Edition du 08-04-2020

Boehringer Ingelheim réorganise ses activités en France

Publié le mardi 11 décembre 2018

Boehringer Ingelheim réorganise ses activités en FranceBoehringer Ingelheim a annoncé lundi 10 décembre son intention de réorganiser ses activités en France. Présenté aux instances représentatives du personnel, ce projet répond à des enjeux majeurs pour finaliser l’intégration de Merial, deux ans après son acquisition, et pour demeurer compétitif dans un secteur de plus en plus contraint notamment en santé humaine.

Pour l’activité santé animale, l’objectif consiste d’une part à consolider les positions du groupe en finalisant le transfert, déjà annoncé en octobre 2017, des fonctions globales vers le siège mondial en Allemagne et, d’autre part, à redimensionner son organisation commerciale locale. Pour l’activité santé humaine, le projet vise notamment à se positionner principalement sur les médicaments de spécialités, à accélérer sa transformation digitale et comme également déjà annoncé, à regrouper les fonctions supports du groupe sur un seul site à Lyon.

Au total, le projet d’adaptation des organisations de Boehringer Ingelheim en France pourrait conduire à la suppression de 327 postes (197 en santé humaine et 130 en santé animale), à la création parallèle de 32 postes et à la modification de 180 contrats de travail notamment pour des raisons de changement de zones géographiques pour certains délégués médicaux ou de transfert de postes vers Lyon.

Depuis l’acquisition de Merial, en janvier 2017, la place de la France a été considérablement renforcée au sein du groupe Boehringer Ingelheim. Présent sur les marchés de la santé animale et de la santé humaine, la France dispose de 10 centres d’excellence opérant pour le monde entier. Au total, Boehringer Ingelheim en France emploie actuellement 2.800 collaborateurs dont 2.300 issus de la fusion avec Merial.

En métropole lyonnaise, depuis deux ans, conformément aux engagements du groupe, Boehringer Ingelheim a réalisé et annoncé 335 millions d’euros d’investissements avec la création de 250 emplois entre l’inauguration de son nouveau siège santé animale France, celle de son nouveau centre mondial de Recherche et Développement et la construction d’un nouveau site de production de vaccins vétérinaires.

« Ce projet permettra de créer les conditions d’un développement pérenne en France, pays stratégique pour les activités et les investissements du groupe Boehringer Ingelheim. En concertation avec les instances représentatives du personnel, nous entendons accompagner chaque collaborateur de manière responsable avec des mesures adaptées aux situations individuelles qu’il s’agisse de mobilités internes, de mesures d’âge, ou de départs volontaires. Nous porterons notamment une attention particulière aux possibilités de reconversion » précise Jean Scheftsik de Szolnok, Président de Boehringer Ingelheim en France.

Source et visuel : Boehringer Ingelheim








MyPharma Editions

Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Publié le 7 avril 2020
Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de candidats médicaments pour le traitement des maladies liées à l’âge, notamment les maladies neuromusculaires, a annoncé se joindre à l’effort mondial de lutte contre le virus SARS-CoV-2. La société lance un nouveau programme de développement clinique : COVA, avec Sarconeos (BIO101) comme traitement potentiel de l’insuffisance respiratoire associée au Covid-19.

Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Publié le 7 avril 2020
Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé avoir finalisé le projet de restructuration lié à Praluent® (alirocumab) avec son partenaire américain Regeneron. À compter du 1er avril 2020, Sanofi aura l’entière responsabilité de Praluent en dehors des États-Unis et Regeneron l’entière responsabilité de Praluent aux États-Unis.

LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Publié le 7 avril 2020
LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Le LFB a annoncé que les autorités réglementaires américaines, la Food and Drug Administration, ont approuvé la demande de mise sur le marché (Biologics Licence Application 2061) de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinant indiqué pour le traitement et le contrôle des épisodes hémorragiques chez les adultes et les adolescents de 12 ans et plus, ayant une hémophilie A ou B avec inhibiteurs (anticorps neutralisants).

COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Publié le 6 avril 2020
COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Le groupe Celltrion vient d’annoncer le passage réussi à la deuxième phase de développement d’un traitement antiviral pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19), après l’achèvement le mois dernier de la première phase de validation de 300 types différents d’anticorps qui se lient à l’antigène. La bibliothèque d’anticorps a été créée à partir du sang de patients coréens guéris.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en association avec une CHP

Publié le 6 avril 2020

Takeda a annoncé que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait émis un avis favorable à la prolongation de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS ® (brentuximab vedotin) et a recommandé son approbation en association avec une CHP (cyclophosphamide, doxorubicine, prednisone) pour traiter les patients adultes atteints d’un lymphome anaplasique systémique à grandes cellules (LAGC) non traité auparavant.

OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

Publié le 2 avril 2020
OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

OSE Immunotherapeutics a annoncé que l’analyse des données de l’étape 1 prévue au protocole de l’essai clinique de Phase 3 de Tedopi®, Atalante 1, a montré que le critère principal de cette étape avait été atteint. Cette étude est menée chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC), après échec d’un traitement par checkpoint inhibiteur immunitaire (PD-1/PD-L1).

Theranexus : succès de son étude de phase 2 pour THN102 dans la maladie de Parkinson

Publié le 1 avril 2020
Theranexus : succès de son étude de phase 2 pour THN102 dans la maladie de Parkinson

Theranexus, société biopharmaceutique innovante dans le traitement des maladies neurologiques et pionnière dans le développement de candidats-médicaments agissant sur l’interaction entre neurones et cellules gliales, a annoncé le succès de l’étude de phase 2 de son candidat-médicament THN102 dans la maladie de Parkinson.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents