Edition du 03-07-2022

Biogen : AMM européenne pour TYSABRI® sous-cutanée dans la SEP récurrente-rémittente

Publié le jeudi 8 avril 2021

Biogen : AMM européenne pour TYSABRI® sous-cutanée dans la SEP récurrente-rémittenteBiogen vient d’annoncer que la Commission européenne a accordé une autorisation de mise sur le marché pour l’administration par voie sous-cutanée (SC) de TYSABRI® (natalizumab) pour traiter les adultes présentant des formes très actives de sclérose en plaques (SEP) récurrente-rémittente. Cette nouvelle voie d’administration offre une efficacité et une sécurité similaires à celles de la formulation intraveineuse (IV) de TYSABRI®, et s’appuie sur les données de long terme, les avantages cliniques et le profil de sécurité bien établis de ce traitement. TYSABRI® est le seul traitement de la sclérose en plaques avec ce profil d’efficacité à offrir deux voies d’administration, permettant aux patients et à leurs médecins de choisir celle qui répond le mieux à leurs besoins.

Les formes d’administration sous-cutanée et en intraveineuse de TYSABRI®  en posologie de 300 mg, sont administrées toutes les quatre semaines par un professionnel de santé. En outre, la forme sous-cutanée est administrée dans un délai plus court que la forme en intraveineuse et permet aux médecins de réduire ou de supprimer la période d’observation post-dose pour certains patients après les six premières injections, selon leur appréciation clinique. L’ajout de la voie d’administration sous-cutanée offre également aux personnes atteintes de SEP une autre option de discussion concernant la prise en charge de leur maladie avec leur médecin.

« L’administration sous cutanée de TYSABRI® offre la possibilité d’obtenir une efficacité et une tolérance similaires à la formulation intraveineuse, en favorisant le confort du patient », déclare le Pr. Patrick Vermersch, neurologue au CHU de Lille. « La forme sous-cutanée est moins invasive et permet un gain de temps significatif pour le patient. De plus, dans cette pathologie chronique cette nouvelle voie d’administration pourra contribuer à une meilleure qualité de vie pour le patient ».

L’approbation par la Commission européenne de la voie d’administration sous-cutanée pour TYSABRI® est basée sur les données des études DELIVER et REFINE, qui ont montré une similarité avec l’administration en intraveineuse toutes les quatre semaines de 300mg de TYSABRI® en termes de profils pharmacocinétiques, pharmacodynamiques et d’efficacité. Dans l’ensemble, la sécurité de TYSABRI®  SC dans les deux études était généralement conforme au profil bénéfices-risques bien établi de TYSABRI® IV dans d’autres études cliniques et dans le cadre de la post-commercialisation, à l’exception de la douleur au point d’injection qui peut survenir avec les injections sous-cutanée1,2.

“TYSABRI est un traitement avec un profil de d’efficacité et de sécurité bien établis pour les patients vivant avec la SEP récurrente-rémittente. Près de 15 ans d’expérience et de données en vie réelle contribuent à renforcer la démonstration de son efficacité dans la réduction de l’activité de la maladie, montrant qu’un traitement précoce conduit à de meilleurs résultats cliniques », déclare Maha Radhakrishnan, M.D., Directrice médicale mondiale de Biogen. « Dans les maladies chroniques comme la SEP, nous devons continuer à chercher des innovations qui peuvent aider les patients à mieux intégrer leurs préférences de traitement dans leur vie. Cette approbation reflète notre engagement à explorer de nouvelles possibilités avec TYSABRI® et à répondre aux besoins évolutifs des personnes vivant avec la SEP ».

Approuvé par la Commission européenne en 2006, l’efficacité et la sécurité de TYSABRI®  ont été démontrées par des essais cliniques et de nombreuses données en vie réelle recueillies pendant près de 15 ans. Au cours de cette période, Biogen a lancé des recherches, par le biais d’initiatives telles que le réseau MS PATHS et le programme d’observation de TYSABRI® (TOP), qui ont permis d’élargir les données cliniques sur TYSABRI®, fournissant ainsi aux médecins et aux patients davantage d’informations sur ce traitement de la SEP au profil d’efficacité et de sécurité bien établi. TYSABRI® est approuvé dans 80 pays, et environ 213 000 personnes dans le monde ont été traitées par TYSABRI®3.

______________________________

Références:

1.       Plavina T, Fox EJ, Lucas N, et al. A Randomized trial evaluating various administration routes of natalizumab in multiple sclerosis. J Clin Pharmacol. 2016;56(10):1254-1262.

2.       Trojano M, Ramió-Torrentà L, Grimaldi LME, et al. Subcutaneous natalizumab 300 mg every 4 weeks is comparable to standard intravenous dosing in REFINE: a study exploring the safety, tolerability, and efficacy of multiple natalizumab treatment regimens in patients with relapsing multiple sclerosis. Poster presented at AAN,  April 18–25, 2015, Washington, DC, USA. P009.

3.      Données post-commercialisation combines, sur la base des prescriptions et des essais cliniques d’exposition à TYSABRI® au 31 juillet 2020.

Source : Biogen

 








MyPharma Editions

Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Publié le 1 juillet 2022
Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, vient d’annoncer que le lancement d’une étude clinique de preuve de concept (POC) du SENS-401 (Arazasetron) chez les patients devant bénéficier d’un implant cochléaire a été approuvé par les autorités réglementaires en Australie.

Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l’essai EDELIFE portant sur la XLHED

Publié le 1 juillet 2022
Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l'essai EDELIFE portant sur la XLHED

La Fondation EspeRare et le groupe Pierre Fabre ont annoncé aujourd’hui que, dans le cadre de l’essai clinique EDELIFE, le premier patient avait reçu les trois injections prévues. Cet essai pivot est le premier en son genre, car le traitement est administré au bébé atteint de XLHED (dysplasie ectodermique hypohidrotique liée au chromosome X) alors qu’il se trouve encore dans l’utérus de sa mère. L’objectif de cet essai est de confirmer l’efficacité et l’innocuité d’ER004 pour le traitement prénatal des garçons atteints de XLHED.

Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Publié le 1 juillet 2022
Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé la demande initiale d’Investigational New Drug (IND) pour AsiDNA, son candidat médicament « first-in-class ». Il s’agit de la première IND déposée par Onxeo depuis l’arrivée de l’équipe américaine en avril 2022.

Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d’une persistance potentiellement améliorée

Publié le 1 juillet 2022
Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d'une persistance potentiellement améliorée

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer de potentielles thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, vient de publier des données de recherche sur ses nouvelles cellules CAR T universelles aux propriétés immuno-évasives dans Nature Communications, suite à sa présentation orale à l’American Society of Cell and Gene Therapy (ASGCT) le 16 mai dernier.

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Publié le 30 juin 2022
Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Galapagos, CellPoint et AboundBio ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif avec Galapagos, propulsant Galapagos dans la thérapie cellulaire de nouvelle génération tout en élargissant considérablement son portefeuille de recherche et ses capacités.

Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 30 juin 2022
Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé le recrutement de Mark Sumeray, M.D., MS, FRCS, figure du secteur des biotechnologies, au poste de Chief Medical Officer. Mark Sumeray occupait la fonction de Chief Medical Officer d’Amryt Pharmaceuticals, depuis septembre 2016.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents