Edition du 18-08-2018

Accueil » Cancer » Industrie » Stratégie

Cancer: partenariat entre Roche et AREVA Med

Publié le mardi 31 juillet 2012

Le groupe pharmaceutique Roche et AREVA Med, filiale d’AREVA, ont conclu un partenariat visant à développer une nouvelle approche de radio-immunothérapie ciblée, afin de tuer les cellules cancéreuses. Cette alliance portera essentiellement sur le traitement de cancers pour lesquels les besoins médicaux sont encore loin d’être satisfaits.

Au terme de cet accord exclusif, pRED – l’unité en charge de la recherche et du développement précoce de la division Pharma de Roche – et AREVA Med évalueront l’efficacité d’une approche consistant à combiner des anticorps Roche à un radionucléide d’AREVA Med, le plomb 212, un isotope rare et prometteur dans le traitement de certains types de cancers. Cette alliance permettra d’associer l’expertise de Roche dans le domaine des anticorps et des essais cliniques au savoir-faire d’AREVA Med dans l’ingénierie des procédés et la production d’isotopes radioactifs de haute pureté. Roche détiendra les droits exclusifs de commercialisation de la radio-immunothérapie anticancéreuse après le développement clinique.

Cibler efficacement les cellules cancéreuses

Mike Burgess, responsable mondial ad interim de Pharma Research and Early Development chez Roche (pRED), a déclaré : « En tant que leader mondial du développement de traitements anticancéreux innovants, notre objectif prioritaire est d’améliorer la prise en charge standard des patients atteints de cancer. En utilisant de nouvelles approches telles que la radio-immunothérapie alpha, nous espérons cibler efficacement et tuer les cellules cancéreuses tout en épargnant les tissus sains environnants.

La technologie unique d’AREVA Med, couplée à nos thérapies ciblées innovantes, nous place en excellente position pour atteindre cet objectif et donner de l’espoir aux nombreux patients souffrant de cancer. »

Tuer les cellules cancéreuses avec une précision accrue

La radio-immunothérapie alpha est un nouveau traitement anticancéreux qui présente plusieurs avantages par rapport à la radiothérapie classique. Comparée à d’autres types de radiation, une radiation alpha effectue un court trajet dans les tissus humains ; son énergie est dès lors absorbée dans une zone plus petite, d’où une meilleure destruction des cellules cancéreuses avec un minimum de dommages sur les tissus sains. En ciblant les cellules cancéreuses avec des anticorps hautement spécifiques combinés au plomb 212, il serait possible d’irradier et tuer les cellules cancéreuses avec une précision accrue.

Patrick Bourdet, Président et CEO d’AREVA Med : « Cet accord majeur conclu avec Roche est un moment important pour la médecine nucléaire et la radio-immunothérapie. La réunion des compétences clés de deux leaders mondiaux dans leurs domaines respectifs permettra le développement accéléré de traitements personnalisés, puissants et ciblés pour combattre la maladie grâce au plomb 212. »

Source : Roche








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions