Edition du 25-10-2020

Poxel : résultats positifs de Phase III sur l’Imeglimine dans le diabète de type 2 au Japon

Publié le mardi 9 avril 2019

Poxel : résultats positifs de Phase III sur l’Imeglimine dans le diabète de type 2 au JaponPoxel et Sumitomo Dainippon Pharma ont annoncé des premiers résultats positifs de l’étude clinique de Phase III, TIMES 1, sur l’Imeglimine pour le traitement du diabète de type 2 au Japon. Le programme de développement de la Phase III de l’Imeglimine au Japon, TIMES (Trials of IMeglimin for Efficacy and Safety), comprend trois études pivotales évaluant l’efficacité et la sécurité de l’Imeglimine chez plus de 1 100 patients.

« Je suis particulièrement enthousiaste de pouvoir contribuer au développement d’une potentielle nouvelle option thérapeutique innovante pour les patients atteints de diabète de type 2 au Japon », déclare le Prof. Kohjiro Ueki, PhD, Directeur du Centre de Recherche sur le Diabète, Centre National pour la Santé et la Médecine à Tokyo au Japon. « Grâce à son profil de sécurité et à son mécanisme d’action unique ciblant le fonctionnement des cellules bêta ainsi que la résistance à l’insuline, deux composantes très importantes associées au diabète, l’Imeglimine pourrait aider les patients japonais à gérer leur maladie ».

L’étude randomisée, TIMES 1, en double aveugle et avec contrôle placebo, menée au Japon, a évalué l’administration en monothérapie par voie orale de 1 000 mg d’Imeglimine deux fois par jour pendant 24 semaines chez 213 patients atteints de diabète de type 2. L’étude TIMES 1 a démontré une très bonne efficacité de l’Imeglimine, avec une différence statistiquement significative (p<0,0001) pour son critère d’évaluation primaire, défini par une modification du taux d’hémoglobine glyquée (HbA1c) à 24 semaines par rapport à la valeur au début de l’étude avant randomisation, avec une variation de -0,87% de l’HbA1c par rapport à la valeur au début de l’étude avant randomisation, corrigée du placebo.

L’Imeglimine a aussi atteint son principal critère d’évaluation secondaire de l’étude, soit une baisse de la glycémie à jeun après 24 semaines de traitement par rapport à la valeur au début de l’étude avant randomisation, avec une différence statistiquement significative (p<0,0001) de -19 mg/dL par rapport à la valeur au début de l’étude avant randomisation, corrigée du placebo. L’analyse des données pour les autres critères d’évaluation secondaires de l’étude sont en cours. Dans cette étude, l’Imeglimine a présenté un profil de tolérance et de sécurité d’emploi similaire au placebo, et son profil d’événements indésirables corrobore celui observé dans l’étude de Phase IIb au Japon et aux États-Unis ainsi que dans les programmes de Phase I et II en Europe.

« C’est une étape déterminante pour Poxel et pour le développement de notre candidat médicament le plus avancé. Les résultats de TIMES 1 ont montré une très bonne efficacité de l’Imeglimine, associée à un profil de sécurité d’emploi favorable, confirmant ainsi les observations préalables de l’étude de Phase IIb réalisée au Japon et les bénéfices potentiels de l’Imeglimine pour les patients atteints de diabète de type 2 dans le monde », commente Thomas Kuhn, Directeur Général de Poxel. « Les résultats de TIMES 1 représentent une étape majeure pour la demande d’enregistrement du produit au Japon prévue en 2020. Le Japon est le deuxième marché mondial pour le diabète de type 2 et, de manière plus générale, l’Asie est considérée comme la zone géographique la plus importante pour le traitement de la pandémie du diabète dans le futur ».

Le programme TIMES est développé conjointement par Poxel et Sumitomo Dainippon Pharma. Les deux sociétés ont conclu en octobre 2017 un partenariat stratégique pour le développement et la commercialisation de l’Imeglimine au Japon, en Chine, en Corée du Sud, à Taïwan et dans neuf autres pays d’Asie du Sud-Est2.

« Nous nous sommes engagés envers les patients atteints de diabète de type 2 à continuer à innover pour leur fournir de nouvelles options thérapeutiques, et les aider ainsi à gérer leur maladie. Nous sommes très heureux des résultats de l’étude TIMES 1 et de notre collaboration étroite avec Poxel dans les études cliniques TIMES », explique Nobuhiko Tamura, Senior Executive Officer, Division Développement des Médicaments de Sumitomo Dainippon Pharma. « Le diabète est un domaine important pour notre société au Japon et nous pensons que l’Imeglimine sera un vrai atout pour l’activité de notre franchise diabète ».

Poxel prévoit de présenter les résultats de l’étude de Phase III (TIMES 1) lors d’une prochaine conférence scientifique.

Source : Poxel

1 Estimations Oppenheimer & Co.
2 Indonésie, Vietnam, Thaïlande, Malaisie, Philippines, Singapour, Birmanie, Cambodge, Laos








MyPharma Editions

Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Publié le 23 octobre 2020
Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé avoir sélectionné un nouveau candidat au développement, le NCX 1728, issu de son programme de recherche de composés brevetés axé sur des composés modulés par l’oxyde nitrique (NO) réduisant la pression intraoculaire (PIO). Un analogue de cette molécule a démontré1 des résultats positifs chez des primates non humains présentant une hypertension oculaire en comparaison avec le travoprost 0,1%, un analogue de prostaglandine.

Innate Pharma : l’inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d’AstraZeneca

Publié le 23 octobre 2020
Innate Pharma : l'inclusion du 1er patient dans l'essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d'AstraZeneca

Innate Pharma a annoncé qu’AstraZeneca a traité le premier patient dans son essai clinique de Phase 3, INTERLINK-1, évaluant monalizumab en combinaison avec cetuximab chez des patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute ou métastatique et préalablement traités par une chimiothérapie à base de sels de platine ainsi qu’une immunothérapie anti-PD-(L)1 (« CETC r/m prétraités à l’IO »).

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO&#x2122; afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents