Edition du 21-09-2018

bioMérieux et Quanterix signent un partenariat en immunoessais ultrasensibles et multiplexes

Publié le lundi 19 novembre 2012

bioMérieux et l’américain Quanterix ont conclu un accord stratégique qui confère à bioMérieux les droits d’exploitation exclusifs à l’échelle mondiale de la technologie Simoa de Quanterix dans les laboratoires cliniques ainsi que dans les applications industrielles. Selon les termes de ce contrat, Quanterix fournira un nouvel instrument et des consommables basés sur sa technologie Simoa, et bioMérieux développera des tests ultrasensibles et multiplexes sur cette nouvelle plateforme.

Quanterix a finalisé un troisième tour de financement à hauteur de 18,5 millions de dollars, avec la participation de l’ensemble des investisseurs déjà présents à son capital, dont ARCH Venture Partners, Bain Capital Ventures et Flagship Ventures, rejoints par In-Q-Tel. bioMérieux a pris une participation initiale de 15 millions de dollars dans le capital de Quanterix.

Quanterix a inventé une technologie d’immunoessais ultrasensible, qui offre des performances sans précédent ainsi que des capacités multiplexes. Contrairement aux méthodes habituelles analogiques de détection de protéines et de biomarqueurs dans des échantillons biologiques, Simoa est basée sur une approche digitale qui permet la détection d’un signal de molécules simples d’un analyte marqué. Elle est beaucoup plus sensible que les technologies conventionnelles de détection de protéines de type analogique.

bioMérieux développera des tests spécialisés pour lesquels il est nécessaire d’avoir une haute sensibilité et/ou des capacités de multiplexage, et se concentrera en particulier sur les maladies infectieuses. Le menu inclura des tests existants dont la sensibilité doit être améliorée ainsi que de nouveaux biomarqueurs qu’il est actuellement difficile, voire impossible, de mesurer, ouvrant la voie à de nouvelles applications. L’objectif de la Société est d’améliorer la qualité des soins grâce à une détection plus précoce des maladies, permettant ainsi aux cliniciens de prendre beaucoup plus rapidement les décisions thérapeutiques appropriées. En exploitant la haute sensibilité de la technologie Simoa de Quanterix et ses fonctionnalités de multiplexage, bioMérieux sera en mesure de proposer une offre unique de tests combinant plusieurs paramètres pertinents cliniquement pour une meilleure prise en charge des patients.

Selon les termes du contrat, Quanterix percevra des paiements initiaux et jalonnés ainsi que des redevances sur les ventes futures. bioMérieux prendra une participation complémentaire au capital de Quanterix, en fonction de l’atteinte d’un jalon. Sur la base de sa participation actuelle au capital de Quanterix, bioMérieux a le droit de proposer un membre éligible au Conseil d’Administration de Quanterix.

Source : bioMérieux








MyPharma Editions

Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Publié le 21 septembre 2018
Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Numab Therapeutics, une société biopharmaceutique suisse qui développe des immunothérapies multispécifiques de nouvelle génération basées sur des anticorps, pour traiter le cancer, a annoncé avoir nommé le Dr Ignacio Javier Melero Bermejo au poste de conseiller.

Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Publié le 21 septembre 2018
Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Le groupe pharmaceutique Pierre Fabre a annoncé que la Commission européenne (CE) a délivré l’autorisation de mise sur le marché pour l’association de Braftovi® (encorafenib) et Mektovi® (binimetinib) dans le traitement des patients adultes atteints d’un mélanome non résécable ou métastatique porteur d’une mutation BRAFV600 détectée par un test approuvé.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Publié le 21 septembre 2018
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Le groupe Ipsen vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP), comité scientifique de l’Agence européenne du médicament (EMA) a émis un avis favorable pour Cabometyx® (cabozantinib) en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) de l’adulte traité antérieurement par sorafénib.

Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Publié le 20 septembre 2018
Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé la présentation de données de son programme de développement de NBTXR3 à l’International Conference on Immunotherapy Radiotherapy Combinations qui se tient du 20 au 22 septembre 2018 à Paris, France.

Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Publié le 20 septembre 2018
Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Corinne Morel, 50 ans, est nommée Directrice Marketing Digital et Retail Alliance Healthcare Group France, à compter du 3 septembre. Membre de Walgreens Boots Alliance, Alliance Healthcare Group France est un des leaders de la répartition pharmaceutique et de la distribution de produits et services de santé en France.

Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Publié le 20 septembre 2018
Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Le laboratoire pharmaceutique Servier et Poietis, une société de biotechnologie française spécialisée dans la production de tissus vivants bio-imprimés, viennent de signer un partenariat scientifique portant sur l’utilisation de la technologie de bio-impression 4D de Poietis pour le développement et la production de tissus hépatiques.

Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Publié le 20 septembre 2018
Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement des trois premiers patients pour son étude clinique de Phase 3, nommée TRYbeCA1, évaluant l’efficacité d’eryaspase, son produit candidat phare, dans le traitement en seconde ligne du cancer métastatique du pancréas.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions