoncé le 1er juillet 2015 son entrée à la bourse de New York en tant qu’ « entreprise biopharmaceutique mondiale axée sur l’offre de thérapies transformatrices aux patients atteints de maladies orphelines et de troubles médicaux non comblés ». Une entrée en bourse qui officialise sa séparation du groupe pharmaceutique américain Baxter.

Les deux groupes Baxter et Baxalta ont ainsi pris leur indépendance, à l’issue de l’introduction en bourse (NYSE) de Baxalta dont le siège social est situé dans le nord de l’Illinois et qui emploie désormais 16 000 personnes dans le monde.

L’entreprise, qui rentre aujourd’hui à la New York Stock Exchange sous le code mnémonique «BXLT», indique ainsi vouloir « continuer à conforter sa position bien établie de chef de file dans l’hématologie et l’immunologie et cherche à étendre son portefeuille oncologique pour les patients disposant de traitements limités. »

Un portefeuille solide pour traiter les maladies complexes

En hématologie, Baxalta entend conforter « sa position de chef de file avec une croissance soutenue de ses produits sur le marché », avec notamment ADVATE [Facteur anti-hémophilique (recombinant)] et FEIBA [Complexe coagulant anti-inhibiteur (humain)]. Baxalta met également sur le marché des produits de nouvelle génération, tels que BAX 855, un traitement expérimental étendu avec le facteur VIII recombinant à demi-vie (rFVIII) pour l’hémophilie A qui sera commercialisé aux États-Unis sous la marque ADYNOVATE [Facteur anti-hémophilique (recombinant), pegylaté].

En immunologie, Baxalta devrait capitaliser sur sa vaste gamme d’immunoglobulines différenciées avec le lancement réussi de HYQVIA [Perfusion d’immunoglobulines 10% (humaines) avec hyaluronidase humaine recombinante], un traitement novateur destiné aux adultes atteints d’immunodéficience primaire.

En oncologie, l’entreprise capitalise sur son expertise et ses capacités dans le domaine des maladies rares et des thérapies complexes, avec sa gamme de produits en phase avancée de développement, pour prendre en compte les patients présentant des besoins non satisfaits et des cancers difficiles à traiter tels que la myélofibrose, une forme rare de cancer du sang et le cancer pancréatique métastatique. Baxalta a, par ailleurs, récemment annoncé l’acquisition de la gamme de produits ONCASPAR® (Pegaspargase) pour le traitement de la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL), qui devrait être finalisée au deuxième semestre 2015.

20 nouveaux produits lancés d’ici 2020

Baxalta indique envisager de « lancer 20 nouveaux produits d’ici 2020, en s’appuyant sur une équipe dirigeante expérimentée, sur une présence et des capacités mondiales existantes dans plus de 100 pays ».  La société prévoit que les nouveaux produits et indications thérapeutiques devraient générer des ventes annuelles de 2,5 milliards USD d’ici 2020, en s’appuyant sur un chiffre d’affaires annuel existant de 6 milliards USD.

L’entreprise compte plus de 40 programmes en développement, dont 13 sont actuellement en phase avancée.  L’entreprise progresse actuellement dans un essai clinique ouvert de phase I/II afin d’évaluer l’innocuité et le niveau de dosage optimal d’un traitement expérimental par thérapie génique du facteur IX (FIX) pour l’hémophilie B, qui offre le potentiel de redéfinir le traitement de l’hémophilie en fournissant au foie du patient un mécanisme qui lui permettra de produire des gènes FIX sur une longue période.

L’entreprise a récemment fait l’acquisition de plates-formes technologiques de pointe dans les domaines de l’immunologie et de l’hématologie, avec notamment l’acquisition de SuppreMol pour les maladies auto-immunes ainsi qu’allergiques et d’AesRx pour la drépanocytose. Baxalta continue d’étendre sa gamme de produits oncologiques à travers des partenariats stratégiques, notamment celui avec Merrimack Pharmaceuticals, Inc. La demande de drogue nouvelle (New Drug Application) de Merrimack pour MM-398 (injection de liposomes à base d’irinotécane) ou «nal-IRI» pour le traitement des patients atteints d’adénocarcinomes métastatiques du pancréas, qui étaient jusqu’alors traités par une thérapie à base de gemcitabine, a récemment été acceptée à des fins d’examen par la Food and Drug Administration (FDA) et le statut d’évaluation prioritaire lui a été accordé. Parallèlement, une demande d’approbation européenne fait l’objet d’un examen par l’Agence européenne des médicaments.

«Baxalta débute avec un riche héritage dans le domaine des partenariats stratégiques et des innovations révolutionnaires, ce qui nous met en bonne position pour continuer à développer des thérapies transformatrices. Nous nous distinguons à chaque étape en mettant résolument l’accent sur la compréhension des expériences et des besoins des patients», a déclaré Ludwig Hantson, président-directeur général de Baxalta. «Nous misons sur la science et les innovations externes pour susciter des découvertes et travailler avec toutes les parties prenantes: patients, professionnels de santé et décideurs, pour assurer l’accès aux normes de soins et les améliorer.»

Source : Baxalta








MyPharma Editions

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Publié le 19 janvier 2021
Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique et dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé des données précliniques montrant que la combinaison de sa molécule SENS-401 avec des implants cochléaires a réduit la perte d’audition résiduelle à une fréquence située au-delà de la position de l’électrode.

Transgene / BioInvent : approbation de l’ANSM pour poursuivre l’essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2021
Transgene / BioInvent : approbation de l'ANSM pour poursuivre l'essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé avoir reçu l’approbation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), pour procéder à un essai de Phase I/IIa du virus oncolytique innovant BT-001 en France.

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

COVID-19 : les données intermédiaires de la phase 1/2a du candidat vaccin de Johnson & Johnson publiées dans le NEJM

Publié le 18 janvier 2021

Des données intermédiaires de phase 1/2a ont été publiées le 13 janvier 2021 dans le New England Journal of Medicine (NEJM)1. Celles-ci démontrent qu’une dose unique du candidat vaccin COVID-19 (JNJ-78436735) – en cours de développement par Janssen (Johnson & Johnson) – induit une réponse immunitaire qui a duré au moins 71 jours, la durée évaluée dans cette étude. Une partie de ces données intermédiaires a été publiée sur medRxiv en septembre 2020.

Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Publié le 18 janvier 2021
Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé des données positives d’une étude de Phase 1 qui démontrent un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses chez des sujets sains.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents