Edition du 19-09-2018

BioAlliance Pharma obtient un financement de 4,3 M€ de bpifrance pour le développement industriel de Livatag®

Publié le mercredi 3 juillet 2013

BioAlliance Pharma, la société dédiée aux produits orphelins en cancérologie et aux produits de spécialité, a annoncé mercredi  l’obtention d’un financement de bpifrance (ex OSEO) de près de 9 M€ dont 4,3 M€ attribués directement à BioAlliance Pharma au travers d’un programme d’Innovation Stratégique Industrielle (ISI) permettant d’accélérer le développement industriel de Livatag®.

Ce financement vient soutenir la mise en place du consortium NICE (Nano Innovation for Cancer) dont l’objectif est d’établir la première filière de nanomédecine en France, et plus particulièrement axé autour des aspects de caractérisation et d’industrialisation des procédés de fabrication propres aux nanomédicaments. Ce consortium est par ailleurs labellisé par le pôle de compétitivité mondial dédié à l’innovation en santé en Ile-de-France, Medicen Paris Region.

Constitué de 5 partenaires (publics et privés) et mené par BioAlliance Pharma en tant que Chef de file, le consortium NICE regroupe des sociétés qui détiennent toutes un savoir-faire unique dans le domaine des nanomédicaments. Il s’agit de construire une véritable plateforme d’accélération du développement et de l’industrialisation des nanomédicaments en France en capitalisant sur les expertises fortes et complémentaires de chacun des partenaires.

Livatag®, doxorubicine nanoparticulaire actuellement en phase III dans le traitement du cancer primitif du foie, bénéficiera pleinement de cette plateforme d’expertise et le financement reçu de bpifrance permettra d’accélérer son développement, notamment au plan industriel.

Ce consortium regroupe également la société Nanobiotix, qui développe NBTXR3, potentialisateur de la radiothérapie dans le traitement local du cancer ; le CEA-Leti, qui développe la technologie nanolipidique Lipidots® ; la société DBI, société spécialisée dans la fabrication de produits pharmaceutiques et possédant un savoir-faire spécifique sur les nanomédicaments et l’Institut Galien Paris-Sud (Université Paris-Sud/CNRS), équipe académique d’excellence spécialisée dans la recherche sur les nanoparticules.

« Le soutien et financement de bpifrance sur notre programme phare Livatag® est un élément clé d’accélération du développement industriel et qui, en parallèle de l’avancée de la phase III, renforce significativement la valeur de cet actif pour BioAlliance », déclare Judith Greciet, Directeur Général de BioAlliance Pharma. « La mise en place du consortium NICE, regroupant les meilleurs spécialistes industriels et académiques français dans le domaine des nanotechnologies, est un projet passionnant qui va nous permettre de mettre en commun nos expériences et expertises pour créer un leadership français et un modèle de collaboration au niveau européen, centré sur le développement et la mise sur le marché de nanomédicaments innovants qui répondent à des besoins médicaux insatisfaits ».

Source : BioAlliance Pharma








MyPharma Editions

Horama clôture son tour de table de « Série B » à 22,5 millions d’euros

Publié le 19 septembre 2018
Horama clôture son tour de table de « Série B » à 22,5 millions d'euros

Horama, société française de biotechnologie basée à Paris et à Nantes et spécialisée dans la thérapie génique pour le traitement de maladies génétiques rares en ophtalmologie, vient d’annoncer que le fonds belge V-Bio Ventures rejoint le cycle de financement « Série B » de la société. Willem Broekaert, Directeur Associé chez V-Bio Ventures, sera également nommé au Conseil d’Administration d’Horama. Partager la publication « Horama clôture son tour […]

VIH : Gilead Sciences lance la campagne #PasseLeMotPasLeVirus

Publié le 19 septembre 2018

Afin de mieux comprendre le quotidien des personnes vivant avec le VIH, Gilead Sciences a annoncé le lancement d’une campagne #PasseLeMotPasLeVirus qui met en avant leurs témoignages et dévoile, dans le même temps, les résultats d’une étude* menée en partenariat avec l’institut Ipsos auprès de 200 personnes vivant avec le VIH.

Pharnext : David Stout rejoint le Conseil d’Administration

Publié le 19 septembre 2018
Pharnext : David Stout rejoint le Conseil d’Administration

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé la cooptation de David Stout en tant qu’administrateur indépendant de Pharnext.

Valbiotis lance sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique

Publié le 19 septembre 2018
Valbiotis lance sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique

Valbiotis, entreprise française de R&D engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce le lancement de sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique à Riom (Puy-de-Dôme, France), après 10 mois de travaux.

Cap Digital et Medicen Paris Région s’associent à Oncodesign, Servier et Intersystems autour du projet Hu-PreciMED

Publié le 19 septembre 2018
Cap Digital et Medicen Paris Région s’associent à Oncodesign, Servier et Intersystems autour du projet Hu-PreciMED

Les deux pôles de compétitivité franciliens Medicen Paris Region et Cap Digital ont annoncé la mobilisation de leur écosystème autour du projet Hu-PreciMED (Human Precision MEDicine) en vue de structurer la filière industrielle de la médecine de précision en France. Initié conjointement par les groupes Oncodesign, Servier et Intersystems, le projet Hu-PreciMED mobilise d’ores et déjà 45 entreprises innovantes du numérique et du médical.

Biogen France emménage à La Défense

Publié le 18 septembre 2018
Biogen France emménage à La Défense

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, installe ses équipes dans la Tour CBX du quartier d’affaires de La Défense. L’entreprise spécialisée dans la lutte contre les maladies neurologiques graves réaffirme ainsi son engagement à long terme en France et son souhait d’offrir un environnement de travail optimal à ses collaborateurs.

Répartition pharmaceutique : une opération d’envergure pour alerter le grand public

Publié le 18 septembre 2018
Répartition pharmaceutique : une opération d'envergure pour alerter le grand public

Depuis le 1er septembre, toutes les camionnettes de livraison des entreprises de répartition ont revêtu un habillage spécial. Menacés par une crise économique sans précédent, les répartiteurs pharmaceutiques* se mobilisent pour sensibiliser le grand public et les décideurs à l’importance de leurs missions et les alerter sur les risques qui pèsent sur l’égalité d’accès aux médicaments.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions