Edition du 15-01-2021

genOway et Merck signent une alliance stratégique sur la technologie CRISPR/Cas9

Publié le mardi 11 décembre 2018

genOway et Merck signent une alliance stratégique sur la technologie CRISPR/Cas9 genOway et Merck ont annoncé avoir conclu une alliance stratégique dans le domaine des modèles CRISPR/Cas9 pour le marché des modèles de rongeurs, comprenant une licence exclusive mondiale et un partenariat de recherche. Les deux sociétés vont ainsi collaborer au développement de nouvelles technologies innovantes utilisant CRISPR/Cas9, technique dite des « ciseaux moléculaires » permettant de couper l’ADN à un endroit précis du génome, dans n’importe quelle cellule.

Grâce à cette licence exclusive CRISPR/Cas9 de modification génétique par intégration, genOway offrira aux sociétés biopharmaceutiques, et à la recherche académique de n’importe quel pays, des temps de développement réduits d’environ 25% ainsi que des modèles de recherche innovants que les technologies actuelles de découpage de l’ADN ne permettent pas de créer.

genOway annonce qu’il constituera également un réseau de sous-licenciés, à la fois dans les secteurs de la création et de la distribution de modèles, pour les marchés non stratégiques mais également dans les services précliniques (CROs), afin de couvrir toutes les applications potentielles de cette technologie dans tous les pays d’Amérique du Nord, d’Asie et d’Europe.

Les deux sociétés ont identifié des domaines de recherche où elles peuvent combiner avec succès leurs technologies et leurs expertises respectives pour développer et valider de nouvelles technologies, produits et solutions liés à CRISPR/Cas9. Cette collaboration de recherche pourrait déboucher sur le développement et la commercialisation de nouvelles offres.

Les détails financiers de cet accord n’ont pas été communiqués.

« Nous nous sommes engagés à rendre notre technologie CRISPR/Cas9 brevetée largement disponible pour le plus grand bénéfice de la plupart des acteurs du secteur », a commenté Udit Batra, membre du comité exécutif de Merck et Directeur de la division Life Science. « Avec genOway, nous allons proposer rapidement les meilleurs modèles de recherche rongeurs aux industries pharmaceutiques et biotechnologiques ainsi qu’aux laboratoires universitaires. Ils pourront ainsi accélérer leurs recherches, raccourcir les délais de développement des médicaments et traiter plus rapidement et avec des moyens plus ciblés, les maladies jusque-là incurables. Nous continuerons de jouer un rôle actif en veillant à ce que les scientifiques aient accès aux dernières technologies CRISPR/Cas9 de manière responsable et éthique. »

« Cette alliance, associant recherche et commerce, nous permettra de fournir à la communauté scientifique des modèles plus pertinents sur le plan physiologique ainsi que les droits de propriété intellectuelle nécessaires. Tout ceci nous permettra à terme d’accélérer la livraison de meilleurs médicaments aux patients. », a déclaré Alexandre Fraichard, Directeur général de genOway.

« Le développement de nouveaux médicaments nécessite à la fois des modèles de recherche innovants, imitant avec précision la physiologie humaine, mais également des droits de propriété intellectuelle solides pour garantir les investissements importants engagés. Seule cette alliance proposera les deux. Cette coopération unique nous permettra de renforcer et de développer nos collaborations commerciales à long terme avec l’ensemble des centres de recherche du secteur », a expliqué Kader Thiam, Vice-Président Technologies Transgéniques chez genOway.

En 2017, la demande de brevet portant sur l’édition de génome eucaryote par la technologie CRISPR/Cas9 a été officiellement accordée à Merck par l’Office Européen des Brevets. La société a également reçu les autorisations pour l’utilisation de la technologie CRISPR/Cas9 en Australie, au Canada, en Chine, en Israël, à Singapour et en Corée du Sud. D’autres demandes sont actuellement en cours pour les autres pays.

La technologie CRISPR/Cas9 est une compétence clé pour Merck, qui a su développer son savoir-faire depuis 14 ans en matière de modification du génome, de la découverte à la fabrication. Merck reconnaît que la modification génétique a permis des avancées majeures dans les domaines de la recherche biologique et de la médecine. Dans le même temps, le potentiel croissant des technologies de modification du génome a conduit à des préoccupations scientifiques, juridiques et sociétales. En tant qu’utilisateur et fournisseur de technologies de modification génétique, Merck soutient la recherche dans le respect des normes éthiques et juridiques. Merck a également mis en place un groupe consultatif sur la bioéthique chargé d’orienter la recherche dans laquelle ses entreprises sont impliquées, y compris la recherche ou l’utilisation de technologies modifiant le génome, et a défini une position opérationnelle claire tenant compte des aspects scientifiques et sociétaux, pour éclairer les approches thérapeutiques prometteuses pouvant être utilisées dans la recherche et ses applications.

Source : genOway / Merck








MyPharma Editions

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Publié le 14 janvier 2021
Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, et Rigenerand, société de biotech qui développe et fabrique des produits médicinaux pour des applications dans la thérapie cellulaire, principalement en médecine régénérative et en oncologie, ont annoncé la signature d’un premier accord pour un partenariat de développement de processus.

Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Publié le 14 janvier 2021
Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Sanofi a annoncé un investissement de plus de 60 millions dans une Unité de Lancement de Petits Volumes (ULPV) sur son site de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence, région Provence-Alpes-Côte d’Azur). Sanofi va ainsi créer un nouveau centre d’Accélération des Lancements et d’Innovation dans le domaine de la chimie destiné à anticiper le lancement des nouveaux principes actifs pharmaceutiques.

COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Publié le 13 janvier 2021
COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé aujourd’hui être en discussions avancées avec la Commission Européenne (EC) pour la fourniture d’un maximum de 60 millions de doses de son candidat vaccin contre la COVID-19, VLA2001. VLA2001 est actuellement le seul candidat vaccin à virus inactivé contre la COVID-19 en développement clinique en Europe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents