Edition du 08-05-2021

Cancérologie : l’Institut Curie veut se positionner comme une référence du transfert de technologies

Publié le vendredi 24 novembre 2017

Cancérologie : l’Institut Curie veut se positionner comme une référence du transfert de technologies L’Institut Curie a adopté une stratégie ambitieuse pour le transfert de technologies et des partenariats avec des entreprises innovantes. Cette nouvelle dynamique, initiée dans le cadre du plan stratégique MC21 (Marie Curie au XXIe siècle ), vise à positionner l’Institut Curie comme une référence pour le transfert de technologies en cancérologie.

«L’objectif est d’optimiser l’identification, la promotion et la valorisation de l’ensemble des ressources scientifiques, technologiques et médicales de l’Institut Curie dans une approche d’innovation ouverte»
La stratégie vise à mieux accompagner les chercheurs et les médecins de l’Institut Curie dans la protection, le développement et la commercialisation de leurs inventions, et renforce le soutien pour la mise en place de collaborations avec les entreprises innovantes.

« L’objectif est d’optimiser l’identification, la promotion et la valorisation de l’ensemble des ressources scientifiques, technologiques et médicales de l’Institut Curie dans une approche d’innovation ouverte », déclare Amaury Martin, à la tête depuis 2016 de la Direction de la Valorisation et des Partenariats Industriels de l’Institut Curie. « Nous avons l’ambition de faire de l’Institut Curie une référence du transfert de technologies en cancérologie qui intègre pleinement le continuum recherche fondamentale, translationnelle et clinique ».

Deux priorités sont placées au cœur du nouveau plan d’action : développer la détection précoce et la maturation des innovations et accélérer la dynamique d’identification et d’accompagnement de projets de start-ups issus des inventions des équipes de l’Institut Curie.

La mise en place d’une offre complète dédiée à l’accompagnement, au financement, et à l’hébergement de projets de création de start-ups issues de l’Institut Curie sera faite, accompagnée de ressources humaines et financières spécifiques. Deux programmes de détection et de maturation des innovations seront en place d’ici à la fin 2017, qui permettront de renforcer la sensibilisation et la formation des chercheurs / médecins aux enjeux de la protection de leurs innovations, afin de mieux repérer et accompagner l’obtention de leurs preuves de concept.

De plus, des efforts seront faits pour consolider les acquis autour de la protection intellectuelle et renforcer la protection sur des secteurs stratégiques tels que les données, la bio-informatique, les technologies médicales, et en second lieu pour faciliter les partenariats avec les entreprises innovantes grâce à une politique incitative interne qui sera mise en place d’ici à 2019 et une politique de signature d’accords cadre avec des entreprises pharmaceutiques au niveau institutionnel.

« Alors que nous célébrons le 150ème anniversaire de la naissance de notre fondatrice, Marie Curie, notre institution doit être moteur pour accompagner les évolutions que traverse actuellement la société, particulièrement dans la définition de la place à accorder à l’innovation. Le défi sera de trouver un juste équilibre entre une recherche ouverte répondant à des questions scientifiques fondamentales, et de veiller au transfert des innovations associant au plus tôt des entreprises partenaires, avec la condition d’un juste partage des revenus pour maintenir la capacité d’investissement de l’Institut », ajoute Amaury Martin.

Pour en savoir plus : https://techtransfer.institut-curie.org/news/innovation/making-institut-curie-reference-technology-transfer-oncology-0

Source : Institut Curie








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents