Edition du 23-01-2022

Maladie de Parkinson : Domain Therapeutics et Medicxi créent Mavalon Therapeutics

Publié le mardi 18 octobre 2016

Maladie de Parkinson : Domain Therapeutics et Medicxi créent Mavalon TherapeuticsDomain Therapeutics, la biotech basée à Strasbourg, a annoncé la création de Mavalon Therapeutics, une société mono-produit afin de démontrer l’efficacité clinique du candidat médicament de Mavalon, une molécule mGluR3 PAM capable d’induire la production de GDNF. Medicxi, un fonds de capital risque spécialisé dans le financement de sociétés mono-produit, s’est engagé à investir jusqu’à €9M dans Mavalon.

« Ces 20 dernières années, cliniciens et entreprises de biotechnologies ont essayé de développer un traitement pour la maladie de Parkinson basé sur un facteur de croissance naturel, le « Glial cell line-Derived Neurotrophic Factor » (GDNF), qui favorise la croissance des neurones dopaminergiques. Certains résultats cliniques ont été spectaculaires avec une réduction des symptômes si conséquente qu’elle permettait aux patients un retour à une vie normale. Cependant, l’administration de GDNF s’est révélée difficile, le facteur de croissance ne pouvant pas être administré oralement. Plusieurs méthodes d’administration ont été testées telles que la diffusion par pompe directement dans le cerveau, l’administration intranasale et la thérapie génique », indique la société dans un communiqué.

Mavalon Therapeutics développe le premier traitement oral par petite molécule capable d’induire la production de GDNF directement au sein du cerveau des patients parkinsoniens. Ce traitement est susceptible d’apporter des bénéfices cliniques à une population bien plus large que celle pouvant recevoir une administration intracérébrale de GDNF.

Le candidat médicament, un modulateur allostérique positif du récepteur métabotrope au glutamate de type 3 (mGluR3 PAM), a été découvert par Domain Therapeutics avec le soutien de la fondation américaine « The Michael J. Fox Foundation for Parkinson’s disease ». Ce programme ciblant la maladie de Parkinson est le troisième candidat médicament de Domain Therapeutics dont le développement se poursuit au sein d’une société mono-produit. Le premier candidat, un mGluR4 PAM, est prêt à entrer en essai de phase II chez Prexton Therapeutics et le deuxième, un antagoniste des deux récepteurs adénosine A2A/A1 est en développement préclinique chez Kaldi Pharma. Ces deux projets visent à traiter les symptômes parkinsoniens, alors que le produit de Mavalon a le potentiel de stopper la progression de la maladie et pourrait même en inverser les effets.

« Le candidat de Mavalon correspond parfaitement à la stratégie d’investissement de Medicxi, qui consiste à soutenir des sociétés biopharmaceutiques à la pointe de l’innovation », déclare Michèle Ollier, partenaire chez Medicxi Ventures. « De toute évidence, le projet d’induction de GDNF par le mGluR3 PAM est une approche très prometteuse avec un fort potentiel de marché. »

« Nous sommes très fiers d’accueillir Medicxi en tant qu’investisseur de Mavalon. Leur soutien souligne l’expertise unique de Domain Therapeutics dans les GPCRs et sa capacité à sélectionner des candidats médicaments innovants pour des indications thérapeutiques majeures », ajoute Pascal Neuville, directeur général de Domain Therapeutics. « Nous sommes convaincus que l’équipe de Mavalon fera rapidement progresser ce candidat médicament vers une phase d’essai clinique en vue de le mettre le plus vite possible à la disposition des patients parkinsoniens. »

Source : Domain Therapeutics








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents