Edition du 20-09-2021

Accueil » Cancer » Industrie » Stratégie

Cancer: partenariat entre Roche et AREVA Med

Publié le mardi 31 juillet 2012

Le groupe pharmaceutique Roche et AREVA Med, filiale d’AREVA, ont conclu un partenariat visant à développer une nouvelle approche de radio-immunothérapie ciblée, afin de tuer les cellules cancéreuses. Cette alliance portera essentiellement sur le traitement de cancers pour lesquels les besoins médicaux sont encore loin d’être satisfaits.

Au terme de cet accord exclusif, pRED – l’unité en charge de la recherche et du développement précoce de la division Pharma de Roche – et AREVA Med évalueront l’efficacité d’une approche consistant à combiner des anticorps Roche à un radionucléide d’AREVA Med, le plomb 212, un isotope rare et prometteur dans le traitement de certains types de cancers. Cette alliance permettra d’associer l’expertise de Roche dans le domaine des anticorps et des essais cliniques au savoir-faire d’AREVA Med dans l’ingénierie des procédés et la production d’isotopes radioactifs de haute pureté. Roche détiendra les droits exclusifs de commercialisation de la radio-immunothérapie anticancéreuse après le développement clinique.

Cibler efficacement les cellules cancéreuses

Mike Burgess, responsable mondial ad interim de Pharma Research and Early Development chez Roche (pRED), a déclaré : « En tant que leader mondial du développement de traitements anticancéreux innovants, notre objectif prioritaire est d’améliorer la prise en charge standard des patients atteints de cancer. En utilisant de nouvelles approches telles que la radio-immunothérapie alpha, nous espérons cibler efficacement et tuer les cellules cancéreuses tout en épargnant les tissus sains environnants.

La technologie unique d’AREVA Med, couplée à nos thérapies ciblées innovantes, nous place en excellente position pour atteindre cet objectif et donner de l’espoir aux nombreux patients souffrant de cancer. »

Tuer les cellules cancéreuses avec une précision accrue

La radio-immunothérapie alpha est un nouveau traitement anticancéreux qui présente plusieurs avantages par rapport à la radiothérapie classique. Comparée à d’autres types de radiation, une radiation alpha effectue un court trajet dans les tissus humains ; son énergie est dès lors absorbée dans une zone plus petite, d’où une meilleure destruction des cellules cancéreuses avec un minimum de dommages sur les tissus sains. En ciblant les cellules cancéreuses avec des anticorps hautement spécifiques combinés au plomb 212, il serait possible d’irradier et tuer les cellules cancéreuses avec une précision accrue.

Patrick Bourdet, Président et CEO d’AREVA Med : « Cet accord majeur conclu avec Roche est un moment important pour la médecine nucléaire et la radio-immunothérapie. La réunion des compétences clés de deux leaders mondiaux dans leurs domaines respectifs permettra le développement accéléré de traitements personnalisés, puissants et ciblés pour combattre la maladie grâce au plomb 212. »

Source : Roche








MyPharma Editions

Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Publié le 20 septembre 2021
Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Sanofi, Capgemini, Ypso-Facto, GPC Bio, le CEA et CentraleSupélec ont annoncé le lancement du projet CALIPSO (Capteurs en Ligne de Procédés et Solutions Innovantes en Bioproduction). Ce projet, d’un budget total de près de 17,5 millions d’euros, reçoit un financement public de plus de 8 millions d’euros dans le cadre de l’appel à projets PSPC du Programme d’investissements d’avenir (PIA), opéré pour le compte de l’Etat par Bpifrance.

AB Science : autorisation de reprise des inclusions de patients dans l’étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19

Publié le 20 septembre 2021
AB Science : autorisation de reprise des inclusions de patients dans l'étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation du Ministère de la Santé russe (MoH) de reprise des inclusions de patients dans l’étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19 (AB20001).

Innate Pharma : présentation de données issues de l’essai COAST comprenant monalizumab au congrès de l’ESMO 2021

Publié le 20 septembre 2021
Innate Pharma : présentation de données issues de l'essai COAST comprenant monalizumab au congrès de l'ESMO 2021

Innate Pharma a annoncé la présentation par AstraZeneca des résultats de l’essai randomisé de Phase 2 COAST au congrès annuel de l’ESMO (European Society for Medical Oncology) le 17 septembre 2021.

Inventiva annonce des recrutements clés pour accélérer le développement de lanifibranor dans la NASH

Publié le 20 septembre 2021
Inventiva annonce des recrutements clés pour accélérer le développement de lanifibranor dans la NASH

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé une série de recrutements afin d’accélérer le développement de son principal candidat médicament lanifibranor pour le traitement de la NASH.

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

Publié le 16 septembre 2021
PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

PharmaZell, le spécialiste allemand des principes actifs pharmaceutiques de spécialité, et Novasep, leader français de la sous-traitance de principes actifs (CDMO), ont annoncé être entrés en négociations exclusives afin de créer une plateforme européenne de premier plan dans le secteur attractif de fabrication de principes actifs pharmaceutiques et de CDMO. L’entité bénéficierait d’un ensemble de technologies complémentaires et d’un portefeuille diversifié de clients pharmaceutiques et biotechnologiques de premier ordre.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents