Edition du 13-08-2022

Cancer du cerveau : CarThera et KIYATEC collaborent afin de proposer des thérapies personnalisées

Publié le mardi 19 novembre 2019

Cancer du cerveau : CarThera et KIYATEC collaborent afin de proposer des thérapies personnalisées KIYATEC et CarThera viennent d’annoncer la mise en place d’une collaboration clinique dans le but de développer leurs innovations et d’améliorer le traitement des patients suite à un diagnostic de glioblastome, une forme très agressive de cancer du cerveau qui touche plus de 130 000 patients chaque année dans le monde et se caractérise par un pronostic clinique réservé.

Cette collaboration portera sur l’accélération du développement et de la validation de technologies émergentes développées par les deux sociétés afin d’améliorer la sélection et l’efficacité des médicaments habituellement prescrits dans cette indication.

« Au cours des deux dernières décennies, il y a eu très peu d’avancées cliniques pertinentes pour améliorer le pronostic des patients souffrant de glioblastome », indique Frédéric Sottilini, directeur général de CarThera. « Malgré la combinaison de plusieurs thérapies, la survie médiane de ces patients n’est que de 15 mois, et la très grande majorité d’entre eux rechute. Notre objectif commun est d’optimiser la sélection et l’administration des médicaments pour prolonger la vie de ces patients. »

Les deux sociétés ont été réunies par le Dr. John de Groot, professeur et président par interim au MD Anderson Cancer Center à l’Université du Texas. Le Dr. de Groot, l’un des principaux experts de la neuro-oncologie et du glioblastome au niveau mondial, a compris la possible synergie entre les travaux cliniques des deux entités. CarThera mène actuellement un essai clinique multicentrique sur SonoCloud-9, sa technologie ultrasonore innovante, conçue pour accroître la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique afin d’améliorer l’administration des chimiothérapies dans le cerveau des patients atteints de glioblastome en récidive (ClinicalTrials.gov NCT03744026). De son côté, KIYATEC pilote une étude clinique multicentrique portant sur sa technologie de culture cellulaire ex vivo en 3D qui permet de prédire avec précision, avant le traitement, la réponse spécifique du patient vis-à-vis des anticancéreux recommandés pour la prise en charge du glioblastome primitif ou récurrent (ClinicalTrials.gov NCT03561207).

« Je m’occupe quotidiennement de patients souffrant de glioblastome. C’est pourquoi je suis ravi de constater les efforts déployés par CarThera et KIYATEC pour établir les évidences cliniques nécessaires à la mise à disposition de leurs avancées au profit de ces patients », souligne le Dr. de Groot. « Je considère que ces deux technologies sont complémentaires et peuvent transformer la façon dont les neuro-oncologues prennent en charge les patients atteints de glioblastome. »

Selon les termes de la collaboration clinique, KIYATEC déterminera ex vivo un profil de réponse au médicament, à partir d’échantillons de glioblastome issus des patients de l’essai clinique de CarThera. Cette dernière bénéficiera du profil de réponse de ces patients, et KIYATEC pourra corréler ses prédictions de réponse spécifiques établies avant traitement, avec les résultats cliniques réels de l’essai de CarThera. Pour les deux sociétés, cette collaboration représente une opportunité d’accumuler des informations cliniques dans le but d’aider les cliniciens à améliorer le pronostic des patients atteints de glioblastome.

« Nos deux sociétés se sont engagées à veiller à ce que les patients souffrant de glioblastome reçoivent la meilleure thérapie possible au moment opportun, et que l’efficacité de ce traitement soit optimisée au maximum de son potentiel thérapeutique », ajoute Matthew Gevaert, directeur général et co-fondateur de KIYATEC. « Nous pensons que cette collaboration clinique peut nous aider à accélérer et à réaliser cette promesse tant attendue d’une médecine personnalisée pour ces patients. »

CarThera et KIYATEC seront présentes au 24e meeting annuel de la Society for Neuro-Oncology, du 20 au 24 novembre à Phoenix, en Arizona (Etats-Unis) – https://www.soc-neuro-onc.org/SNO/2019Annual/2019AnnualHome.aspx

Source : CarThera








MyPharma Editions

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Gilead-Kite : autorisation d’accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Publié le 4 août 2022
Gilead-Kite : autorisation d'accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Kite, société du groupe Gilead, a annoncé que la Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d’accès précoce à sa thérapie cellulaire CAR T Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) dans le traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B (DLBCL) réfractaire ou en rechute dans les 12 mois après la fin d’un traitement de première ligne et éligible à une chimiothérapie de rattrapage suivie d’une chimiothérapie d’intensification en vue d’une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques.

Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Publié le 3 août 2022
Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Ipsen a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents