Edition du 25-09-2021

Boehringer Ingelheim réorganise ses activités en France

Publié le mardi 11 décembre 2018

Boehringer Ingelheim réorganise ses activités en FranceBoehringer Ingelheim a annoncé lundi 10 décembre son intention de réorganiser ses activités en France. Présenté aux instances représentatives du personnel, ce projet répond à des enjeux majeurs pour finaliser l’intégration de Merial, deux ans après son acquisition, et pour demeurer compétitif dans un secteur de plus en plus contraint notamment en santé humaine.

Pour l’activité santé animale, l’objectif consiste d’une part à consolider les positions du groupe en finalisant le transfert, déjà annoncé en octobre 2017, des fonctions globales vers le siège mondial en Allemagne et, d’autre part, à redimensionner son organisation commerciale locale. Pour l’activité santé humaine, le projet vise notamment à se positionner principalement sur les médicaments de spécialités, à accélérer sa transformation digitale et comme également déjà annoncé, à regrouper les fonctions supports du groupe sur un seul site à Lyon.

Au total, le projet d’adaptation des organisations de Boehringer Ingelheim en France pourrait conduire à la suppression de 327 postes (197 en santé humaine et 130 en santé animale), à la création parallèle de 32 postes et à la modification de 180 contrats de travail notamment pour des raisons de changement de zones géographiques pour certains délégués médicaux ou de transfert de postes vers Lyon.

Depuis l’acquisition de Merial, en janvier 2017, la place de la France a été considérablement renforcée au sein du groupe Boehringer Ingelheim. Présent sur les marchés de la santé animale et de la santé humaine, la France dispose de 10 centres d’excellence opérant pour le monde entier. Au total, Boehringer Ingelheim en France emploie actuellement 2.800 collaborateurs dont 2.300 issus de la fusion avec Merial.

En métropole lyonnaise, depuis deux ans, conformément aux engagements du groupe, Boehringer Ingelheim a réalisé et annoncé 335 millions d’euros d’investissements avec la création de 250 emplois entre l’inauguration de son nouveau siège santé animale France, celle de son nouveau centre mondial de Recherche et Développement et la construction d’un nouveau site de production de vaccins vétérinaires.

« Ce projet permettra de créer les conditions d’un développement pérenne en France, pays stratégique pour les activités et les investissements du groupe Boehringer Ingelheim. En concertation avec les instances représentatives du personnel, nous entendons accompagner chaque collaborateur de manière responsable avec des mesures adaptées aux situations individuelles qu’il s’agisse de mobilités internes, de mesures d’âge, ou de départs volontaires. Nous porterons notamment une attention particulière aux possibilités de reconversion » précise Jean Scheftsik de Szolnok, Président de Boehringer Ingelheim en France.

Source et visuel : Boehringer Ingelheim








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents