Edition du 24-09-2021

Bioxodes lève 2,6 millions d’euros pour développer un nouveau peptide anti-thrombotique

Publié le mercredi 27 novembre 2013

Bioxodes lève 2,6 millions d’euros pour développer un nouveau peptide anti-thrombotiqueBioxodes, société belge spécialisée dans le développement de produits d’origine naturelle, a annoncé mardi avoir finalisé une 1ère levée de fonds de 2,6 millions d’euros, auprès d’un consortium de business angels et de fonds d’investissement belges. Ce montant inclut une subvention de 1,6 million d’euros octroyé par le Fonds européen de développement (FEDER) et par la région wallonne dans le cadre du programme RETECH. Les fonds seront utilisés pour développer Ir-CPI, le produit phare de la société, et l’amener au stade préclinique dans les prochains 18 mois.

Dirigée par son fondateur et directeur scientifique, le Professeur Edmond Godfroid, Bioxodes exploite les résultats des travaux menés par son ancienne équipe de l’Unité de Biologie Moléculaire des Ectoparasites à l’Université Libre de Bruxelles (ULB). Ces recherches portaient sur la caractérisation moléculaire des relations hôte-parasite. Précédemment à ce tour de table, Bioxodes a conclu avec l’Université Libre de Bruxelles (ULB) un accord portant sur la cession de la propriété des brevets relatifs à Ir-CPI.

Ir-CPI est un anti-thrombotique d’une nouvelle classe thérapeutique qui a la capacité inédite d’inhiber la coagulation à des doses qui ne provoquent pas de saignement. Ce produit, dérivé de la salive de la tique, peut devenir le premier anti-thrombotique injectable utilisable chez tous les patients sans causer d’importants saignements. Il pourrait également éviter l’utilisation d’antidotes à la fin de procédures critiques. Le marché sous une forme injectable d’une telle molécule, utilisée principalement en milieu hospitalier, est estimé à plus d’un milliard de dollars par an. Selon VisionGain, le marché mondial des médicaments anti-thrombotiques atteindra 24,3 milliards de dollars d’ici 2015.

Après les moustiques, les tiques se classent, au niveau mondial, au deuxième rang des vecteurs de maladies. Les recherches menées au sein du laboratoire du Pr. Edmond Godfroid de l’Unité de Biologie Moléculaire des Ectoparasites de l’ULB ont établi les bases moléculaires de la relation hôte / parasite. Ces recherches ont été menées sur une espèce de tiques, Ixodes ricinus, connues pour transmettre la maladie de Lyme. Ixodes ricinus est considérée comme étant capable de se nourrir sur une grande majorité de vertébrés en Europe.

Suite à une morsure, la tique se nourrit du sang de son hôte. Ce « repas » se caractérise par sa longue durée, jusqu’à deux semaines. Il ne provoque ni douleur, ni coagulation du sang, ni inflammation chez l’hôte. Les chercheurs pensent que ces effets résultent de la présence de principes actifs dans la salive de la tique.

« Nous avons annoncé il y a un an le lancement d’une campagne de financement, et je suis ravi que nous l’ayons finalisée. Ce tour de table va nous permettre de mener à bien notre programme d’études précliniques pour cette molécule prometteuse », déclare le Pr. Godfroid. « Nous sommes également très heureux d’avoir obtenu l’entière propriété du portefeuille de brevets relatifs à Ir–CPI, qui est le fruit des recherches menées dans mon laboratoire. »

Source :  Bioxodes








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents