Edition du 23-01-2020

Biocitech : Sanofi et la Caisse des Dépôts signent un accord en faveur de son développement

Publié le lundi 9 décembre 2013

La Caisse des Dépôts et le laboratoire Sanofi ont annoncé lundi 9 décembre la signature d’un protocole d’accord relatif à la reprise par la Caisse des Dépôts du site Biocitech, parc d’activités dédié aux sciences de la vie et acteur majeur pour le développement des biotechnologies du département de Seine-Saint-Denis et de la région Ile-de-France.

Créé en 2003, Biocitech résulte de l’engagement pris en 2002 par Sanofi de conduire une opération de réindustrialisation en partenariat avec les collectivités locales. Aujourd’hui, le parc spécialisé en biotechnologies et dans les sciences du vivant accueille 25 sociétés de biotechnologies et près de 350 personnes sur la commune de Romainville. Son offre s’adresse à des entreprises de biotechnologie, biopharmacie et chimie fine à la recherche d’un environnement industriel et de services associés adaptés à leur développement. Le parc d’activités Biocitech est un des acteurs importants du réseau Medicen Paris Région, le pôle de compétitivité mondial de l’Ile-de-France pour la santé et les nouvelles thérapies.

Cet accord, établi en collaboration avec les collectivités territoriales et les acteurs institutionnels franciliens, a pour principal objectif le développement du parc d’activités. Le parc sera détenu par la société Biocitech Immobilier au capital de laquelle la Caisse des Dépôts entrera dans un premier temps à hauteur de 40 pour cent.

Les 60 pour cent restants seront acquis par la Caisse des Dépôts à l’issue des travaux de réaménagement du bâtiment Galien, qui accueillera courant 2015 la société Galapagos. En outre, cette opération s’accompagne de la réhabilitation et de la reconfiguration d’une réserve foncière d’environ 3,4 hectares, dans l’optique d’un programme de dynamisation du territoire.

L’objectif est de faire de Biocitech un campus ouvert favorisant la complémentarité et les synergies pour des sociétés au cœur de l’innovation. « Il s’agit donc de renforcer et valoriser ses principaux atouts : un ensemble immobilier et un savoir-faire industriel uniques ; un service pour de jeunes entreprises innovantes en croissance ; une offre adaptée à l’accueil des PME de biotechnologies mais aussi à des activités diversifiées telles que l’imagerie, les dispositifs médicaux, le diagnostic et/ou l’environnement ; un écosystème actif et pérennisé grâce à l’engagement de ses résidents », ont indiqué les signataires dans un communiqué commun.

« Cet accord marque le commencement d’une nouvelle dynamique de croissance pour le parc d’activités, portée par un plan d’investissements visant à optimiser et rationaliser les installations. Il permet également de mobiliser tous les partenaires en vue de pérenniser l’implantation des actuels locataires et d’attirer de nouveaux résidents, tout en valorisant la réserve foncière », poursuivent-ils.

Source :  Biocitech








MyPharma Editions

Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Publié le 23 janvier 2020
Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Sanofi a annoncé jeudi la finalisation de l’acquisition de Synthorx, une biotech américaine, pour 68 dollars en numéraire par action. Synthorx ,désormais une filiale détenue à 100% par le groupe pharmaceutique français, vient renforcer son positionnement dans les sphères de l’oncologie et de l’immunologie.

Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Publié le 23 janvier 2020
Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé la nomination du Docteur David E. Moller, M.D, au poste de Directeur Scientifique.

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Janssen cherche à élargir l’utilisation de l’Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Publié le 22 janvier 2020
Janssen cherche à élargir l'utilisation de l'Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Janssen a annoncé la soumission d’une demande de modification de Type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans le but d’élargir l’utilisation de l’IMBRUVICA® (ibrutinib) pour inclure l’ibrutinib en association avec le rituximab pour le traitement de première intention de patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC).

Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l’UE

Publié le 22 janvier 2020
Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l'UE

Jazz Pharmaceuticals vient d’annoncer que la Commission Européenne a approuvé Sunosi® (solriamfetol) pour améliorer l’éveil et réduire la somnolence diurne excessive (SDE) chez les adultes atteints de narcolepsie (avec ou sans cataplexie) ou d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) dont la SDE n’a pas été traitée de manière satisfaisante par un traitement primaire tel […]

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Publié le 21 janvier 2020
Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui qu’elle s’est associée à 27 organisations européennes académiques et industrielles, issues de 11 pays, pour former le consortium scientifique multidisciplinaire ENHPATHY.

Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Publié le 21 janvier 2020
Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Une belle initiative dans les secteurs de la Chimie et de la Santé se concrétise le 22 janvier 2020 : les entreprises BASF France, Bayer France, Boehringer-Ingelheim France et Merck France signeront une convention de coopération avec la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie pour favoriser le développement de l’apprentissage.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents