Edition du 22-04-2018

Accueil » Industrie » Produits

Cancer : Ipsen lance un programme d’évaluation du BN83495, premier inhibiteur de l’enzyme stéroïde sulfatase (STS)

Publié le mercredi 25 novembre 2009

Cancer : Ipsen lance un programme d'évaluation du BN83495, premier inhibiteur de l'enzyme stéroïde sulfatase (STS) Ipsen a annoncé aujourd’hui le début d’une étude clinique de phase II internationale, multicentrique, randomisée, contrôlée visant à évaluer la sécurité d’emploi et l’efficacité du BN83495, premier inhibiteur de l’enzyme stéroïde sulfatase (STS), dans le cancer de l’endomètre avancé. Le BN83495 est actuellement étudié dans le cadre de plusieurs essais cliniques menés chez des patients présentant des cancers hormono-dépendants.

« Nous sommes très heureux du passage du BN83495 en phase II dans cette indication. Cet inhibiteur de la steroïde sulfatase, premier de cette nouvelle classe thérapeutique, a le potentiel pour améliorer significativement la vie des patientes atteintes d’un cancer de l’endomètre avancé. Avec d’autres indications dans les cancers du sein, de la prostate et de l’ovaire, nous sommes convaincus qu’Ipsen, dont la recherche et le développement sont ciblés sur les cancers hormono-dépendants, saura pleinement exploiter la valeur du BN83495. », a déclaré Stéphane Thiroloix, Vice-Président Exécutif, Corporate Development.

« Le candidat le plus prometteur d’Ipsen en oncologie »
Le BN83495 actuellement en développement est le premier inhibiteur irréversible de la stéroïde sulfatase (STS) par voie orale. La voie stéroïde sulfatase est responsable de la synthèse d’estrone et de déhydroépiandrostérone (DHEA) qui sont ensuite transformés en estradiol et androstènediol (adiol), qui peuvent tous deux stimuler le développement de tumeurs hormono-dépendantes. Le développement clinique de la molécule dans le cancer du sein métastatique chez la femme ménopausée se poursuit, de même que le développement clinique de phase I/II dans le cancer de la prostate résistant à la castration. Ipsen prévoit d’étendre le programme clinique pour inclure les cancers de l’ovaire dans un futur proche.

L’étude clinique comparera le BN83495 en monothérapie à l’acétate de mégestrol chez des femmes post-ménopausées atteintes d’un cancer de l’endomètre positif aux récepteurs hormonaux confirmé par histologie qui présentent une maladie récidivante ou avancée et qui ne sont pas éligibles à un traitement par la chirurgie et la radiothérapie.

Le critère d’évaluation principal de l’étude est la survie sans progression. Les critères secondaires seront la survie globale et le taux de réponse. C’est la première étude clinique de phase II qui débute cette année visant à évaluer la sécurité d’emploi et l’efficacité du BN83495 chez des patients présentant différents types de tumeurs solides.

Dans son communiqué, Ipsen souligne que le cancer de l’endomètre, qui se développe dans la muqueuse interne de l’utérus, est le cancer le plus fréquent de l’appareil génital féminin. Selon l’American Cancer Society, environ 40 100 nouveaux cas de cancer de l’endomètre ont été diagnostiqués aux Etats-Unis et 7 470 femmes environ sont décédées de cette maladie en 2008.

Source : Ipsen








MyPharma Editions

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

P&G acquiert l’activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d’euros

Publié le 19 avril 2018
P&G acquiert l'activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d'euros

Le géant américain Procter & Gamble a annoncé jeudi la signature d’un accord d’acquisition de l’activité Consumer Health du groupe pharmaceutique allemand Merck KGaA pour un montant d’environ 3,4 milliards d’euros.

Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Publié le 19 avril 2018
Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Le 5 avril dernier, le Leem a signé avec la CFDT, la CFTC, l’UNSA et la CFE-CGC un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail, dans les entreprises de moins de 50 salariés.

Yves L’Epine désigné à la présidence du G5 Santé

Publié le 19 avril 2018
Yves L’Epine désigné à la présidence du G5 Santé

Le G5 Santé a annoncé la désignation d’Yves L’Epine, Directeur Général du groupe Guerbet, à la présidence de l’association. Comme annoncé par le think tank le 29 mars dernier, Marc de Garidel, Président du G5 Santé depuis 2011, a souhaité cesser toute responsabilité au sein de l’association.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions