Edition du 12-04-2021

bioMérieux et Quanterix signent un partenariat en immunoessais ultrasensibles et multiplexes

Publié le lundi 19 novembre 2012

bioMérieux et l’américain Quanterix ont conclu un accord stratégique qui confère à bioMérieux les droits d’exploitation exclusifs à l’échelle mondiale de la technologie Simoa de Quanterix dans les laboratoires cliniques ainsi que dans les applications industrielles. Selon les termes de ce contrat, Quanterix fournira un nouvel instrument et des consommables basés sur sa technologie Simoa, et bioMérieux développera des tests ultrasensibles et multiplexes sur cette nouvelle plateforme.

Quanterix a finalisé un troisième tour de financement à hauteur de 18,5 millions de dollars, avec la participation de l’ensemble des investisseurs déjà présents à son capital, dont ARCH Venture Partners, Bain Capital Ventures et Flagship Ventures, rejoints par In-Q-Tel. bioMérieux a pris une participation initiale de 15 millions de dollars dans le capital de Quanterix.

Quanterix a inventé une technologie d’immunoessais ultrasensible, qui offre des performances sans précédent ainsi que des capacités multiplexes. Contrairement aux méthodes habituelles analogiques de détection de protéines et de biomarqueurs dans des échantillons biologiques, Simoa est basée sur une approche digitale qui permet la détection d’un signal de molécules simples d’un analyte marqué. Elle est beaucoup plus sensible que les technologies conventionnelles de détection de protéines de type analogique.

bioMérieux développera des tests spécialisés pour lesquels il est nécessaire d’avoir une haute sensibilité et/ou des capacités de multiplexage, et se concentrera en particulier sur les maladies infectieuses. Le menu inclura des tests existants dont la sensibilité doit être améliorée ainsi que de nouveaux biomarqueurs qu’il est actuellement difficile, voire impossible, de mesurer, ouvrant la voie à de nouvelles applications. L’objectif de la Société est d’améliorer la qualité des soins grâce à une détection plus précoce des maladies, permettant ainsi aux cliniciens de prendre beaucoup plus rapidement les décisions thérapeutiques appropriées. En exploitant la haute sensibilité de la technologie Simoa de Quanterix et ses fonctionnalités de multiplexage, bioMérieux sera en mesure de proposer une offre unique de tests combinant plusieurs paramètres pertinents cliniquement pour une meilleure prise en charge des patients.

Selon les termes du contrat, Quanterix percevra des paiements initiaux et jalonnés ainsi que des redevances sur les ventes futures. bioMérieux prendra une participation complémentaire au capital de Quanterix, en fonction de l’atteinte d’un jalon. Sur la base de sa participation actuelle au capital de Quanterix, bioMérieux a le droit de proposer un membre éligible au Conseil d’Administration de Quanterix.

Source : bioMérieux








MyPharma Editions

Sanofi : des données cliniques intermédiaires valident le profil « non-alpha » de THOR-707, sa nouvelle IL-2 expérimentale

Publié le 9 avril 2021
Sanofi : des données cliniques intermédiaires valident le profil « non-alpha » de THOR-707, sa nouvelle IL-2 expérimentale

Sanofi a annoncé que les données intermédiaires d’un premier essai chez l’homme évaluant l’innocuité, l’activité thérapeutique et la dose maximale tolérable de THOR-707 (SAR444245), une interleukine-2 (IL-2) non-alpha hautement différenciée expérimentale, en monothérapie et en association avec un anti-PD-1, seront présentés dans le cadre d’une séance de posters de dernière minute au Congrès annuel de l’American Association for Cancer Research (AACR), qui comprendra des données supplémentaires mises à jour.

Microbiologie : dans les coulisses du site Merck à Molsheim avec la campagne Microbiotiful

Publié le 9 avril 2021
Microbiologie : dans les coulisses du site Merck à Molsheim avec la campagne Microbiotiful

Le groupe de sciences et technologies allemand Merck dispose de 11 sites d’activités en France, dont 7 de production. Son site de Molsheim en Alsace est le plus important en termes d’effectif et de chiffre d’affaires (le groupe a d’ailleurs annoncé en mars un nouvel investissement dédié de 25 millions d’euros). Il appartient à la branche Life Science, division dédiée au développement, à la production et à la commercialisation de produits et services pour l’industrie des sciences de la vie. Pour sensibiliser à ses métiers et valoriser son expertise, Merck France lance la campagne Microbiotiful.

Teva : AMM européenne pour Seffalair® Spiromax® et BroPair® Spiromax®

Publié le 8 avril 2021
Teva : AMM européenne pour Seffalair® Spiromax® et BroPair® Spiromax®

Teva Pharmaceuticals Europe a annoncé avoir reçu l’autorisation de mise sur le marché de l’UE pour Seffalair Spiromax et son homologue BroPair Spiromax (xinafoate de salmétérol/propionate de fluticasone, en doses de 12,75/100 et 12,75/202 microgrammes) comme traitement d’entretien de l’asthme chez les adultes et les adolescents de plus de 12 ans. Les premiers lancements sont prévus au Portugal, en Suisse, en Espagne et au Royaume-Uni.

Biogen : AMM européenne pour TYSABRI® sous-cutanée dans la SEP récurrente-rémittente

Publié le 8 avril 2021

Biogen vient d’annoncer que la Commission européenne a accordé une autorisation de mise sur le marché pour l’administration par voie sous-cutanée (SC) de TYSABRI® (natalizumab) pour traiter les adultes présentant des formes très actives de sclérose en plaques (SEP) récurrente-rémittente.

Cancer : OncoDNA et myNEO s’allient pour déployer l’utilisation de l’ARN messager à des fins thérapeutiques

Publié le 7 avril 2021
Cancer : OncoDNA et myNEO s’allient pour déployer l’utilisation de l’ARN messager à des fins thérapeutiques

OncoDNA, une société de théranostique et de génomique spécialisée dans la médecine de précision, et myNEO, une société d’intelligence artificielle spécialisée dans l’identification de cibles en immuno-oncologie, viennent de dévoiler une collaboration qui entend révolutionner le traitement du cancer. Les deux entreprises ont convenu de consolider leurs technologies afin de faciliter la production de vaccins personnalisés pour les patients à court de traitements.

Sanofi crée une entité à but non lucratif pour l’accès à des médicaments essentiels dans les pays les plus pauvres

Publié le 7 avril 2021
Sanofi crée une entité à but non lucratif pour l’accès à des médicaments essentiels dans les pays les plus pauvres

Paul Hudson, Directeur général de Sanofi, a présenté plusieurs projets clés que le groupe mettra en œuvre pour amplifier l’impact de sa stratégie de Responsabilité Sociétale. Intégré à la stratégie long terme de Sanofi, l’engagement de l’entreprise repose sur 4 piliers essentiels où Sanofi dispose des meilleurs atouts pour faire la différence : l’accès aux médicaments, le soutien aux communautés vulnérables, la préservation de l’environnement et l’inclusion et la diversité de ses collaborateurs.

Leem : Anna Braeken (Bayer HealthCare SAS) entre au Conseil d’administration

Publié le 7 avril 2021
Leem : Anna Braeken (Bayer HealthCare SAS) entre au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a coopté, le 6 avril 2021, une nouvelle administratrice : Anna Braeken, Directrice générale la division Pharma France chez Bayer, dans la famille des laboratoires européens, en remplacement de Jost Reinhard.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents