Edition du 27-09-2021

BioAlliance Pharma et Topotarget vont fusionner pour devenir Onxeo

Publié le jeudi 22 mai 2014

BioAlliance Pharma, la société française spécialisée dans le développement de médicaments orphelins en oncologie, et le danois Topotarget ont annoncé la signature du traité de fusion définitif qui donnera naissance à Onxeo, ayant vocation à devenir un acteur majeur dans les maladies orphelines en oncologie. La réalisation de la fusion devrait intervenir en juillet – août 2014.

Le projet de fusion a été approuvé à l’unanimité par les Conseils d’Administration des deux sociétés. « L’accord signé ce jour confirme les termes de l’accord par lequel BioAlliance Pharma absorbera Topotarget tels que prévus et annoncés le 16 Avril 2014« , indiquent les deux sociétés dans un communiqué. Le rapport d’échange sera de 2 actions BioAlliance Pharma pour 27 actions de Topotarget. A l’issue de l’opération, le capital d’Onxeo sera détenu à 2/3 par les actionnaires de BioAlliance Pharma et à 1/3 par ceux de Topotarget.

A la suite de la fusion, BioAlliance Pharma opérera sous le nom d’Onxeo, société spécialisée dans le domaine des cancers orphelins et dotée d’un portefeuille élargi de programmes avancés ciblant des pathologies sévères pour lesquelles les besoins thérapeutiques sont non satisfaits à ce jour.
Parmi les produits de ce portefeuille, Beleodaq® (belinostat) est en cours de revue prioritaire par la FDA pour une réponse attendue au début du mois d’août 2014. Son enregistrement démontrera ainsi le potentiel clinique du produit et donnera droit à un versement d’un montant significatif (25 millions de dollars) par le partenaire américain Spectrum Pharmaceuticals, ainsi que des redevances à deux chiffres.
Autre produit, Validive®, dont les résultats de l’étude européenne et américaine de phase II sont attendus pour le quatrième trimestre 2014. Livatag® est quant à lui en cours d’étude internationale de phase III et a récemment bénéficié d’une désignation « Fast Track » par la FDA. « Au-delà de ces programmes largement avancés, d’autres indications pourront être développées pour le traitement d’autres cancers rares », précisent les deux sociétés.

Les deux sociétés soulignent qu’Onxeo sera positionnée sur le marché fortement dynamique des médicaments orphelins en oncologie, évalué à plus de 45 milliards de dollars en 2013, qui devrait atteindre 80 milliards de dollars en 2018. « Onxeo sera dotée d’un portefeuille issu des programmes des deux entités, présentant une complémentarité forte et qui devraient atteindre à court ou moyen terme des étapes clés de leur développement clinique, fortement créatrices de valeur », indiquent-elles.

Par ailleurs, le développement de la nouvelle société s’appuiera sur l’expertise développée au sein des deux équipes. Onxeo sera dirigée par Judith Greciet, Directrice Générale de BioAlliance Pharma. Patrick Langlois continuera d’assumer la fonction de Président du Conseil d’Administration. Le Conseil d’Administration d’Onxeo serait renforcé par l’arrivée de Bo Jesper Hansen, actuel Président du Conseil d’Administration de Topotarget et Per Samuelsson, associé du fonds de capital-risque HealthCap funds.

« La validation des termes définitifs de la fusion est une étape importante de la fusion avec Topotarget qui doit nous permettre de renforcer et diversifier notre position dans le domaine des cancers rares. Dotée d’un portefeuille prometteur, d’un savoir-faire reconnu et avec une masse critique plus conséquente, je suis convaincue que Onxeo prendra très rapidement sa position d’acteur majeur dans le domaine des médicaments orphelins en oncologie, en proposant des solutions thérapeutiques innovantes pour des patients dont le besoin médical est important. Onxeo réalisera ainsi son potentiel de création de valeur pour ses actionnaires.», a notamment déclaré Judith Greciet, Directrice Générale de BioAlliance Pharma.

Source : BioAlliance Pharma








MyPharma Editions

COVID-19 : Néovacs réalise sa 1ère prise de participation dans une société dédiée au dépistage

Publié le 27 septembre 2021
COVID-19 : Néovacs réalise sa 1ère prise de participation dans une société dédiée au dépistage

Néovacs a annoncé un premier investissement stratégique de son fonds d’amorçage pour accompagner l’émergence de solutions de prévention et de lutte contre la Covid-19 et plus généralement contre les pandémies. Dans ce cadre, la société annonce un investissement de 5 M$ (4,2 M€) dans Bio Detection K9, société canadienne spécialisée dans la détection canine de bactéries et de virus et notamment du covid-19.

Diabète de type 2 : T.H.A.C annonce l’acquisition d’un brevet international couvrant son candidat médicament ALF-5755

Publié le 27 septembre 2021
Diabète de type 2 : T.H.A.C annonce l'acquisition d'un brevet international couvrant son candidat médicament ALF-5755

T.H.A.C (The Healthy Aging Company), une société biopharmaceutique qui développe une nouvelle classe de médicaments pour le traitement précoce du diabète de type 2, a annoncé l’acquisition d’un brevet déposé par l’INSERM, l’AP-HP, l’INRA et l’Université Paris-Sud. Ce brevet protège le candidat médicament de THAC et son utilisation relative aux bactéries sensibles à l’oxygène, notamment celles du microbiote intestinal.

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents