Edition du 15-10-2018

Accueil » Médecine

Bientôt un vaccin sans aiguille et sans adjuvant ?

Publié le jeudi 11 juin 2015

Des chercheurs marseillais de l’Inserm sont parvenus à administrer un vaccin contre le mélanome à des souris en utilisant un appareil laser. Ce procédé de vaccination sans aiguille et sans adjuvant pourrait être transférable à l’Homme et utilisé pour vacciner contre différents agents infectieux.

Les chercheurs (Unité 1104 Inserm/CNRS/Aix-Marseille Université, Centre d’immunologie de Marseille – Luminy, Marseille) ont utilisé un appareil laser, couramment utilisé chez l’Homme à des fins esthétiques/cosmétiques, sur des souris présentant un mélanome et des animaux en bonne santé. Ils ont dans un premier temps exposé la peau de souris à ce rayon laser, créant ainsi des micropores dans la couche externe de l’épiderme, puis ont appliqué localement la solution vaccinale sans adjuvant.

« Actuellement, un vaccin est injecté avec une aiguille qui traverse le derme et libère la solution vaccinale dans l’hypoderme ou dans le muscle. On court-circuite donc le derme et son réseau très dense de cellules dendritiques. Ces cellules sont des sentinelles extrêmement performantes du système immunitaire : elles présentent les antigènes aux lymphocytes T immatures en vue de leur différenciation en lymphocytes T effecteurs, capables d’éliminer l’agent pathogène. Nous voulions donc cibler spécifiquement ces cellules dendritiques du derme afin de stimuler la réponse immunitaire », explique Bernard Malissen, coauteur de ces travaux.

Les résultats montrent ainsi que la vaccination a arrêté la progression de la tumeur dans le premier groupe de souris et protégé le second groupe contre le cancer. « Des cellules tumorales ont en effet été injectées aux animaux du second groupe après la vaccination, mais ils n’ont pas développé de mélanome. », précisent les chercheurs qui estiment que cette technique pourrait « en outre facilement transférable à l’Homme ».

« Le vaccin a donc été efficace en prévention et en thérapie, malgré l’absence d’adjuvant habituellement indispensable pour stimuler la réponse immunitaire en cas de vaccination contre le cancer. Peut-être que l’application du laser provoque une légère inflammation locale qui attire des cellules immunitaires (de type monocytes et granulocytes), potentialisant la réponse générée par le vaccin. Nous sommes en train de vérifier cela », précise Bernard Malissen.

Selon les chercheurs, ce nouveau procédé de vaccination pourrait potentiellement s’appliquer à tous types de vaccination, notamment contre des gents bactériens ou viraux. Des laboratoires se sont déjà manifestés pour poursuivre ce développement et mener des essais cliniques chez l’Homme.

D Terhorst et coll. Laser-Assisted Intradermal Delivery of Adjuvant-Free Vaccines Targeting XCR1+ Dendritic Cells Induces Potent Antitumoral Responses. J Immunol, édition en ligne du 4 mai 2015

Source : Inserm








MyPharma Editions

LNC Therapeutics acquiert les droits d’exploitation exclusifs sur le brevet Christensenella, de l’université de Cornell

Publié le 15 octobre 2018
LNC Therapeutics acquiert les droits d'exploitation exclusifs sur le brevet Christensenella, de l'université de Cornell

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments basés sur le fonctionnement du microbiome intestinal, a annoncé avoir conclu avec l’université de Cornell (Ithaca, NY, USA) un accord de license exclusif pour l’acquisition des droits d’exploitation sur sa famille de brevets Christensenella.

Agnès Buzyn annonce la création d’un « Health Data Hub »

Publié le 15 octobre 2018
Agnès Buzyn annonce la création d’un « Health Data Hub »

À la suite de la remise du rapport Villani, le Président de la république avait annoncé que la santé serait un des secteurs prioritaires pour le développement de l’intelligence artificielle. Le 16 mai dernier, Agnès Buzyn avait lancé une mission de préfiguration afin de créer un « Health Data Hub » et d’élargir le système national de données de santé.

Genkyotex : des données d’efficacité du GKT831 présentées lors du Liver Meeting® de l’AASLD 2018

Publié le 15 octobre 2018
Genkyotex : des données d’efficacité du GKT831 présentées lors du Liver Meeting® de l’AASLD 2018

Genkyotex, société biopharmaceutique et leader des thérapies NOX, a annoncé qu’un abstract sur des données précliniques démontrant que le GKT831, le produit candidat phare de la société, a fait régresser la fibrose dans un modèle de souris déficientes en MDR2, sera présenté lors du congrès annuel de l’AASLD (American Association for the Study of Liver Diseases) (le « Liver Meeting® »), qui se tiendra à San Francisco du 9 au 13 novembre 2018.

Chugai lance un anime de sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde

Publié le 15 octobre 2018
Chugai lance un anime de sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde

Chugai, la filiale japonaise du groupe pharmaceutique Roche, a annoncé la sortie d’un anime de sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde doublé en anglais et sous-titré en chinois, coréen, français et espagnol, célébrant la Journée mondiale de l’arthrite le 12 octobre.

Leem : Michael Danon (Groupe Pierre Fabre) entre au Conseil d’administration

Publié le 11 octobre 2018
Leem : Michael Danon (Groupe Pierre Fabre) entre au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a procédé, le 9 octobre 2018, à la cooptation de Michael Danon, Directeur Général Adjoint et Secrétaire Général du Groupe Pierre Fabre, dans la famille géographique des « moyens laboratoires français ». Il remplace Frédéric Duchesne.

Néovacs : poursuite du développement de l’IFNalpha Kinoide en Corée du Sud

Publié le 11 octobre 2018
Néovacs : poursuite du développement de l'IFNalpha Kinoide en Corée du Sud

Néovacs a annoncé la poursuite du développement de son vaccin thérapeutique phare : L’IFNalpha Kinoide en Corée du Sud avec la société coréenne CKD pharm, sur la base du contrat de licence signé entre les deux sociétés en décembre 2015 d’une valeur potentielle de 5M€ au total. Cet accord de licence vise le développement et la commercialisation de l’IFNalpha Kinoide dans les indications Lupus et Dermatomyosite, en Corée du Sud.

OSE Immunotherapeutics : demande d’autorisation d’essai clinique pour Tedopi® en combinaison avec nivolumab dans le cancer du pancréas

Publié le 11 octobre 2018
OSE Immunotherapeutics : demande d’autorisation d'essai clinique pour Tedopi® en combinaison avec nivolumab dans le cancer du pancréas

OSE Immunotherapeutics a annoncé la soumission d’une demande d’autorisation d’un essai clinique de Phase 2 de Tedopi® dans le cancer du pancréas avancé ou métastatique. Cet essai évaluera Tedopi®, 10 néoépitopes associés qui activent les lymphocytes T cytotoxiques, utilisé seul ou en combinaison avec nivolumab, inhibiteur de point de contrôle immunitaire qui lève les freins empêchant l’action des lymphocytes T, versus le traitement de maintenance standard par Folfiri*.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions