Edition du 16-08-2018

Biotechs: Rhenovia Pharma ouvre sa première filiale internationale aux Etats-Unis

Publié le vendredi 27 janvier 2012

Rhenovia Pharma, société de biotechnologie basée à Mulhouse et spécialisée dans la biosimulation appliquée à la recherche de nouveaux médicaments pour le traitement de maladies neurologiques, comme la maladie d’Alzheimer, a annoncé la création de Rhenovia Inc., sa première filiale internationale, enregistrée dans le Delaware. Les nouvelles activités de la société seront basées dans la région du Grand Boston, avec des bureaux dans la ville de Cambridge, dans le Massachusetts.

L’ouverture de Rhenovia Inc. permettra de généraliser l’usage de la technologie unique de biosimulation de la société dans le secteur de la santé, en mettant l’accent sur l’accélération des recherches de nouveaux traitements des maladies du système nerveux central et périphérique. Cette généralisation se fera par le biais d’offres de partenariat de services, sous forme d’études utilisant des dispositifs déposés par la société, tels que les Recherches à Haut Débit de Combinaisons Synergiques de Médicaments, le Profilage Numérique Pharmacologique de Candidats Médicaments, l’Evaluation de la Sécurité, de la Toxicité et des Risques d’Interactions Médicamenteuses. Rhenovia souhaite également nouer des alliances stratégiques pour mettre en œuvre sa technologie de biosimulation dans des Programmes de Découverte et de Développement de Médicaments.

Rhenovia ambitionne, de plus, d’élargir son pipeline de médicaments candidats en développement et d’offrir des opportunités d’investissements intéressantes. « C’est le moment opportun pour intensifier notre activité commerciale et pour se rapprocher de nos principaux clients pharmaceutiques et biotechnologiques, ainsi que de nos partenaires de recherche universitaires », déclare le Dr Serge Bischoff, PDG de Rhenovia Pharma. « Nous souhaitons faire connaître au niveau mondial l’énorme potentiel de notre technologie de rupture de modélisation et de simulation de la transmission neuronale appliquée au cerveau, aux yeux, à la moelle épinière et à la jonction neuromusculaire, à la fois dans des conditions normales et pathologiques. »

Alors que la biosimulation est utilisée de façon routinière dans la plupart des indications thérapeutiques hors système nerveux central, comme les maladies infectieuses ou cardiovasculaires, l’oncologie, l’asthme ou le VIH, elle reste encore considérée comme une technologie balbutiante dans le domaine de la santé mentale et des maladies neurologiques, neurodégénératives et neurodéveloppementales.

« Néanmoins, cela ne devrait pas être un obstacle. Ce sera, au contraire, une excellente opportunité de rendre plus efficace la recherche de nouveaux médicaments, et, plus généralement, de fournir des réponses à des défis sociétaux et économiques majeurs, en prouvant que la technologie de Rhenovia peut être appliquée bien au-delà de la découverte de médicament », ajoute Serge Bischoff.

Rhenovia a déjà attiré des partenaires de secteurs aussi divers que l’industrie agroalimentaire pour la prévention de maladies en optimisant les aliments ; la défense afin de protéger les populations contre les agents neurotoxiques de guerre ou à visée terroriste ; les industries chimiques et agrochimiques ainsi que les organismes de régulation et les intervenants du secteur des cleantech et de l’écotoxicité, qui évaluent l’impact neurologique d’une grande variété de composés actifs et de molécules.

« Le déploiement de Rhenovia aux Etats-Unis va accélérer notre développement, en aidant à élargir et à diversifier les marchés pour notre offre de services en biosimulation, mais aussi en augmentant notre influence dans les pays industrialisés au-delà de la France », déclare Serge Bischoff. « Rhenovia souhaite également sensibiliser les organismes américains de santé, les organisations économiques, de défense, les autorités économiques et financières sur l’énorme potentiel de son approche de biosimulation dans le domaine des maladies du système nerveux central. »

Rhenovia Inc. fournira des prestations spécifiques, adaptées aux sociétés pharmaceutiques et de biotechnologies américaines pour accroître sensiblement la productivité de leur R&D, réduire les coûts, le temps de mise sur le marché et le risque d’échec. La société aidera également les groupes de recherche universitaires et les scientifiques américains à améliorer leur compréhension des mécanismes de base qui sous-tendent les maladies, tout en contribuant plus efficacement aux soins de santé et au bien-être des patients.

Source : Rhenovia Pharma SAS

 








MyPharma Editions

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Genomic Vision : de nouvelles perspectives dans l’analyse du génome des plantes

Publié le 6 août 2018
Genomic Vision : de nouvelles perspectives dans l'analyse du génome des plantes

Genomic Vision, société spécialisée dans le développement de tests de diagnostic in-vitro (IVD) pour la détection précoce des cancers et des maladies héréditaires et d’applications pour les laboratoires de recherche (LSR), a annoncé les premiers résultats d’un travail de recherche réalisé avec le Centre de Ressources Génomiques Végétales (CNRGV) de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) visant la mise au point d’une nouvelle technique d’analyse du génome végétal.

Janssen : avis favorable du CHMP pour la mise à jour de l’étiquetage de l’Invokana® et du Vokanamet®

Publié le 3 août 2018
Janssen : avis favorable du CHMP pour la mise à jour de l'étiquetage de l'Invokana® et du Vokanamet®

Janssen a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis favorable pour la mise à jour de l’étiquetage de l’INVOKANA® (canagliflozine) et du VOKANAMET® (canagliflozine et metformine), y compris les modifications apportées aux indications pour le traitement d’adultes atteints d’un diabète sucré de type 2 (DST2) insuffisamment contrôlé comme traitement d’appoint au régime alimentaire et à l’exercice.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions