Edition du 19-08-2018

Cellectis : des progrès dans le développement d’une nouvelle approche thérapeutique du SIDA

Publié le lundi 10 septembre 2012

Cellectis, le spécialiste français de l’ingénierie des génomes, annonce la publication dans Nature Methods (1), un des journaux de biotechnologie les plus prestigieux au niveau international, d’une nouvelle approche de modification ciblée de l’ADN qui serait adaptée à la production de cellules immunitaires résistantes au VIH.

Cellectis a élaboré une enzyme pouvant inactiver un gène essentiel (CCR5) dans le processus d’infection des cellules immunitaires par le virus du SIDA. Le virus n’étant plus capable de pénétrer dans les cellules dès lors que l’expression du gène CCR5 est inactivée, la modification de ce gène pourrait permettre une meilleure défense de l’organisme contre l’infection du VIH.

De plus, l’article démontre qu’en co-exprimant dans des cellules souches sanguines la nucléase de Cellectis et une exonucléase, enzyme capable de modifier les extrémités des brins d’ADN, l’inactivation du gène CCR5 est nettement augmentée : près de 50% des cellules traitées présentaient des mutations au niveau de ce gène.

Les équipes de Cellectis ont donc réussi à améliorer les techniques actuelles de modification ciblée de l’ADN en employant une nouvelle approche : la co-utilisation de méganucléases ou de TALENs™, technologies propriétaires du Groupe, et d’exonucléases. Cette technique a permis, par rapport à l’utilisation seule de la nucléase, d’augmenter le taux d’inactivation du gène ciblé tout en favorisant la réparation de l’ADN. Cette nouvelle stratégie permettrait donc d’inactiver un gène de manière toujours aussi ciblée mais plus sûre et plus efficace, ce qui constitue un atout majeur pour d’éventuelles applications thérapeutiques.

« En 2011, Nature Methods avait élu “Méthode de l’année” la technique de modification ciblée de l’ADN grâce aux nucléases ingénierées, comme celles que produit Cellectis. Cette nouvelle publication dans ce journal de grande notoriété souligne une fois de plus le caractère innovant et le potentiel de Cellectis, donc sa légitimité dans le secteur de pointe des biotechnologies » a déclaré André Choulika, Président-directeur général de Cellectis. « Ces résultats tout à fait encourageants témoignent en effet de la puissance des outils d’ingénierie des génomes de Cellectis, les méganucléases et les TALENs™, et laissent présager d’importantes retombées dans le domaine thérapeutique, où l’efficacité et la sûreté prévalent ».

1) Coupling endonucleases with DNA end-processing enzymes to drive gene disruption, Nature Methods doi:10.1038/nmeth.2177

lien url : http://www.nature.com/nmeth/journal/vaop/ncurrent/full/nmeth.2177.html

Source : Cellectis








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions