Edition du 14-04-2021

Candidat vaccin MV-SARS-CoV-2 : un nouveau partenariat entre l’Institut Pasteur, la CEPI, Thémis et MSD

Publié le mardi 26 mai 2020

Candidat vaccin MV-SARS-CoV-2 : un nouveau partenariat entre l’Institut Pasteur, la CEPI, Thémis et MSDL’Institut Pasteur annonce des avancées récentes en matière de développement d’un de ses candidats vaccin, le MV-SARS-CoV-2, utilisant le vecteur rougeole, dans le cadre d’un partenariat renouvelé avec la CEPI et les entreprises Thémis et MSD.

Alors que plus d’une centaine de projets vaccinaux est recensée dans le monde, le développement d’un vaccin contre l’infection par le SARS-CoV-2 reste cependant un défi pour lequel beaucoup d’incertitudes scientifiques devront être levées. Le délai et le type de candidat vaccin sont encore inconnus à ce jour. Dès lors, tous les efforts doivent être fournis pour développer différentes approches vaccinales de façon à ce que l’une d’elle aboutisse dans le meilleur délai.

Ainsi, l’Institut Pasteur annonçait le 19 mars 2020 que la coalition internationale CEPI (Coalition for Epidemic Preparedness Innovations) lui allouait 4,3 millions d’euros pour les premières étapes de recherche et de développement d’un vaccin contre le SARS-CoV-2.  Ce vaccin, MV- SARS-CoV-2, tire profit de la plateforme vaccinale polyvalente basée sur le virus de la rougeole, issue de sa recherche.

Le développement de MV-SARS-CoV-2 est conduit en partenariat avec la société de biotechnologie autrichienne Thémis qui assure la production des lots précliniques et cliniques. L’Institut Pasteur salue le travail et les investissements réalisés par Thémis depuis 2012 qui ont permis de donner une perspective de développement industriel à la plateforme rougeole sur la base de laquelle trois candidats vaccins contre des maladies émergentes sont déjà en cours de développement clinique : contre l’infection par le Chikungunya, contre le Zika et contre la fièvre de Lassa (bénéficiant également d’un financement par la CEPI). Ce type de partenariat est indispensable pour permettre le passage du stade de la recherche à celui de la production industrielle.

Le rachat de Thémis par le groupe pharmaceutique international MSD, un des 4 leaders mondiaux dans le domaine des vaccins, annoncé ce jour constitue une opportunité majeure pour la poursuite du développement de MV-SARS-CoV-2 et en cas de succès, pour sa production industrielle et son accessibilité. En effet, les capacités de production importantes dont dispose une entreprise de la taille de MSD constituent un atout essentiel, déterminant en cas de succès du développement vaccinal, pour la mise à disposition la plus rapide possible de centaines de millions de doses.

L’engagement d’une entreprise telle que MSD à mener à bien ce projet en y investissant les moyens considérables exigés pour la conduite des essais cliniques puis, le cas échéant, pour la production de centaines de millions de doses constitue une reconnaissance de la qualité de ce programme de recherche initié par l’Institut Pasteur et une assurance que son développement pourra être accéléré.

La priorité est, aujourd’hui, la recherche et la mise en œuvre la plus rapide possible des essais cliniques. Ce nouveau partenariat le permettra. Demain, la mise à disposition de MV- SARS-CoV-2 à l’ensemble des pays en fonction de critères objectifs liés au besoin médical sera cruciale.  L’Institut Pasteur annonce ainsi la signature d’un protocole d’accord impliquant également la CEPI et MSD dans lequel les parties conviennent de principes d’accès équitable visant à garantir l’accès mondial au vaccin, quel que soit le niveau de revenu des pays.

« Je suis ravi que la technologie vaccinale initialement développée à l’Institut Pasteur, et améliorée en partenariat avec Thémis et la CEPI, soit désormais utilisée par MSD pour développer des vaccins candidats conçus pour prévenir et contrôler les maladies infectieuses émergentes, comme le COVID-19.  Il s’agit là d’une évolution passionnante et majeure pour la santé publique mondiale », commente le Pr. Stewart Cole, directeur général de l’Institut Pasteur.

Dr Richard Hatchett, directeur général de la CEPI, ajoute : « C’est une étape importante dans la course pour développer un vaccin contre Covid-19. Grace à l’élargissement du premier accord avec l’Institut Pasteur et Thémis, au groupe pharmaceutique MSD, nous bénéficierons, dès ce stade de la recherche et du développement du candidat vaccin MV-SARS-CoV-2, de l’envergure d’un leader mondial de la vaccination et de son plein engagement pour soutenir les principes d’un accès large initialement convenus.»

L’Institut Pasteur fait part également du partenariat renouvelé avec Thémis/MSD pour disposer d’une plateforme vaccinale mobilisable en cas de nouvelle émergence de ce type et accélérer le développement d’autres vaccins contre des maladies infectieuses négligées.

L’Institut Pasteur, tout au long de son histoire, a réussi à développer à la fois des programmes de recherche fondamentale destinés à améliorer notre compréhension du vivant et la mise à disposition de ces découvertes au bénéfice des patients dans le domaine diagnostique, thérapeutique et, bien sûr, dans le prolongement des découvertes de son fondateur, vaccinal. Le développement, en partenariat avec des partenaires industriels, du vaccin MV- SARS-CoV-2 s’inscrit pleinement dans cette démarche et dans ses missions.

Source : Institut Pasteur








MyPharma Editions

Industrie pharmaceutique : l’Apec et le Leem se mobilisent pour l’emploi des cadres

Publié le 14 avril 2021
Industrie pharmaceutique : l’Apec et le Leem se mobilisent pour l’emploi des cadres

L’Apec et le Leem viennent de signer une convention de partenariat avec deux objectifs principaux : promouvoir les opportunités d’emplois cadres dans l’industrie pharmaceutique et favoriser les recrutements en compétences cadres des entreprises adhérentes du Leem.

Trisomie 21 : financement de 6M€ pour le projet ICOD pour le développement d’un traitement des déficits cognitifs

Publié le 13 avril 2021
Trisomie 21 : financement de 6M€ pour le projet ICOD pour le développement d'un traitement des déficits cognitifs

Aelis Farma, société de biotechnologie spécialisée dans le traitement des maladies du cerveau, annonce aujourd’hui que le projet ICOD (Improving Cognition in Down Syndrome) a reçu un financement de 6 M€ de la Commission Européenne dans le cadre du programme Horizon 2020. Le projet ICOD financera le développement clinique de l’AEF0217 d’Aelis Farma pour le traitement des déficiences cognitives des sujets souffrant du syndrome de Down.

Vaccins : Sanofi va investir dans un site de production de pointe à Singapour

Publié le 13 avril 2021
Vaccins : Sanofi va investir dans un site de production de pointe à Singapour

Sanofi vient d’annoncer un investissement de 400 millions d’euros sur cinq ans pour la création, à Singapour, d’un centre spécialisé dans la production de vaccins unique en son genre, bouleversant la production traditionnelle en faisant appel à des technologies de fabrication digitales de pointe.

Kurma Partners : Jean-François Rivassou nommé en qualité de Directeur Associé

Publié le 13 avril 2021
Kurma Partners : Jean-François Rivassou nommé en qualité de Directeur Associé

Kurma Partners, acteur de référence du capital-risque européen dans le domaine des Sciences de la Vie basé à Paris et à Munich avec près de 500M€ sous gestion, vient d’annoncer la nomination de Jean-François Rivassou en qualité de Directeur Associé.

Valneva finalise le recrutement pour l’étude pivot de Phase 3 de son candidat vaccin contre le chikungunya

Publié le 13 avril 2021
Valneva finalise le recrutement pour l’étude pivot de Phase 3 de son candidat vaccin contre le chikungunya

Valneva, société spécialisée dans le développement et la commercialisation de vaccins prophylactiques contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé avoir finalisé le recrutement pour l’étude pivot de Phase 3, VLA1553-301, de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553.

AlgoTherapeutix nomme Edmund Harrigan et Scott Byrd à son Conseil d’Administration

Publié le 12 avril 2021
AlgoTherapeutix nomme Edmund Harrigan et Scott Byrd à son Conseil d’Administration

Fondée en 2018 pour inventer les traitements topiques de douleurs complexes, AlgoTherapeutix développe ATX01 dans les Neuropathies Périphériques Induites par la Chimiothérapie. Après la récente levée de fonds de Série A, et au moment où ATX01 entre en phase clinique de développement, AlgoTherapeutix renforce son Conseil d’Administration avec l’arrivée de deux éminents spécialistes du secteur.

Tollys : le Dr Amina Zinaï nommée directrice du développement clinique

Publié le 12 avril 2021
Tollys : le Dr Amina Zinaï nommée directrice du développement clinique

Tollys, une société biopharmaceutique qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), a annoncé la nomination du Dr Amina Zinaï en tant que directrice du développement clinique. Le Dr Nasser Azli conserve son poste de directeur médical.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents