Edition du 05-12-2021

Sanofi et Cyclamed lancent la campagne « AnTRIbiotiques, je m’implique »

Publié le mardi 19 novembre 2019

Sanofi et Cyclamed lancent la campagne « AnTRIbiotiques, je m’implique »A l’occasion de la semaine mondiale du bon usage des antibiotiques (18-24 novembre) et de la semaine européenne de la réduction des déchets (16- 24 novembre), Sanofi et Cyclamed s’associent pour mener une campagne d’action et d’information, appelée « AnTRIbiotiques, je m’implique », à destination du grand public, des professionnels de santé et des autorités régionales.

L’objectif est de sensibiliser au bon usage des antibiotiques en incitant les Français à rapporter en pharmacie, leurs médicaments non consommés ou périmés, y compris les antibiotiques. Cette campagne sera relayée à travers un affichage dans les pharmacies, les salles d’attentes des médecins ainsi que sur les canaux digitaux.

Renforcer la sécurité sanitaire domestique

Rapporter ses médicaments non consommés peut diminuer les risques de mauvais usage et de surdosage, comme la prise accidentelle ou d’automédication en particulier auprès des enfants et des séniors : les antibiotiques sont prescrits pour un patient spécifique, pour une infection donnée et pour une durée déterminée selon les recommandations de bonnes pratiques en antibiothérapie. Leur utilisation n’est donc pas transposable d’une personne à une autre et d’une pathologie à une autre sans avis médical.

Réduire l’impact environnemental et sensibiliser aux gestes écoresponsables

En rejetant dans l’environnement les médicaments non utilisés sans aucune précaution (poubelles d’ordures ménagères, éviers, toilettes etc…), les particuliers peuvent le polluer. Ce geste peut avoir un impact sur la santé humaine et animale car il contribue à la contamination des eaux de surface et souterraines ainsi qu’à la prolifération de bactéries résistantes.

De plus, en rapportant les médicaments non utilisés à la pharmacie, ceux-ci sont éliminés dans le respect de l’environnement et leur transformation dans les unités de valorisation énergétique permet de chauffer et d’éclairer l’équivalent de 7 000 logements par an en France

Contribuer au bon usage des antibiotiques et à la lutte contre l’antibiorésistance

Le mauvais usage et la surconsommation d’antibiotiques peuvent, en effet, favoriser le développement de résistances bactériennes qui, in fine, risquent de mettre les professionnels de santé et les patients dans une situation d’impasse thérapeutique car le traitement n’est plus efficace pour enrayer l’infection.

En France, chaque année, 158 000 infections sont dues à des bactéries résistantes aux antibiotiques et 12 500 patients en meurent par an1. La consommation d’antibiotiques en santé humaine en France est à nouveau en augmentation et figure parmi la plus élevée en Europe2 avec une consommation d’antibiotiques supérieure de 30% à la moyenne européenne ce qui représente 71 millions d’euros de dépense supplémentaire pour l’Assurance maladie3.

L’antibiorésistance pourrait devenir l’une des principales causes de mortalité dans le monde si le phénomène n’est pas enrayé de façon collective. En l’absence de mesures adaptées, on estime que le nombre de morts dans le monde à horizon 2050 devrait s’élever à 10 millions4 de personnes.

Sanofi, un acteur engagé dans la lutte contre l’antibiorésistance

En tant qu’acteur engagé dans la lutte contre l’antibiorésistance, Sanofi se mobilise en faveur d’une antibiothérapie responsable grâce au juste usage de ses antibiotiques, au développement d’une politique de prévention via la vaccination, et à la préservation de l’arsenal thérapeutique actuel des anti-infectieux. L’objectif est de pouvoir disposer au long cours de réponses thérapeutiques efficaces face aux évolutions imprévisibles des résistances bactériennes.

Sanofi met en place des outils pédagogiques afin de sensibiliser l’ensemble des acteurs de santé et les patients :
• Le site antibio-responsable.fr à destination du grand public, avec une partie réservée aux professionnels de santé, régulièrement mis à jour et enrichi ;
• La websérie mettant en scène des usagers « Les Antibiotiques et Vous » : Tous Responsables ! » accessible sur le site internet.
• Un jeu éducatif Bact’Attack, disponible sur smartphone et destiné au jeune public, permettant de comprendre le bon usage des antibiotiques tout en s’amusant.

________________________________

1 Etude Burden BMR. InVS Rapport – Juin 2015. consultable sur http://InVS.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils/Rapports-et syntheses/Maladiesinfectieuses/2015/Morbidite-et-mortalite-des-infections-a-bacteriesmulti-resistantes-aux-antibiotiques-en-France-en-2012.

2 Maugat S, Berger-Carbonne A et al. Consommation d’antibiotiques et résistance aux antibiotiques en France : soyons concernés, soyons responsables ! Santé ublique France Novembre 2017.

3 Dr Jean CARLET et Pierre LE COZ. Tous ensemble sauvons les antibiotiques.Rapport du groupe de travail spécial pour la préservation des antibiotiques. Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes. Juin 2015.

4 Review on antimicrobial resistance. Tackling drug resistant infections globally [Internet]. London: Wellcome Trust; 2014. Available from: http://amr-review.org [cited 2015 Jan 13]

Source et visuel : Sanofi








MyPharma Editions

Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Publié le 3 décembre 2021
Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Genopole lance du 1er décembre 2021 au 21 janvier 2022, un appel à candidatures pour constituer la 10e promotion de Shaker : un programme d’accompagnement de 6 mois destiné aux passionnés d’innovation biotech.

Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Publié le 3 décembre 2021
Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Aelis Farma, société de biotechnologie spécialisée dans le traitement des maladies du cerveau, a annoncé que AEF0217 a été administré à la première cohorte de volontaires sains, dans le cadre d’une étude clinique de phase 1 évaluant la sécurité, la tolérance et les caractéristiques pharmacocinétiques de son second candidat-médicament. L’administration de AEF0217, à une dose comprise dans la gamme thérapeutique anticipée, est bien tolérée et présente des profils de sécurité et d’exposition plasmatique favorables pour la suite du développement clinique.

Immuno-oncologie : Aqemia et Servier partenaires pour la découverte de médicaments à l’aide d’intelligence artificielle et de physique théorique

Publié le 3 décembre 2021
Immuno-oncologie : Aqemia et Servier partenaires pour la découverte de médicaments à l’aide d’intelligence artificielle et de physique théorique

Aqemia, start-up spécialisée dans la découverte de médicament accélérée par l’intelligence artificielle (IA) et la physique quantique, et Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, ont annoncé avoir conclu un accord de partenariat pour accélérer la découverte de candidats-médicaments petites molécules pour une cible non divulguée, dans le domaine de l’immuno-oncologie.

Crossject : validation du lot clinique ZENEO® Midazolam

Publié le 3 décembre 2021
Crossject : validation du lot clinique ZENEO® Midazolam

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la conformité du lot clinique destiné à la réalisation de l’étude de bioéquivalence de ZENEO® Midazolam 10mg (crises d’épilepsie).

Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 2 décembre 2021
Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé que l’autorité réglementaire américaine (FDA) a récemment apporté sa réponse dans le cadre du « End-of-Phase-2 Meeting », utile à l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), et visant à obtenir potentiellement par la suite la demande d’autorisation de mise sur le marché et la commercialisation.

Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Publié le 2 décembre 2021
Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments à partir de sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale Aonys®, annonce sa participation au 3ème congrès sur la thérapie génique pour les troubles neurologiques qui se déroule du 6 au 9 décembre à Boston (Etats-Unis).

MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

Publié le 2 décembre 2021
MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

• 3 M€ sous forme de prêt pour le développement d’un médicament longue action à base d’ivermectine visant à protéger pendant plusieurs semaines contre la Covid-19 et ses variants (programme mdc-TTG)

• 1 M€ d’euros sous forme de subvention, issue de l’Appel à projet Résilience du ministère chargé de l’Industrie, qui s’inscrit dans le cadre du plan France Relance, pour son nouveau laboratoire sur le site de Jacou, France

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents