Edition du 03-03-2021

Biomédicaments : Sanofi inaugure sa première usine digitale de fabrication en continu

Publié le mardi 15 octobre 2019

Biomédicaments : Sanofi inaugure sa première usine digitale de fabrication en continu Sanofi célèbre aujourd’hui l’inauguration de sa nouvelle usine de fabrication digitale à Framingham dans le Massachusetts (États-Unis), première usine digitale au monde faisant appel à des technologies de production intensive et en continu de médicaments biologiques.

La nouvelle usine est équipée de technologies de pointe qui connectent l’ensemble du processus de production à la recherche et au développement, ouvrant la voie à une accélération de la commercialisation de nouveaux médicaments importants pour les patients.

Cette usine donne un coup d’accélérateur à la transformation engagée au niveau de l’organisation des Affaires Industrielles de Sanofi, visant à se concentrer sur la fabrication de médicaments biologiques, en ligne avec la transformation du portefeuille de recherche et développement de l’entreprise. L’expansion des capacités de production biopharmaceutique est un axe essentiel de l’ambition de Sanofi d’établir le modèle d’excellence dans l’industrie biopharmaceutique.

Sanofi à la pointe de la production de biomédicaments

Les technologies avancées de fabrication pilotées par les données de l’usine devraient permettre à Sanofi d’atteindre de plus hauts niveaux de productivité, d’agilité et de flexibilité, tout en accélérant le passage de ses produits du laboratoire de développement à l’usine de fabrication et – surtout – en répondant aux besoins des patients partout dans le monde.

« Voilà plusieurs années que nous investissons pour préparer l’avenir de Sanofi. Notre installation de Framingham montre la voie de ce que sera la bioproduction pharmaceutique demain, en tirant le meilleur parti d’un processus de production intensif et continu couplé à une installation entièrement digitalisée », a déclaré Philippe Luscan, Vice-Président Exécutif, Affaires Industrielles Globales de Sanofi. « Cette inauguration montre que nous sommes à la pointe de l’innovation et de l’excellence industrielle, et nous permet de définir les contours de l’avenir de notre entreprise comme du secteur pharmaceutique. »

La transformation digitale de l’outil industriel de Sanofi est un élément clé de la volonté de l’entreprise de mieux exploiter les données afin d’optimiser ses procédés de fabrication, d’augmenter ses gains d’efficacité, d’améliorer son agilité pour répondre à l’évolution rapide des besoins des patients et d’accélérer la commercialisation des nouveaux médicaments issus de son portefeuille de R&D.

Framingham est la dernière-née des installations de bioproduction parmi un certain nombre de sites pilotes au sein du réseau de Sanofi, dont la transformation a été intensifiée. Les innovations qui y sont mises en place vont être rapidement standardisées et déployées sur l’ensemble des sites industriels de l’entreprise. Framingham est aussi la première installation « née digitale », d’autres sites historiques faisant pour leur part l’objet de transformations numériques. Outre Framingham, Sanofi a l’intention de déployer ces initiatives de transformation digitale sur les sites de Toronto (Canada), Suzano (Brésil), Waterford (Irlande), Sisteron (France) et Geel (Belgique).

Nouvelle composante du pôle biologique intégré de Sanofi à Framingham

L’installation de bioproduction digitale de Framingham fait partie du pôle biologique de Sanofi situé à Framingham. Cette plateforme intégrée et transfonctionnelle occupe depuis plus de 30 ans une place centrale dans le réseau industriel de l’entreprise. Le campus de Framingham intègre l’ensemble des infrastructures et activités nécessaires pour accélérer la mise à disposition de nouveaux traitements innovants pour les patients, depuis la recherche précoce et la conception de procédés jusqu’aux études cliniques et à la fabrication commerciale, en passant par des fonctions essentielles comme le contrôle qualité et la compliance, les affaires réglementaires, l’ingénierie, la chaîne d’approvisionnement et l’apprentissage et le développement.

La concentration de ces fonctions essentielles permet de concevoir des procédés et de fabriquer des produits de « bout en bout » avec fluidité, et offre aux collaborateurs du site des opportunités de développement et de formation sur des techniques de pointe leur permettant également de faire évoluer leurs compétences.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

MEDSIR : l’Institut Gustave Roussy et l’Institut Curie participent à un essai clinique afin de traiter le cancer du thymus avancé

Publié le 3 mars 2021
MEDSIR : l’Institut Gustave Roussy et l’Institut Curie participent à un essai clinique afin de traiter le cancer du thymus avancé

Entreprise mondiale consacrée à la recherche indépendante en cancérologie, MEDSIR a lancé l’essai clinique phase II PECATI, qui vise à explorer une nouvelle option de traitement pour les patients atteints de tumeurs thymiques avancées, un cancer peu fréquent. L’étude évaluera l’efficacité et la sécurité de l’association de pembrolizumab et de lenvatinib chez des patients atteints de carcinome thymique ou de thymome B3 métastatique.

CVasThera lève 1,3 million d’euros lors d’un premier tour de table

Publié le 3 mars 2021
CVasThera lève 1,3 million d’euros lors d’un premier tour de table

CVasThera, société biopharmaceutique spécialisée dans la R&D de médicaments innovants pour les pathologies cardiovasculaires et intestinales, vient d’annoncer une levée de fonds de 1,3 million d’euros lors d’un tour de table d’amorçage. Cette levée vient tripler l’apport en fonds propres et le capital de la société, sécurisant ainsi le financement nécessaire à la réalisation des études précliniques pour le composé CVT120165, un candidat médicament dans le traitement de la maladie de Crohn.

VIH : les chercheurs d’Abbott font une découverte qui pourrait faire avancer la découverte de futurs traitements

Publié le 3 mars 2021
VIH : les chercheurs d'Abbott font une découverte qui pourrait faire avancer la découverte de futurs traitements

Abbott a annoncé le 2 mars qu’une équipe de scientifiques a découvert en République démocratique du Congo (RDC) un nombre inhabituellement élevé de personnes testées positives en anticorps VIH, mais dont la charge virale est faible ou non détectable et ce, sans aucun traitement antirétroviral. Ces personnes sont appelées contrôleurs d’élite du VIH.

LFB : l’EMA valide le dépôt de la demande d’AMM d’eptacog beta (activé), un facteur de coagulation VIIa recombinant

Publié le 2 mars 2021
LFB : l'EMA valide le dépôt de la demande d'AMM d’eptacog beta (activé), un facteur de coagulation VIIa recombinant

Le LFB, le groupe biopharmaceutique qui développe, fabrique et commercialise des médicaments dérivés du sang et des protéines recombinantes pour la prise en charge des patients atteints de pathologies graves et souvent rares, vient d’annoncer que l’Agence européenne des médicaments (EMA), l’autorité réglementaire européenne, a validé le dépôt de la demande d’autorisation de mise sur le marché d’eptacog beta, un facteur de coagulation VIIa recombinant (rFVIIa).

Abionyx : les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare publiés dans « Annals of Internal Medecine »

Publié le 2 mars 2021
Abionyx : les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare publiés dans « Annals of Internal Medecine »

Abionyx Pharma vient d’annoncer les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare qui sont publiés en exclusivité dans la revue scientifique « Annals of Internal Medicine », la revue de médecine interne la plus citée et la mieux classée dans la catégorie Médecine.

Industrie pharmaceutique : accord sur les salaires minima pour l’année 2021

Publié le 2 mars 2021

A l’issue de deux réunions de négociations les 7 janvier et 18 février dernier, le Leem a proposé à la signature un accord collectif revalorisant l’ensemble des salaires minima conventionnels de 0,8 % au 1er janvier 2021.

Abivax : le Dr Sophie Biguenet nommée Directrice Médicale

Publié le 2 mars 2021
Abivax : le Dr Sophie Biguenet nommée Directrice Médicale

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui vise à moduler le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé la nomination du Dr Sophie Biguenet en tant que Directrice Médicale à compter du 1er mars 2021.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents