Edition du 18-06-2018

Biotechs: Rhenovia Pharma ouvre sa première filiale internationale aux Etats-Unis

Publié le vendredi 27 janvier 2012

Rhenovia Pharma, société de biotechnologie basée à Mulhouse et spécialisée dans la biosimulation appliquée à la recherche de nouveaux médicaments pour le traitement de maladies neurologiques, comme la maladie d’Alzheimer, a annoncé la création de Rhenovia Inc., sa première filiale internationale, enregistrée dans le Delaware. Les nouvelles activités de la société seront basées dans la région du Grand Boston, avec des bureaux dans la ville de Cambridge, dans le Massachusetts.

L’ouverture de Rhenovia Inc. permettra de généraliser l’usage de la technologie unique de biosimulation de la société dans le secteur de la santé, en mettant l’accent sur l’accélération des recherches de nouveaux traitements des maladies du système nerveux central et périphérique. Cette généralisation se fera par le biais d’offres de partenariat de services, sous forme d’études utilisant des dispositifs déposés par la société, tels que les Recherches à Haut Débit de Combinaisons Synergiques de Médicaments, le Profilage Numérique Pharmacologique de Candidats Médicaments, l’Evaluation de la Sécurité, de la Toxicité et des Risques d’Interactions Médicamenteuses. Rhenovia souhaite également nouer des alliances stratégiques pour mettre en œuvre sa technologie de biosimulation dans des Programmes de Découverte et de Développement de Médicaments.

Rhenovia ambitionne, de plus, d’élargir son pipeline de médicaments candidats en développement et d’offrir des opportunités d’investissements intéressantes. « C’est le moment opportun pour intensifier notre activité commerciale et pour se rapprocher de nos principaux clients pharmaceutiques et biotechnologiques, ainsi que de nos partenaires de recherche universitaires », déclare le Dr Serge Bischoff, PDG de Rhenovia Pharma. « Nous souhaitons faire connaître au niveau mondial l’énorme potentiel de notre technologie de rupture de modélisation et de simulation de la transmission neuronale appliquée au cerveau, aux yeux, à la moelle épinière et à la jonction neuromusculaire, à la fois dans des conditions normales et pathologiques. »

Alors que la biosimulation est utilisée de façon routinière dans la plupart des indications thérapeutiques hors système nerveux central, comme les maladies infectieuses ou cardiovasculaires, l’oncologie, l’asthme ou le VIH, elle reste encore considérée comme une technologie balbutiante dans le domaine de la santé mentale et des maladies neurologiques, neurodégénératives et neurodéveloppementales.

« Néanmoins, cela ne devrait pas être un obstacle. Ce sera, au contraire, une excellente opportunité de rendre plus efficace la recherche de nouveaux médicaments, et, plus généralement, de fournir des réponses à des défis sociétaux et économiques majeurs, en prouvant que la technologie de Rhenovia peut être appliquée bien au-delà de la découverte de médicament », ajoute Serge Bischoff.

Rhenovia a déjà attiré des partenaires de secteurs aussi divers que l’industrie agroalimentaire pour la prévention de maladies en optimisant les aliments ; la défense afin de protéger les populations contre les agents neurotoxiques de guerre ou à visée terroriste ; les industries chimiques et agrochimiques ainsi que les organismes de régulation et les intervenants du secteur des cleantech et de l’écotoxicité, qui évaluent l’impact neurologique d’une grande variété de composés actifs et de molécules.

« Le déploiement de Rhenovia aux Etats-Unis va accélérer notre développement, en aidant à élargir et à diversifier les marchés pour notre offre de services en biosimulation, mais aussi en augmentant notre influence dans les pays industrialisés au-delà de la France », déclare Serge Bischoff. « Rhenovia souhaite également sensibiliser les organismes américains de santé, les organisations économiques, de défense, les autorités économiques et financières sur l’énorme potentiel de son approche de biosimulation dans le domaine des maladies du système nerveux central. »

Rhenovia Inc. fournira des prestations spécifiques, adaptées aux sociétés pharmaceutiques et de biotechnologies américaines pour accroître sensiblement la productivité de leur R&D, réduire les coûts, le temps de mise sur le marché et le risque d’échec. La société aidera également les groupes de recherche universitaires et les scientifiques américains à améliorer leur compréhension des mécanismes de base qui sous-tendent les maladies, tout en contribuant plus efficacement aux soins de santé et au bien-être des patients.

Source : Rhenovia Pharma SAS

 








MyPharma Editions

Erytech : des données précliniques et cliniques sur eryaspase dans la LAL et la LAM au congrès 2018 de l’EHA

Publié le 18 juin 2018
Erytech : des données précliniques et cliniques sur eryaspase dans la LAL et la LAM au congrès 2018 de l’EHA

Erytech Pharma a annoncé la présentation de données précliniques sur l’action enzymatique d’eryaspase (GRASPA®) dans la leucémie aiguë lymphoblastique récidivante (LAL) et les résultats de l’essai clinique de Phase IIb avec eryaspase (GRASPA®) dans la leucémie aiguë myéloïde (LAM) à l’occasion du congrès annuel de l’association européenne d’hématologie (European Hematology Association – EHA), qui se […]

L’alliance BMS-Pfizer met en ligne le site monanticoagulant.fr

Publié le 18 juin 2018
L’alliance BMS-Pfizer met en ligne le site monanticoagulant.fr

Engagée dans la prévention de l’AVC, l’alliance BMS-Pfizer* propose au grand public et aux professionnels de santé un site internet : monanticoagulant.fr. Celui-ci a pour objectifs d’informer celles et ceux traités par anticoagulant et d’accompagner le médecin dans sa relation avec son patient.

Fièvre jaune : une nouvelle méthode pour tester l’innocuité du vaccin

Publié le 18 juin 2018
Fièvre jaune : une nouvelle méthode pour tester l’innocuité du vaccin

Des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS et de Sanofi Pasteur viennent de développer une nouvelle méthode alternative à l’expérimentation animale, qui permettra à terme de tester l’innocuité de vaccins vivants comme celui contre la fièvre jaune.

Lyonbiopôle : deux projets innovants retenus à l’issue du 25ème appel FUI

Publié le 18 juin 2018
Lyonbiopôle : deux projets innovants retenus à l'issue du 25ème appel FUI

Après labellisation par Lyonbiopôle, 2 projets collaboratifs ont été retenus dans le cadre du 25ème appel FUI. Le projet ESPRI IOAC porte sur les infections ostéo-articulaires complexes et le développement de nouvelles approches d’immunothérapie pour les contrer. Le projet LIPOCOSM2 co-labellisé avec les pôles de compétitivité Cosmetic Valley et Materelia, concerne quant à lui, le développement de nouveaux actifs dermatologiques et cosmétiques.

Tribune libre : « Il est temps de faire de la France, LE pays européen des industries de santé »

Publié le 15 juin 2018
Tribune libre : "Il est temps de faire de la France, LE pays européen des industries de santé"

Les présidents des 7 pôles de compétitivité en santé (Alsace Biovalley, Atlanpole Biotherapies, Cancer-Bio-Santé, Eurobiomed, Lyonbiopôle, Medicen Paris Region et Nutrition-Santé-Longévité), qui regroupent 1 300 adhérents, dont 1 000 PME, viennent de publier une tribune libre intitulée : « Il est temps de faire de la France, LE pays européen des industries de santé ».

Lysogene intègre les indices CAC® Small, CAC® Mid & Small et CAC® All-Tradable d’Euronext

Publié le 15 juin 2018
Lysogene intègre les indices CAC® Small, CAC® Mid & Small et CAC® All-Tradable d’Euronext

Lysogene, société biopharmaceutique pionnière spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), annonce son intégration à compter du 15 juin 2018 après clôture des marchés dans trois nouveaux indices de la famille CAC : CAC® Small, CAC® Mid & Small et CAC® All-Tradable.

Medicen Paris Region : Stéphane Roques nommé Délégué Général

Publié le 15 juin 2018
Medicen Paris Region : Stéphane Roques nommé Délégué Général

Medicen Paris Region, premier pôle de compétitivité d’Europe en santé, a annoncé la nomination de Stéphane Roques au poste de délégué général qui a été validée par le Conseil d’administration. Il sera chargé de la mise en œuvre de la stratégie du pôle pour faire de la région Ile-de-France un leader mondial dans le domaine des sciences de la vie et de la santé.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions