Edition du 22-05-2018

Cellectis : des progrès dans le développement d’une nouvelle approche thérapeutique du SIDA

Publié le lundi 10 septembre 2012

Cellectis, le spécialiste français de l’ingénierie des génomes, annonce la publication dans Nature Methods (1), un des journaux de biotechnologie les plus prestigieux au niveau international, d’une nouvelle approche de modification ciblée de l’ADN qui serait adaptée à la production de cellules immunitaires résistantes au VIH.

Cellectis a élaboré une enzyme pouvant inactiver un gène essentiel (CCR5) dans le processus d’infection des cellules immunitaires par le virus du SIDA. Le virus n’étant plus capable de pénétrer dans les cellules dès lors que l’expression du gène CCR5 est inactivée, la modification de ce gène pourrait permettre une meilleure défense de l’organisme contre l’infection du VIH.

De plus, l’article démontre qu’en co-exprimant dans des cellules souches sanguines la nucléase de Cellectis et une exonucléase, enzyme capable de modifier les extrémités des brins d’ADN, l’inactivation du gène CCR5 est nettement augmentée : près de 50% des cellules traitées présentaient des mutations au niveau de ce gène.

Les équipes de Cellectis ont donc réussi à améliorer les techniques actuelles de modification ciblée de l’ADN en employant une nouvelle approche : la co-utilisation de méganucléases ou de TALENs™, technologies propriétaires du Groupe, et d’exonucléases. Cette technique a permis, par rapport à l’utilisation seule de la nucléase, d’augmenter le taux d’inactivation du gène ciblé tout en favorisant la réparation de l’ADN. Cette nouvelle stratégie permettrait donc d’inactiver un gène de manière toujours aussi ciblée mais plus sûre et plus efficace, ce qui constitue un atout majeur pour d’éventuelles applications thérapeutiques.

« En 2011, Nature Methods avait élu “Méthode de l’année” la technique de modification ciblée de l’ADN grâce aux nucléases ingénierées, comme celles que produit Cellectis. Cette nouvelle publication dans ce journal de grande notoriété souligne une fois de plus le caractère innovant et le potentiel de Cellectis, donc sa légitimité dans le secteur de pointe des biotechnologies » a déclaré André Choulika, Président-directeur général de Cellectis. « Ces résultats tout à fait encourageants témoignent en effet de la puissance des outils d’ingénierie des génomes de Cellectis, les méganucléases et les TALENs™, et laissent présager d’importantes retombées dans le domaine thérapeutique, où l’efficacité et la sûreté prévalent ».

1) Coupling endonucleases with DNA end-processing enzymes to drive gene disruption, Nature Methods doi:10.1038/nmeth.2177

lien url : http://www.nature.com/nmeth/journal/vaop/ncurrent/full/nmeth.2177.html

Source : Cellectis








MyPharma Editions

Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Publié le 22 mai 2018
Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Sanofi vient d’annoncer que le New England Journal of Medicine (NEJM) a publié les résultats détaillés de deux essais cliniques de phase III consacrés à l’utilisation expérimentale de Dupixent® (dupilumab) dans le traitement de l’asthme modéré à sévère.

TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

Publié le 22 mai 2018
TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

TxCell, société qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs) pour l’inflammation, l’auto-immunité et la transplantation, a annoncé qu’elle présentera à plusieurs reprises au premier Treg Directed Therapies Summit, qui se tiendra à Boston, aux États-Unis, du 22 au 24 mai 2018.

Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Publié le 22 mai 2018
Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Sensorion, la société de biotechnologie basée à Montpellier et spécialisée dans le développement de traitements contre les maladies de l’oreille interne, a annoncé la nomination du Professeur Christine Petit, docteur en médecine et docteur es-sciences en tant que Présidente de son Conseil Scientifique.

Oncodesign : publication d’un abstract à l’occasion du 54e congrès de l’ASCO

Publié le 22 mai 2018
Oncodesign : publication d’un abstract à l’occasion du 54e congrès de l’ASCO

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé la publication d’un abstract présentant des résultats intermédiaires sur 12 patients pour son étude clinique utilisant son premier radiotraceur, à l’occasion du 54ème congrès mondial de l’ASCO (American Society of Clinical Oncology) à Chicago, aux États-Unis.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l’EMA (avril 2018)

Publié le 18 mai 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l'EMA (avril 2018)

Dans un point d’information, l’ANSM revient sur la réunion du 24-27 avril 2018 du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 4 avis favorables de PIPs, dans les indications suivantes :

Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Publié le 18 mai 2018
Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Le groupe Pierre Fabre a annoncé l’extension de son accord de partenariat avec Roche dans le développement d’un nouveau prototype de test diagnostic en oncologie pour W0101, un anticorps conjugué (ADC). Cet ADC, découvert et développé par l’Institut de Recherche Pierre Fabre, cible le récepteur du facteur de croissance analogue à l’insuline de type 1 (IGF-1R).

Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l’eczéma chez les adolescents

Publié le 17 mai 2018
Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l'eczéma chez les adolescents

Sanofi et Regeneron ont annoncé qu’un essai pivot de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) dans le traitement d’adolescents (de 12 à 17 ans) souffrant de dermatite atopique modérée à sévère a atteint son critère d’évaluation principal et plusieurs critères d’évaluation secondaires importants. Une demande d’approbation réglementaire devrait être présentée aux États-Unis au 3ème trimestre 2018 pour les patients âgés de 12 à 17 ans.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions