Edition du 23-04-2021

BioAlliance Pharma obtient un financement de 4,3 M€ de bpifrance pour le développement industriel de Livatag®

Publié le mercredi 3 juillet 2013

BioAlliance Pharma, la société dédiée aux produits orphelins en cancérologie et aux produits de spécialité, a annoncé mercredi  l’obtention d’un financement de bpifrance (ex OSEO) de près de 9 M€ dont 4,3 M€ attribués directement à BioAlliance Pharma au travers d’un programme d’Innovation Stratégique Industrielle (ISI) permettant d’accélérer le développement industriel de Livatag®.

Ce financement vient soutenir la mise en place du consortium NICE (Nano Innovation for Cancer) dont l’objectif est d’établir la première filière de nanomédecine en France, et plus particulièrement axé autour des aspects de caractérisation et d’industrialisation des procédés de fabrication propres aux nanomédicaments. Ce consortium est par ailleurs labellisé par le pôle de compétitivité mondial dédié à l’innovation en santé en Ile-de-France, Medicen Paris Region.

Constitué de 5 partenaires (publics et privés) et mené par BioAlliance Pharma en tant que Chef de file, le consortium NICE regroupe des sociétés qui détiennent toutes un savoir-faire unique dans le domaine des nanomédicaments. Il s’agit de construire une véritable plateforme d’accélération du développement et de l’industrialisation des nanomédicaments en France en capitalisant sur les expertises fortes et complémentaires de chacun des partenaires.

Livatag®, doxorubicine nanoparticulaire actuellement en phase III dans le traitement du cancer primitif du foie, bénéficiera pleinement de cette plateforme d’expertise et le financement reçu de bpifrance permettra d’accélérer son développement, notamment au plan industriel.

Ce consortium regroupe également la société Nanobiotix, qui développe NBTXR3, potentialisateur de la radiothérapie dans le traitement local du cancer ; le CEA-Leti, qui développe la technologie nanolipidique Lipidots® ; la société DBI, société spécialisée dans la fabrication de produits pharmaceutiques et possédant un savoir-faire spécifique sur les nanomédicaments et l’Institut Galien Paris-Sud (Université Paris-Sud/CNRS), équipe académique d’excellence spécialisée dans la recherche sur les nanoparticules.

« Le soutien et financement de bpifrance sur notre programme phare Livatag® est un élément clé d’accélération du développement industriel et qui, en parallèle de l’avancée de la phase III, renforce significativement la valeur de cet actif pour BioAlliance », déclare Judith Greciet, Directeur Général de BioAlliance Pharma. « La mise en place du consortium NICE, regroupant les meilleurs spécialistes industriels et académiques français dans le domaine des nanotechnologies, est un projet passionnant qui va nous permettre de mettre en commun nos expériences et expertises pour créer un leadership français et un modèle de collaboration au niveau européen, centré sur le développement et la mise sur le marché de nanomédicaments innovants qui répondent à des besoins médicaux insatisfaits ».

Source : BioAlliance Pharma








MyPharma Editions

COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Valneva, la biotech nantaise spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses, vient d’annoncer l’initiation d’une étude pivot de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19, VLA2001. L’étude de Phase 3 « Cov-Compare », (VLA2001-301) va comparer lors d’une étude-pivot d’immunogénicité le candidat vaccin SARS-CoV-2 de Valneva, VLA2001, au vaccin Vaxzevria, qui a déjà reçu une autorisation conditionnelle de mise sur le marché.

COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

MedinCell, société qui développe plusieurs formulations injectables à action prolongée d’ivermectine dont la plus avancée vise à prévenir de l’infection par le Covid-19 et de ses mutants pendant plusieurs mois, a annoncé que son essai clinique valide l’innocuité de l’ivermectine en prise quotidienne sous forme orale, pour simuler la libération continue du principe actif par une injection longue action. Aucun effet indésirable n’a été observé avec les trois doses d’ivermectine testées allant jusqu’à 100 μg/kg.

Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Publié le 22 avril 2021
Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le lancement du processus de demande d’autorisation de mise sur le marché auprès de la FDA américaine pour son produit phare, eryaspase, chez les patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique qui ont développé des réactions d’hypersensibilité à la PEG-asparaginase, sur la base des résultats positifs de l’étude clinique de phase 2 conduite par NOPHO.

Myopathie de Duchenne : Généthon annonce le traitement d’un 1er patient dans le cadre de son essai clinique

Publié le 21 avril 2021
Myopathie de Duchenne : Généthon annonce le traitement d’un 1er patient dans le cadre de son essai clinique

Un premier patient a été traité à I-motion, la plateforme d’essais cliniques pédiatriques pour les maladies neuromusculaires situé à l’hôpital Trousseau, à Paris, dans le cadre de l’essai de thérapie génique mené par Généthon dans la myopathie de Duchenne.

COVID-19 : Valneva se tourne vers des discussions bilatérales pour la fourniture de son vaccin inactivé et adjuvanté

Publié le 21 avril 2021
COVID-19 : Valneva se tourne vers des discussions bilatérales pour la fourniture de son vaccin inactivé et adjuvanté

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé qu’elle se focaliserait maintenant sur des discussions bilatérales, pays par pays, pour fournir son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001, et, en conséquence, ne donnerait plus la priorité aux discussions de fourniture centralisée actuellement en cours avec la Commission Européenne.

Inventiva : Martine Zimmermann nommée administratrice indépendante au Conseil d’Administration

Publié le 21 avril 2021
Inventiva : Martine Zimmermann nommée administratrice indépendante au Conseil d’Administration

Inventiva a annoncé la nomination de Martine Zimmermann comme administratrice indépendante de son Conseil d’Administration. A ce titre, elle remplacera Nawal Ouzren, qui a démissionné du Conseil d’Administration pour se consacrer pleinement à la croissance de Sensorion. La nomination de Martine Zimmerman sera soumise aux actionnaires pour ratification lors de la prochaine Assemblée Générale d’Inventiva.

Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

Publié le 20 avril 2021
Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

La société biopharmaceutique américaine ValenzaBio et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé la signature d’un accord de licence sur un anticorps antagoniste du récepteur du facteur de croissance de type 1 apparenté à l’insuline (IGF-1R), pour le traitement de l’orbitopathie dysthyroïdienne (TED), une maladie endocrinienne pour laquelle il n’existe actuellement pas de traitement spécifique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents