Edition du 18-01-2021

BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Publié le mercredi 23 septembre 2020

BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand EstStephan Jenn vient d’être élu à la présidence de BioValley France, le pôle de compétitivité santé du Grand Est, lors de l’Assemblée Générale qui s’est déroulée le 22 septembre 2020 à Strasbourg.

Stephan Jenn succède ainsi à Séverine Sigrist, « qui pendant 6 ans s’est impliquée dans le Pôle par ses qualités d’entrepreneuse énergique, persévérante et audacieuse, permettant à BioValley France de relever avec succès de très nombreux défis et de connaître une phase de grand développement », souligne le pôle dans un communiqué.

Très impliqué dans le tissu économique et industriel régional, Stephan Jenn a déjà créé des liens forts avec BioValley France, ce dernier l’accompagnant dans plusieurs projets d’envergure portés par NovAliX, l’entreprise qu’il dirige, spécialisée dans la recherche préclinique externalisée dans les domaines de la chimie thérapeutique et de la biophysique. Le nouveau président souhaite ainsi que le Pôle poursuive un plan de développement ambitieux en faveur de ses adhérents et de son territoire : « BioValley France répond au besoin d’accompagnement stratégique d’initiatives publiques ou privées, faisant surgir des infrastructures inexistantes à ce jour et permettant ainsi d’accélérer le développement de nouveaux produits et services de santé. La crise sanitaire que nous vivons souligne, une fois de plus, l’extrême dépendance de la France à des fournisseurs étrangers : il est impératif de consolider nos activités actuelles et de développer de nouvelles implantations industrielles, qui doivent s’insérer dans des écosystèmes complexes et innovants capables d’héberger et faire prospérer de tels systèmes productifs. BioValley France doit être l’animateur de ces écosystèmes dans notre territoire ».

Un territoire stratégique d’expérimentation au cœur de l’europe

Une stratégie ambitieuse de création de plateformes technologiques et d’animation d’écosystèmes industriels demande d’associer à l’ancrage territorial fort, une relation étroite et incarnée avec les pays frontaliers de la région Grand Est. Comme l’explique Stephan Jenn, « nous bénéficions d’un positionnement stratégique et d’exception, au cœur de l’Europe, avec une densité inégalée d’instituts de recherche et d’industriels de la santé leaders mondiaux ». En effet, la BioValley trinationale, seul cluster paneuropéen regroupant les acteurs santé de trois pays (France, Suisse et Allemagne), se place dans le top 5 des régions européennes, dans les domaines des sciences de la vie, du point de vue économique et académique (plus de 1 700 entreprises et plus de 15 000 chercheurs). « La BioValley est un territoire fécond, idéal pour les initiatives nouvelles, tant pour le développement des activités de recherche que pour la conclusion de nouveaux partenariats industriels. Ces nouvelles architectures ont toutes pour vocation ultime la réussite de l’innovation médicale et de l’amélioration de l’offre de santé aux patients », conclut Stephan Jenn.

Le conseil d’administration a été réélu avec 12 acteurs représentatifs du monde privé et public, issus de tout le territoire du Grand Est et de la BioValley trinationale. Aux côtés du président et du directeur général, ils contribueront à donner leur vision stratégique dans la continuité des axes de développement définis dans la feuille de route du Pôle.

Stephan Jenn, diplômé de NEOMA Business School et titulaire d’un MBA de la Wharton School, a démarré sa carrière au sein du cabinet d’audit Mazars à Paris puis à Francfort. Il a derrière lui un parcours d’entrepreneur au sein du secteur des biotechnologies aux Etats-Unis et en Allemagne. En 2002, il s’associe avec des chercheurs pour créer NovAliX, une entreprise spécialisée dans la recherche préclinique externalisée dans les domaines de la chimie thérapeutique et de la biophysique.

Source : BioValley France








MyPharma Editions

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Publié le 14 janvier 2021
Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, et Rigenerand, société de biotech qui développe et fabrique des produits médicinaux pour des applications dans la thérapie cellulaire, principalement en médecine régénérative et en oncologie, ont annoncé la signature d’un premier accord pour un partenariat de développement de processus.

Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Publié le 14 janvier 2021
Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Sanofi a annoncé un investissement de plus de 60 millions dans une Unité de Lancement de Petits Volumes (ULPV) sur son site de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence, région Provence-Alpes-Côte d’Azur). Sanofi va ainsi créer un nouveau centre d’Accélération des Lancements et d’Innovation dans le domaine de la chimie destiné à anticiper le lancement des nouveaux principes actifs pharmaceutiques.

COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Publié le 13 janvier 2021
COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé aujourd’hui être en discussions avancées avec la Commission Européenne (EC) pour la fourniture d’un maximum de 60 millions de doses de son candidat vaccin contre la COVID-19, VLA2001. VLA2001 est actuellement le seul candidat vaccin à virus inactivé contre la COVID-19 en développement clinique en Europe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents