Edition du 28-02-2021

Transgene : 1er patient traité dans l’essai de Phase 1/2a de TG6002 dans le glioblastome récurrent

Publié le vendredi 27 octobre 2017

Transgene : 1er patient traité dans l’essai de Phase 1/2a de TG6002 dans le glioblastome récurrentTransgene a annoncé le traitement du premier patient de l’essai Oncovirac à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP (Paris). Cet essai évalue, pour la première fois chez l’Homme, le virus oncolytique TG6002 chez des patients atteints de glioblastome récurrent. Les premiers résultats sont attendus au second semestre de 2018.

TG6002 est une nouvelle génération de virus oncolytique multifonctionnel, administré par voie intraveineuse. Il a été conçu pour combiner le mécanisme d’oncolyse (destruction de la cellule cancéreuse) avec la production locale de chimiothérapie (5-FU), directement dans la tumeur. L’induction d’une réponse immunitaire, suite à la libération d’antigènes lors de l’oncolyse, est un autre effet attendu.

Oncovirac est un essai ouvert de Phase 1/2a, évaluant la sécurité et la tolérabilité de doses multiples et croissantes de TG6002, administré par voie intraveineuse, en combinaison avec du 5-FC (flucytosine) en prise orale (le 5-FC est un précurseur non cytotoxique qui peut être converti en 5-FU). L’essai mesurera aussi l’effet antitumoral de ce virus oncolytique innovant. Oncovirac inclura des patients atteints de glioblastome récurrent, après échec des traitements standards.

Le Dr Ahmed Idbaih, M.D., Ph. D., neuro-oncologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP (Paris) est l’investigateur principal de l’essai. Il est associé à plusieurs essais cliniques ouverts à des patients atteints de tumeurs cérébrales primaires. Il coordonne également « GlioTex », un groupe de recherche dédié au glioblastome et aux thérapies expérimentales à l’ICM (Institut du Cerveau et de la Moelle épinière). L’AP-HP est le promoteur de l’essai Oncovirac, qui bénéficie aussi du soutien de l’INCa (Institut National du Cancer). Des informations supplémentaires sur l’essai sont disponibles sur clinicaltrials.gov (NCT03294486). Les premiers résultats de l’étude sont attendus au second semestre de 2018.

Maud Brandely, M.D., Ph. D., Directeur, Développement Clinique, Opérations Cliniques & Affaires Réglementaires de Transgene, ajoute : « TG6002 est une nouvelle génération de virus oncolytiques particulièrement prometteurs, notamment parce qu’il peut être administré par voie intraveineuse. Le dossier préclinique nous a permis d’obtenir des données solides démontrant r que la réplication de TG6002 induit une lyse immunogène des cellules et entraîne une production locale de chimiothérapie. Nous sommes ravis de voir cette immunothérapie multifonctionnelle entrer en clinique et nous sommes impatients d’obtenir des résultats qui permettront le développement ultérieur de TG6002 dans plusieurs types de tumeurs solides. »

« Les traitements actuels du glioblastome récurrent sont insuffisants. En combinant la lyse immunogène des cellules cancéreuses avec la production locale de chimiothérapie dans la tumeur, TG6002 a le potentiel de montrer une efficacité antitumorale tout en évitant les effets secondaires systémiques de la chimiothérapie. Nous sommes très heureux de mener ce premier essai clinique humain de cette immunothérapie innovante qui, selon nous, pourrait améliorer la survie globale des patients atteints de glioblastome récurrent tout en préservant leur qualité de vie. », commente le Dr Ahmed Idbaih, M.D., Ph. D, neuro-oncologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP et investigateur principal de l’essai.

Source : Transgene








MyPharma Editions

GSK : résultats d’évaluation de l’anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Publié le 26 février 2021
GSK : résultats d'évaluation de l'anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé les résultats de l’étude de phase 2 OSCAR (Otilimab in Severe COVID-19 Related Disease) sur l’otilimab, un anticorps monoclonal anti-facteur de stimulation des colonies de granulocytes et de macrophages (anti GM-CSF).

Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Publié le 26 février 2021
Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Puma Biotechnology et Pierre Fabre ont convenu d’étendre les termes de l’accord de licence 2019 qui confère à Pierre Fabre les droits exclusifs de développement et de commercialisation de NERLYNX® (nératinib) en Europe, en Turquie, au Moyen-Orient et en Afrique. L’accord modifié étend les droits commerciaux de Pierre Fabre concernant NERLYNX à la Chine, qui comprend la Chine continentale, Taïwan, Hong Kong et Macao.

Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Publié le 26 février 2021
Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Median Technologies vient d’annoncer la nomination de Thomas Bonnefont au poste nouvellement créé de Chief Operating and Commercial Officer pour la Business Unit iBiopsy®, ainsi que la nomination de Mike Doherty au poste de Sr. Strategy Advisor, Product Development iBiopsy®. Ils rejoignent l’un et l’autre l’équipe de direction de Median. Mike Doherty est basé aux États-Unis.

L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Publié le 26 février 2021
L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Afin de rapprocher certaines de leurs activités au bénéfice d’une meilleure protection de la santé, pour l’Homme, les animaux et l’environnement, les deux agences ont décidé de regrouper dans un même bâtiment à Lyon-Gerland le laboratoire lyonnais de l’Anses et une partie de la direction des contrôles de l’ANSM. Au terme du concours d’architecte, le projet du cabinet Pargade Architectes a été retenu à l’unanimité du jury. Le démarrage des travaux est prévu en 2022, pour une livraison en 2024.

COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Publié le 24 février 2021
COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Sanofi vient de conclure un accord avec deux entreprises pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de Janssen afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Publié le 23 février 2021
Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la première visite du premier patient dans l’étude clinique de Phase II HEART qui évaluera TOTUM-070, substance active innovante pour la réduction du taux sanguin de LDL cholestérol, facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Publié le 23 février 2021
Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Daiichi Sankyo a annoncé que Ken Takeshita, MD, sera le nouveau responsable mondial de la recherche et du développement à partir du 1er avril 2021. À cette date, le Dr Junichi Koga prendra officiellement sa retraite, après une brillante et assidue carrière, dont plus de 12 ans passés chez Daiichi Sankyo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents