Edition du 16-02-2019

Accueil » Cancer » Santé publique

Cancérologie : Roselyne Bachelot et Valérie Pécresse inaugurent le nouvel institut Gustave Roussy (IGR) à Villejuif

Publié le mercredi 4 novembre 2009

Cancérologie : Roselyne Bachelot et Valérie Pécresse inaugurent le nouvel institut Gustave Roussy (IGR) à VillejuifAu lendemain de la présentation du plan Cancer II par le Président de la République, Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et Roselyne Bachelot, ministre de la Santé et des Sports, ont inauguré mardi 03 novembre le nouvel institut de cancérologie Gustave Roussy (IGR) à Villejuif.

Les ministres se sont félicitées de la création de ce site unique dédié aux soins, à la recherche fondamentale et appliquée. Il s’inscrit pleinement dans les lignes directrices du Plan Cancer II présenté à Marseille par le Président de la République.

Roselyne Bachelot a relevé la conception novatrice de ce nouveau bâtiment, entièrement pensée autour du patient. Il regroupe plusieurs espaces qui permettent, grâce à une nouvelle organisation, de restructurer l’offre de soins de façon innovante. Ce nouveau bâtiment répond ainsi mieux aux attentes et aux besoins des patients, en leur offrant une prise en charge moderne et attentive.

Valérie Pécresse a souligné à cette occasion que des liens très étroits entre recherche clinique et recherche fondamentale et appliquée existent depuis toujours à l’Institut Gustave Roussy. Elle en a trouvé l’illustration dans la création récente de l’Institut de Recherche Intégrée en Cancérologie de Villejuif qui regroupe avec l’IGR, l’Université Paris-Sud 11, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS). Cette nouvelle structure fédérative de recherche offrira, à l’image des « Comprehensive Cancer Centers » aux Etats-Unis, une lisibilité internationale à la recherche en cancérologie effectuée à l’IGR.

Les ministres ont précisé que dans le cadre du programme ProCan 2007-2010 d’aide aux canceropôles, l’Institut Gustave Roussy avait bénéficié de plus de 10 Millions d’euros de l’Etat pour pouvoir offrir aux patients des services plus spécialisés dans tous les domaines de la cancérologie.

Valérie Pécresse a par ailleurs annoncé que, dans le cadre du développement des relations entre recherche fondamentale et recherche translationnelle, et suite à une évaluation favorable de l’AERES, l’Inserm créera, début 2010 une nouvelle unité mixte, dirigée par FAndré, intitulée « Biomarqueurs et prédicteurs de nouvelles stratégies moléculaires en thérapeutiques anti-cancéreuses ». Cette unité aura bien entendu vocation à être pleinement associée aux travaux de recherche qui se déroulent à l’Institut Gustave Roussy.

Enfin, la ministre a précisé que l’Alliance des sciences de la vie et de la santé a vocation à être l’agence unique de programmation de la recherche biomédicale et que les deux ministères établissent actuellement les conditions d’un partenariat nouveau entre l’Alliance, nos meilleures Universités et les industriels.
Source : Ministère








MyPharma Editions

Lysogene : 1er patient traité dans l’essai de phase 2/3 évaluant une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA

Publié le 15 février 2019

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), et Sarepta Therapeutics, , société leader dans la médecine de précision génétique pour les maladies rares, ont annoncé le traitement du premier patient dans l’étude clinique internationale de Phase 2/3 (AAVance), évaluant LYS-SAF302, une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA).

Dominique Pon et Laura Létourneau en charge de la transformation numérique en santé

Publié le 14 février 2019
Dominique Pon et Laura Létourneau en charge de la transformation numérique en santé

A l’occasion du premier comité de suivi de Ma Santé 2022 à la fin de l’année 2018, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a nommé Dominique Pon responsable stratégique et Laura Létourneau déléguée opérationnelle d’une task force

Onxeo : cinq études précliniques démontrant le profil unique d’AsiDNA™ présentées au congrès 2019 de l’AACR

Publié le 14 février 2019
Onxeo : cinq études précliniques démontrant le profil unique d’AsiDNA™ présentées au congrès 2019 de l’AACR

Onxeo a annoncé la présentation des résultats de cinq études précliniques démontrant le profil différencié d’AsiDNA™, inhibiteur first-in-class de la réponse aux dommages de l’ADN, renforçant son potentiel en clinique et mettant en évidence son mécanisme d’action unique, lors du prochain Congrès annuel de l’AACR (American Association for Cancer Research), qui se tiendra du 29 mars au 3 avril 2019 à Atlanta (Géorgie), États-Unis.

WeHealth by Servier et le MIT signent un partenariat dans la santé connectée à domicile

Publié le 13 février 2019
WeHealth by Servier et le MIT signent un partenariat dans la santé connectée à domicile

WeHealth by Servier, la direction e-santé du groupe Servier, et l’AgeLab, rattaché au Massachusetts Institute of Technology (MIT), ont annoncé aujourd’hui la signature d’un accord de partenariat qui vise à définir les nouvelles opportunités du marché des objets connectés à domicile.

Médicaments pédiatriques : les avis et recommandations du Comité de l’EMA

Publié le 13 février 2019
Médicaments pédiatriques : les avis et recommandations du Comité de l’EMA

L’ANSM vient de publier un point sur les derniers avis et recommandations du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) qui s’est réuni du 11-14 décembre 2018. Le PDCO a rendu au cours de cette session 6 avis favorables révisés de PIPs, dans les indications suivantes :

Cancer du poumon : 900 000 € dédié au Projet Pimiento piloté par Sophia Genetics et l’INRIA

Publié le 13 février 2019
Cancer du poumon : 900 000 € dédié au Projet Pimiento piloté par Sophia Genetics et l'INRIA

Sophia Genetics a annoncé sa collaboration avec l’INRIA qui s’est vu attribué une enveloppe de 900 000 € par le Fonds de dotation MSD’AVENIR en vue de soutenir le projet PIMIENTO : projet de recherche dans le domaine du cancer du poumon non à petites cellules.

Samsung Bioepis et C-Bridge Capital vont développer et commercialiser des biosimilaires de nouvelle génération en Chine

Publié le 12 février 2019
Samsung Bioepis et C-Bridge Capital vont développer et commercialiser des biosimilaires de nouvelle génération en Chine

Samsung Bioepis a annoncé son expansion en Chine continentale grâce à un accord de licence avec C-Bridge Capital. Cet accord couvre plusieurs candidats biosimilaires de Samsung Bioepis, dont les candidats biosimilaires SB11 et SB12 de troisième génération, qui référencent le LUCENTIS® (ranibizumab) et le SOLIRIS® (eculizumab), respectivement, ainsi que le SB3, un candidat biosimilaire référençant l’HERCEPTIN® 3 (trastuzumab).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions