Edition du 03-12-2022

Accueil » Cancer » Médecine » Recherche

Cancer: création d’un consortium européen de chercheurs, cliniciens et vétérinaires

Publié le mardi 6 novembre 2012

Les chercheurs de 11 pays s’assemblent pour étudier les tumeurs spontanées chez le chien. Par leurs similitudes avec les tumeurs humaines, elles représentent une nouvelle approche pour accélérer le développement de thérapies anti-cancer.

Les découvertes en biologie, génétique et physiopathologie des tumeurs sont le plus souvent réalisées à partir de modèles de laboratoire. Ces modèles cellulaires ou animaux tentent de reproduire par divers procédés la nature et le comportement des tumeurs humaines. Mais force est de constater que ces découvertes se traduisent trop rarement en nouvelles avancées cliniques au bénéfice des malades.

Jusqu’à présent, l’étude des tumeurs spontanées chez l’animal restait confinée au seul domaine vétérinaire. Or, les fortes similitudes identifiées pour certaines tumeurs chez le chien avec les pathologies humaines incitent à rapprocher les vétérinaires des cliniciens pour explorer de nouvelles pistes. L’INCa et l’Institut cancer de l’Alliance Aviesan se sont engagés à favoriser ce rapprochement en oncologie comparative pour évaluer de nouvelles stratégies thérapeutiques et diagnostiques.

Action majeure du Plan cancer 2009-2013, la création du consortium européen ACT « Interdisciplinary consortium for Accelerated Cancer Translational Research » a pour objectif la mise au point de nouvelles alternatives aux phases précoces des essais cliniques. Le réseau (coordonné par la France et rassemblant des participants d’Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Italie, Pays Bas, Royaume Uni, Suède) a soumis une demande de soutien auprès de la commission européenne pour les lymphomes et les mélanomes, et étendra ses développements à d’autres cancers dans les années à venir. Ce consortium sera présenté lors de la conférence annuelle du National Cancer Research Institute britannique à Liverpool le 6 novembre 2012. Le coordinateur scientifique du consortium ACT, le Dr Robin Fahraeus (INSERM U716) et membre du comité d’experts de l’Alliance Aviesan cancer (ITMO Cancer), présente les enjeux de ce programme lors d’un entretien enregistré en anglais pour les industries de santé vétérinaire qui soutiennent ce projet.

Source : INCa








MyPharma Editions

Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Publié le 2 décembre 2022
Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Genopole, biocluster qui regroupe 77 entreprises de biotechnologies et 19 laboratoires académiques, lance un appel à candidatures pour son programme Shaker, tremplin pour les porteurs d’innovations biotech accueillis dès l’idée pour valider scientifiquement leur projet et le transformer en startup. 

Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Publié le 2 décembre 2022
Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Quest for change, réseau de cinq incubateurs d’excellence (Innovact, Quai Alpha, Rimbaud’Tech, SEMIA et The Pool) labellisés par la région, implanté sur six territoires du Grand Est, vient d’annoncer la création de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé. Il bénéficie de l’appui et du soutien de nombreux partenaires institutionnels en France, en Suisse, en Allemagne et à Boston (Etats-Unis), ainsi que de l’écosystème de l’innovation du Grand Est, avec en premier lieu BioValley France et SATT Conectus, partenaires du Consortium DeepEst.

Livraison de médicaments à domicile : Sanofi apporte 1 million d’euros à Livmed’s, la start-up FrenchTech

Publié le 1 décembre 2022

Sanofi vient d’annoncer sa participation comme investisseur principal à la deuxième levée de fonds de Livmed’s, à hauteur de 1 million d’euros. Start-up de la FrenchTech accompagnée par l’accélérateur Future4care, Livmed’s a conçu et développé une application mobile de service de livraison de médicaments et produits de santé pour les patients à domicile 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Publié le 1 décembre 2022
Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva ont annoncé aujourd’hui des données sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes six mois après une vaccination avec trois doses (aux mois 0, 2 et 6) ou deux doses (aux mois 0 et 6) de leur candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15. Ces données sont les premières obtenues sur la persistance des anticorps dans des populations pédiatriques pour ce candidat vaccin.

Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Publié le 1 décembre 2022
Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé dans la dermatologie médicale, a annoncé sa participation au programme FACILITATE (FrAmework for ClInicaL trIal participants’ daTA reutilization for a fully Transparent and Ethical ecosystem).

Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Publié le 1 décembre 2022
Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé l’extension de son portefeuille de candidats médicaments avec OX425, le nouveau composé optimisé de la série OX400 issu de sa plateforme propriétaire PlatON™.

La Fondation Bill et Melinda Gates octroie 4 M$ à MedinCell pour développer son contraceptif injectable

Publié le 1 décembre 2022
La Fondation Bill et Melinda Gates octroie 4 M$ à MedinCell pour développer son contraceptif injectable

Basé sur la technologie BEPO® de MedinCell, mdc-WWM pourrait être le premier produit contraceptif à combiner les caractéristiques essentielles ce qui en ferait le meilleur de sa catégorie au niveau mondial : progestatif, 6 mois d’action, injection sous-cutanée, dépôt entièrement biorésorbable, accessibilité du traitement.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents