Edition du 21-10-2020

BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Publié le mercredi 23 septembre 2020

BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand EstStephan Jenn vient d’être élu à la présidence de BioValley France, le pôle de compétitivité santé du Grand Est, lors de l’Assemblée Générale qui s’est déroulée le 22 septembre 2020 à Strasbourg.

Stephan Jenn succède ainsi à Séverine Sigrist, « qui pendant 6 ans s’est impliquée dans le Pôle par ses qualités d’entrepreneuse énergique, persévérante et audacieuse, permettant à BioValley France de relever avec succès de très nombreux défis et de connaître une phase de grand développement », souligne le pôle dans un communiqué.

Très impliqué dans le tissu économique et industriel régional, Stephan Jenn a déjà créé des liens forts avec BioValley France, ce dernier l’accompagnant dans plusieurs projets d’envergure portés par NovAliX, l’entreprise qu’il dirige, spécialisée dans la recherche préclinique externalisée dans les domaines de la chimie thérapeutique et de la biophysique. Le nouveau président souhaite ainsi que le Pôle poursuive un plan de développement ambitieux en faveur de ses adhérents et de son territoire : « BioValley France répond au besoin d’accompagnement stratégique d’initiatives publiques ou privées, faisant surgir des infrastructures inexistantes à ce jour et permettant ainsi d’accélérer le développement de nouveaux produits et services de santé. La crise sanitaire que nous vivons souligne, une fois de plus, l’extrême dépendance de la France à des fournisseurs étrangers : il est impératif de consolider nos activités actuelles et de développer de nouvelles implantations industrielles, qui doivent s’insérer dans des écosystèmes complexes et innovants capables d’héberger et faire prospérer de tels systèmes productifs. BioValley France doit être l’animateur de ces écosystèmes dans notre territoire ».

Un territoire stratégique d’expérimentation au cœur de l’europe

Une stratégie ambitieuse de création de plateformes technologiques et d’animation d’écosystèmes industriels demande d’associer à l’ancrage territorial fort, une relation étroite et incarnée avec les pays frontaliers de la région Grand Est. Comme l’explique Stephan Jenn, « nous bénéficions d’un positionnement stratégique et d’exception, au cœur de l’Europe, avec une densité inégalée d’instituts de recherche et d’industriels de la santé leaders mondiaux ». En effet, la BioValley trinationale, seul cluster paneuropéen regroupant les acteurs santé de trois pays (France, Suisse et Allemagne), se place dans le top 5 des régions européennes, dans les domaines des sciences de la vie, du point de vue économique et académique (plus de 1 700 entreprises et plus de 15 000 chercheurs). « La BioValley est un territoire fécond, idéal pour les initiatives nouvelles, tant pour le développement des activités de recherche que pour la conclusion de nouveaux partenariats industriels. Ces nouvelles architectures ont toutes pour vocation ultime la réussite de l’innovation médicale et de l’amélioration de l’offre de santé aux patients », conclut Stephan Jenn.

Le conseil d’administration a été réélu avec 12 acteurs représentatifs du monde privé et public, issus de tout le territoire du Grand Est et de la BioValley trinationale. Aux côtés du président et du directeur général, ils contribueront à donner leur vision stratégique dans la continuité des axes de développement définis dans la feuille de route du Pôle.

Stephan Jenn, diplômé de NEOMA Business School et titulaire d’un MBA de la Wharton School, a démarré sa carrière au sein du cabinet d’audit Mazars à Paris puis à Francfort. Il a derrière lui un parcours d’entrepreneur au sein du secteur des biotechnologies aux Etats-Unis et en Allemagne. En 2002, il s’associe avec des chercheurs pour créer NovAliX, une entreprise spécialisée dans la recherche préclinique externalisée dans les domaines de la chimie thérapeutique et de la biophysique.

Source : BioValley France








MyPharma Editions

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Publié le 20 octobre 2020
Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Lyonbiopôle, le pôle de compétitivité santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et le Cluster i-Care Auvergne-Rhône-Alpes, créé en 2011 et spécialisé dans les technologies médicales, unissent leurs forces et lancent le i-Care LAB, lab santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son ambition : favoriser la création de nouvelles solutions pour accélérer la transformation des industries de santé.

Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Publié le 20 octobre 2020
Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé que le premier sujet de son essai clinique de phase 1 a reçu une administration d’AZP-3601, actuellement en développement pour le traitement de l’hypoparathyroïdie, une maladie endocrinienne rare et potentiellement invalidante. AZP-3601 est un analogue de la parathormone (PTH) qui cible une conformation spécifique du récepteur de la PTH, induisant ainsi une augmentation prolongée de la calcémie (taux de calcium dans le sang).

Noxxon : inclusion de trois centres cliniques supplémentaires pour son essai évaluant NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 20 octobre 2020
Noxxon : inclusion de trois centres cliniques supplémentaires pour son essai évaluant NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le début de sa collaboration avec trois sites cliniques additionnels dans le but d’accroître ses capacités de recrutement pour l’étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 en association avec la radiothérapie dans le cancer du cerveau. Avec l’inclusion de ces nouveaux centres cliniques, la société entend assurer la finalisation rapide de l’étude malgré les conditions difficiles actuelles imposées par la pandémie de COVID-19.

Bone Therapeutics a traité 50% des patients dans son étude pivot de phase III évaluant le JTA-004 dans l’arthrose du genou

Publié le 20 octobre 2020
Bone Therapeutics a traité 50% des patients dans son étude pivot de phase III évaluant le JTA-004 dans l’arthrose du genou

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, a annoncé avoir traité la moitié des patients prévus dans son étude de Phase III évaluant le viscosupplément amélioré, JTA-004, chez des patients souffrant d’arthrose du genou.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents