Edition du 20-01-2019

Biotechs: Rhenovia Pharma ouvre sa première filiale internationale aux Etats-Unis

Publié le vendredi 27 janvier 2012

Rhenovia Pharma, société de biotechnologie basée à Mulhouse et spécialisée dans la biosimulation appliquée à la recherche de nouveaux médicaments pour le traitement de maladies neurologiques, comme la maladie d’Alzheimer, a annoncé la création de Rhenovia Inc., sa première filiale internationale, enregistrée dans le Delaware. Les nouvelles activités de la société seront basées dans la région du Grand Boston, avec des bureaux dans la ville de Cambridge, dans le Massachusetts.

L’ouverture de Rhenovia Inc. permettra de généraliser l’usage de la technologie unique de biosimulation de la société dans le secteur de la santé, en mettant l’accent sur l’accélération des recherches de nouveaux traitements des maladies du système nerveux central et périphérique. Cette généralisation se fera par le biais d’offres de partenariat de services, sous forme d’études utilisant des dispositifs déposés par la société, tels que les Recherches à Haut Débit de Combinaisons Synergiques de Médicaments, le Profilage Numérique Pharmacologique de Candidats Médicaments, l’Evaluation de la Sécurité, de la Toxicité et des Risques d’Interactions Médicamenteuses. Rhenovia souhaite également nouer des alliances stratégiques pour mettre en œuvre sa technologie de biosimulation dans des Programmes de Découverte et de Développement de Médicaments.

Rhenovia ambitionne, de plus, d’élargir son pipeline de médicaments candidats en développement et d’offrir des opportunités d’investissements intéressantes. « C’est le moment opportun pour intensifier notre activité commerciale et pour se rapprocher de nos principaux clients pharmaceutiques et biotechnologiques, ainsi que de nos partenaires de recherche universitaires », déclare le Dr Serge Bischoff, PDG de Rhenovia Pharma. « Nous souhaitons faire connaître au niveau mondial l’énorme potentiel de notre technologie de rupture de modélisation et de simulation de la transmission neuronale appliquée au cerveau, aux yeux, à la moelle épinière et à la jonction neuromusculaire, à la fois dans des conditions normales et pathologiques. »

Alors que la biosimulation est utilisée de façon routinière dans la plupart des indications thérapeutiques hors système nerveux central, comme les maladies infectieuses ou cardiovasculaires, l’oncologie, l’asthme ou le VIH, elle reste encore considérée comme une technologie balbutiante dans le domaine de la santé mentale et des maladies neurologiques, neurodégénératives et neurodéveloppementales.

« Néanmoins, cela ne devrait pas être un obstacle. Ce sera, au contraire, une excellente opportunité de rendre plus efficace la recherche de nouveaux médicaments, et, plus généralement, de fournir des réponses à des défis sociétaux et économiques majeurs, en prouvant que la technologie de Rhenovia peut être appliquée bien au-delà de la découverte de médicament », ajoute Serge Bischoff.

Rhenovia a déjà attiré des partenaires de secteurs aussi divers que l’industrie agroalimentaire pour la prévention de maladies en optimisant les aliments ; la défense afin de protéger les populations contre les agents neurotoxiques de guerre ou à visée terroriste ; les industries chimiques et agrochimiques ainsi que les organismes de régulation et les intervenants du secteur des cleantech et de l’écotoxicité, qui évaluent l’impact neurologique d’une grande variété de composés actifs et de molécules.

« Le déploiement de Rhenovia aux Etats-Unis va accélérer notre développement, en aidant à élargir et à diversifier les marchés pour notre offre de services en biosimulation, mais aussi en augmentant notre influence dans les pays industrialisés au-delà de la France », déclare Serge Bischoff. « Rhenovia souhaite également sensibiliser les organismes américains de santé, les organisations économiques, de défense, les autorités économiques et financières sur l’énorme potentiel de son approche de biosimulation dans le domaine des maladies du système nerveux central. »

Rhenovia Inc. fournira des prestations spécifiques, adaptées aux sociétés pharmaceutiques et de biotechnologies américaines pour accroître sensiblement la productivité de leur R&D, réduire les coûts, le temps de mise sur le marché et le risque d’échec. La société aidera également les groupes de recherche universitaires et les scientifiques américains à améliorer leur compréhension des mécanismes de base qui sous-tendent les maladies, tout en contribuant plus efficacement aux soins de santé et au bien-être des patients.

Source : Rhenovia Pharma SAS

 








MyPharma Editions

Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista™ dans le diabète de type 1 de l’adulte

Publié le 18 janvier 2019
Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista™ dans le diabète de type 1 de l'adulte

Le Comité consultatif des médicaments pour le traitement des maladies endocrinologiques et métaboliques (EMDAC, Endocrinologic and Metabolic Drugs Advisory Committee) de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis s’est prononcé dans le cadre de l’approbation de Zynquista™* (sotagliflozin), par 8 voix contre 8, sur la question de savoir si les bénéfices globaux l’emportaient sur les risques.

François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Publié le 18 janvier 2019
François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Virbac a annoncé l’arrivée de François Fournier au poste de président-directeur général de Virbac Amérique du Nord à compter du 7 janvier 2019. Il a pour mission principale de diriger et développer l’ensemble des activités nord-américaines de Virbac, en adéquation avec la stratégie globale du groupe Virbac.

Erytech présente un poster sur l’étude en cours TRYbeCA-1 lors de la conférence ASCO-GI 2019

Publié le 18 janvier 2019
Erytech présente un poster sur l'étude en cours TRYbeCA-1 lors de la conférence ASCO-GI 2019

Erytech, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que le poster intitulé « TRYbeCA-1 : une étude de Phase 3 randomisée avec eryaspase en association avec une chimiothérapie, comparée à une chimiothérapie seule, pour un traitement en seconde ligne chez des patients atteints d’un adénocarcinome du pancréas (NCT03665441) » sera présenté lors de la conférence annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) 2019 à San Francisco, aux États-Unis.

Janssen : feu vert européen pour Erleada® dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Publié le 18 janvier 2019
Janssen : feu vert européen pour Erleada® dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Janssen, la société pharmaceutique de Johnson & Johnson, a annoncé que la Commission européenne (CE) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour l’Erleada® (apalutamide), un inhibiteur oral de prochaine génération des récepteurs androgéniques pour le traitement des adultes atteints d’un cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique (CPRCnm) et qui présentent un risque élevé de développer une forme métastatique de la maladie.

Ipsen : résultats de la 1ère étude sur l’homme d’une neurotoxine recombinante présentés au Congrès TOXINS 2019

Publié le 17 janvier 2019
Ipsen : résultats de la 1ère étude sur l'homme d'une neurotoxine recombinante présentés au Congrès TOXINS 2019

Ipsen a annoncé que les résultats de la première étude chez l’homme d’une neurotoxine recombinante seront présentés lors de la conférence internationale TOXINS 2019 qui se tiendra à Copenhague (Danemark). La neurotoxine botulique recombinante de sérotype E (rBoNT-E) d’Ipsen a été étudiée dans le cadre d’une étude de phase I qui a caractérisé son profil de sécurité et de tolérance chez des volontaires sains (1).

Knopp Biosciences élargit son partenariat de recherche avec le Cincinnati Children’s Hospital Medical Center

Publié le 17 janvier 2019
Knopp Biosciences élargit son partenariat de recherche avec le Cincinnati Children's Hospital Medical Center

Knopp Biosciences, société américaine qui développe des médicaments visant à fournir des traitements révolutionnaires pour les maladies inflammatoires et neurologiques, a annoncé aujourd’hui l’élargissement de son partenariat de recherche avec le Cincinnati Children’s Hospital Medical Center afin d’examiner de plus près le mécanisme d’action du candidat-médicament phare de Knopp, le dexpramipexole, qui diminue le nombre d’éosinophiles.

WeHealth by Servier lance Cardioskin™, un dispositif médical ambulatoire connecté

Publié le 17 janvier 2019
WeHealth by Servier lance Cardioskin™, un dispositif médical ambulatoire connecté

WeHealth by Servier, la Direction e-santé du groupe Servier, a annoncé le lancement en France de Cardioskin™, un dispositif ambulatoire connecté qui permet d’enregistrer en continu l’activité cardiaque grâce à un monitorage ECG qui comporte 15 dérivations. Cette annonce intervient dans le cadre du congrès annuel des Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie qui se tient à Paris du 16 au 19 janvier 2019.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions