Edition du 13-05-2021

Biomédicaments : Sanofi inaugure sa première usine digitale de fabrication en continu

Publié le mardi 15 octobre 2019

Biomédicaments : Sanofi inaugure sa première usine digitale de fabrication en continu Sanofi célèbre aujourd’hui l’inauguration de sa nouvelle usine de fabrication digitale à Framingham dans le Massachusetts (États-Unis), première usine digitale au monde faisant appel à des technologies de production intensive et en continu de médicaments biologiques.

La nouvelle usine est équipée de technologies de pointe qui connectent l’ensemble du processus de production à la recherche et au développement, ouvrant la voie à une accélération de la commercialisation de nouveaux médicaments importants pour les patients.

Cette usine donne un coup d’accélérateur à la transformation engagée au niveau de l’organisation des Affaires Industrielles de Sanofi, visant à se concentrer sur la fabrication de médicaments biologiques, en ligne avec la transformation du portefeuille de recherche et développement de l’entreprise. L’expansion des capacités de production biopharmaceutique est un axe essentiel de l’ambition de Sanofi d’établir le modèle d’excellence dans l’industrie biopharmaceutique.

Sanofi à la pointe de la production de biomédicaments

Les technologies avancées de fabrication pilotées par les données de l’usine devraient permettre à Sanofi d’atteindre de plus hauts niveaux de productivité, d’agilité et de flexibilité, tout en accélérant le passage de ses produits du laboratoire de développement à l’usine de fabrication et – surtout – en répondant aux besoins des patients partout dans le monde.

« Voilà plusieurs années que nous investissons pour préparer l’avenir de Sanofi. Notre installation de Framingham montre la voie de ce que sera la bioproduction pharmaceutique demain, en tirant le meilleur parti d’un processus de production intensif et continu couplé à une installation entièrement digitalisée », a déclaré Philippe Luscan, Vice-Président Exécutif, Affaires Industrielles Globales de Sanofi. « Cette inauguration montre que nous sommes à la pointe de l’innovation et de l’excellence industrielle, et nous permet de définir les contours de l’avenir de notre entreprise comme du secteur pharmaceutique. »

La transformation digitale de l’outil industriel de Sanofi est un élément clé de la volonté de l’entreprise de mieux exploiter les données afin d’optimiser ses procédés de fabrication, d’augmenter ses gains d’efficacité, d’améliorer son agilité pour répondre à l’évolution rapide des besoins des patients et d’accélérer la commercialisation des nouveaux médicaments issus de son portefeuille de R&D.

Framingham est la dernière-née des installations de bioproduction parmi un certain nombre de sites pilotes au sein du réseau de Sanofi, dont la transformation a été intensifiée. Les innovations qui y sont mises en place vont être rapidement standardisées et déployées sur l’ensemble des sites industriels de l’entreprise. Framingham est aussi la première installation « née digitale », d’autres sites historiques faisant pour leur part l’objet de transformations numériques. Outre Framingham, Sanofi a l’intention de déployer ces initiatives de transformation digitale sur les sites de Toronto (Canada), Suzano (Brésil), Waterford (Irlande), Sisteron (France) et Geel (Belgique).

Nouvelle composante du pôle biologique intégré de Sanofi à Framingham

L’installation de bioproduction digitale de Framingham fait partie du pôle biologique de Sanofi situé à Framingham. Cette plateforme intégrée et transfonctionnelle occupe depuis plus de 30 ans une place centrale dans le réseau industriel de l’entreprise. Le campus de Framingham intègre l’ensemble des infrastructures et activités nécessaires pour accélérer la mise à disposition de nouveaux traitements innovants pour les patients, depuis la recherche précoce et la conception de procédés jusqu’aux études cliniques et à la fabrication commerciale, en passant par des fonctions essentielles comme le contrôle qualité et la compliance, les affaires réglementaires, l’ingénierie, la chaîne d’approvisionnement et l’apprentissage et le développement.

La concentration de ces fonctions essentielles permet de concevoir des procédés et de fabriquer des produits de « bout en bout » avec fluidité, et offre aux collaborateurs du site des opportunités de développement et de formation sur des techniques de pointe leur permettant également de faire évoluer leurs compétences.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents