Edition du 04-08-2021

Accueil » Cancer » Médecine

Cancer de la prostate : la Haute Autorité de Santé maintient ses recommandations sur le dépistage

Publié le mardi 22 juin 2010

En janvier 1999, la Haute Autorité de Santé – alors ANAES – a recommandé de ne pas mettre en place un dépistage systématique et organisé du cancer de la prostate. Pour tenir compte des dernières données scientifiques, la HAS a décidé d’évaluer deux études* publiées en mars 2009 dans le New England Journal of Medicine**. Sur la base de leur analyse critique, la HAS maintient ses recommandations.

En mars 2009, les résultats de deux études – PLCO et ERSPC* – visant à déterminer l’intérêt d’un dépistage systématique du cancer de la prostate, ont été publiées dans le New England Journal of Medicine. Auteur de recommandations datant de 1999 sur le sujet du dépistage du cancer le plus fréquent chez l’homme, la Haute Autorité de Santé (ANAES à l’époque) – saisie par la Direction générale de la santé – a procédé à l’analyse de ces deux études pour déterminer si elles devaient conduire à une modification des recommandations existantes.

Pour contribuer à ce travail, la HAS a confié à un expert méthodologiste la mission de procéder à une analyse critique des deux études. Les travaux menés par le Pr Rachid Salmi, directeur de l’Institut de Santé Publique, d’Epidémiologie et de Développement (ISPED), ont permis d’établir les points forts et les limites de ces études.
La HAS s’est appuyée sur cette analyse, enrichie par les commentaires d’un groupe de travail et l’avis de sa Commission d’évaluation économique et de santé publique, pour décider s’il convenait de réévaluer l’opportunité de la mise en place d’un dépistage systématique du cancer de la prostate par le dosage du PSA.

« Les deux études sont de qualité inégale et trop hétérogènes pour être comparées. L’analyse critique de l’ensemble de ces données montre que le dépistage systématique n’a pas fait la preuve de ses bénéfices. Ses inconvénients démontrés ou suggérés par PLCO et ERSPC paraissent importants: fréquence de faux positifs, sur-diagnostic et traitements inutiles notamment.

L’analyse critique de ces deux études permet donc de conclure qu’il n’y a aucun élément supplémentaire de nature à reposer la question du dépistage systématique du cancer de la prostate par le dosage PSA ; elle souligne au contraire le besoin de recommandations pour un usage plus rationnel du dosage du PSA ».
En conclusion, la Haute Autorité de Santé :

– considère qu’aucun élément scientifique nouveau n’est de nature à justifier la réévaluation de l’opportunité de la mise en place d’un programme de dépistage systématique du cancer de la prostate par dosage du PSA,
– rappelle les recommandations de 2004,
– insiste sur l’importance de l’information à apporter aux hommes envisageant la réalisation d’un dépistage individuel du cancer de la prostate.

De plus, elle annonce la mise à jour du guide d’information*** qui sera réalisée en collaboration avec l’INCa.

* PLCO : Prostate, Lung, Colorectal, and Ovarian (essai américain) Andriole GL, Crawford ED, Grubb RLI, Buys SS, Chia D, Church TR, et al. Mortality results from a randomized prostate-cancer screening trial. N Engl J Med 2009 ;360(13) :1320-8 et ERSPC, European Randomized Study of screening for Prostate Cancer (essai européen) Schröder FH, Hugosson J, Roobol MJ, Tammela TL, Ciatto S, Nelen V,et al. Screening and prostate-cancer mortality in a randomized European study. N Engl J Med 2009 ; 360(13) :1320-8

** Dépistage du cancer de la prostate : de nouveaux éclairages vont contribuer à la définition de la politique publique à mettre en place, communiqué de presse HAS, INCa, AFU du 20 mars 2009.

*** Éléments d’information des hommes envisageant la réalisation d’un dépistage individuel du cancer de la prostate, septembre 2004

Source : HAS








MyPharma Editions

Le Pr Fabrice Barlesi nommé directeur général de Gustave Roussy

Publié le 3 août 2021
Le Pr Fabrice Barlesi nommé directeur général de Gustave Roussy

Le Ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, a nommé par arrêté le Professeur Fabrice Barlesi, Directeur Général de Gustave Roussy pour une durée de cinq ans à compter du 1er aout 2021. Il succède au Professeur Jean-Charles Soria qui quittera ses fonctions avant la fin de son mandat pour des raisons familiales.

Sanofi va acquérir Translate Bio, spécialiste de l’ARN messager, pour 3,2 milliards de dollars

Publié le 3 août 2021
Sanofi va acquérir Translate Bio, spécialiste de l’ARN messager, pour 3,2 milliards de dollars

Sanofi a annoncé mardi avoir conclu un accord définitif avec Translate Bio, une entreprise américaine spécialisée dans le développement clinique de médicaments à ARN messager, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français va se porter acquéreur de la totalité des actions en circulation de Translate Bio au prix de 38 dollars par action, soit une transaction en numéraire valorisée approximativement à 3,2 milliards de dollars.

Ipsen conclut un partenariat exclusif avec Exicure dans les maladies neurodégénératives rares

Publié le 2 août 2021
Ipsen conclut un partenariat exclusif avec Exicure dans les maladies neurodégénératives rares

Ipsen et Exicure, une société de biotechnologie américaine, ont signé un accord de collaboration exclusif pour la recherche, le développement et la commercialisation de nouveaux acides nucléiques sphériques (SNA) dans le traitement potentiel de la maladie de Huntington et du syndrome d’Angelman.

Erytech : désignation Fast Track de la FDA américaine pour eryaspase dans le traitement de la LAL hypersensible

Publié le 30 juillet 2021
Erytech : désignation Fast Track de la FDA américaine pour eryaspase dans le traitement de la LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé à eryaspase la désignation « Fast Track » pour le traitement des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) qui ont développé des réactions d’hypersensibilité à l’asparaginase pégylée dérivée d’E. coli (PEG-ASNase).

Onxeo : le Dr Shefali Agarwal nommée présidente du conseil d’administration

Publié le 30 juillet 2021
Onxeo : le Dr Shefali Agarwal nommée présidente du conseil d'administration

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé la nomination du Dr Shefali Agarwal en tant que présidente du conseil d’administration de la société.

COVID-19 : GSK et Vir Biotechnology signent un accord d’achat conjoint avec la Commission européenne pour le sotrovimab

Publié le 30 juillet 2021
COVID-19 : GSK et Vir Biotechnology signent un accord d'achat conjoint avec la Commission européenne pour le sotrovimab

GlaxoSmithKline (GSK) et Vir Biotechnology viennent d’annoncer la conclusion d’un accord d’achat conjoint avec la Commission européenne pour le traitement COVID-19, le sotrovimab.

Takeda et Frazier collaborent afin de développer un vaccin candidat en phase clinique contre les norovirus

Publié le 30 juillet 2021
Takeda et Frazier collaborent afin de développer un vaccin candidat en phase clinique contre les norovirus

Takeda et Frazier Healthcare Partners ont annoncé une collaboration pour lancer HilleVax, une société biopharmaceutique, dans le but de développer et de mettre sur le marché le vaccin candidat de Takeda contre les norovirus.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents