Edition du 11-12-2018

Cellectis : une étude sur une nouvelle architecture de CAR permettant de contrôler les fonctions des cellules CAR T

Publié le lundi 23 janvier 2017

Cellectis : une étude sur une nouvelle architecture de CAR permettant de contrôler les fonctions des cellules CAR TCellectis, société spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur des cellules CAR T ingénierées (UCART), a annoncé la publication dans Scientific Reports, journal du groupe Nature Publishing, d’une étude décrivant une nouvelle approche pour la conception de CAR comprenant un système d’activation intégré s’appuyant sur la concentration en oxygène pour contrôler l’activité des cellules CAR T.

Dans cet article, Alexandre Juillerat, Ph.D. et ses collaborateurs du groupe Innovation de Cellectis ont conçu une nouvelle architecture de CAR qui intègre un capteur de micro-environnement. Une faible concentration en oxygène est une caractéristique connue du micro-environnement de certaines tumeurs solides. L’implémentation de cette nouvelle architecture de CAR sensible à l’oxygène confère aux cellules CAR T la possibilité d’auto-contrôler (activer ou réguler) leurs fonctions dans des environnements à faible teneur en oxygène (hypoxiques).

Dans le but de mettre en place des niveaux de sécurité supplémentaires au sein des cellules CAR T, en particulier pour réduire l’effet « on-target / off-tumor » (activité cytotoxique envers des tissus sains exprimant la cible), cette étude a montré la possibilité d’utiliser une particularité spécifique du micro-environnement de la tumeur pour créer des cellules CAR T dotées d’un pouvoir d’auto-décision, dont les fonctions sont altérées dans des environnements aux concentrations élevées en oxygène. Les résultats indiquent que ce système a également comme caractéristique fondamentale le fait de tendre à revenir rapidement à son état inactivé en l’absence du signal inducteur (hypoxie), une caractéristique de première importance pour protéger les tissus sains qui sont distants du site de la tumeur. Au-delà de cette première preuve de concept in vitro, d’autres études seront réalisées en vue d’évaluer pleinement le potentiel thérapeutique de cette approche.

Alexandre Juillerat, Ph.D. Innovation Senior Scientist
Dr. Alexandre Juillerat, Ph.D., a effectué des études de chimie à l’Université de Lausanne en Suisse. Après l’obtention de son doctorat en ingénierie des protéines à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), il a intégré l’Unité d’Immunologie Structurale de l’Institut Pasteur à Paris, réalisant une étude de structure-fonction sur une adhésine majeure de plasmodium falciparum. Il a rejoint le département R&D de Cellectis en 2010 à Paris, au sein duquel il a travaillé sur le développement et l’implémentation de ciseaux moléculaires spécifiques à ADN, y compris la technologie d’ingénierie des génomes TALEN® (transcription activator-like effector nucleases). Il a ensuite rejoint Cellectis à New York, où il dirige des projets en relation avec le développement de technologies appliquées aux cellules CAR T.

An oxygen sensitive self-decision making engineered CAR T-cell
Alexandre Juillerat, Alan Marechal, Jean Marie Filhol, Yannick Valogne, Julien Valton, Aymeric Duclert, Philippe Duchateau and Laurent Poirot
http://www.nature.com/articles/srep39833

Source : Cellectis








MyPharma Editions

Genomic Vision : de nouveaux résultats préliminaires pour son test d’intégration du HPV dans le génome humain

Publié le 10 décembre 2018
Genomic Vision : de nouveaux résultats préliminaires pour son test d’intégration du HPV dans le génome humain

Genomic Vision, société spécialisée dans le développement de tests de diagnostic in-vitro (IVD) pour la détection précoce des cancers et des maladies héréditaires et d’applications pour les laboratoires de recherche (LSR), a annoncé qu’elle a présenté de nouveaux résultats préliminaires prometteurs lors du congrès Eurogin 2018, manifestation scientifique internationale dédiée au virus HPV (Papilloma Virus Humain) qui s’est déroulée à Lisbonne, du 2 au 5 décembre 2018.

Thérapie génique du Syndrome de Crigler-Najjar : un 1er patient traité dans un essai européen mené par Généthon

Publié le 10 décembre 2018
Thérapie génique du Syndrome de Crigler-Najjar : un 1er patient traité dans un essai européen mené par Généthon

Généthon, le laboratoire de l’AFM-Téléthon, a annoncé le traitement du premier patient atteint du Syndrome de Crigler-Najjar, une maladie rare du foie, en France, dans le cadre de l’essai clinique européen de thérapie génique de phase I/II –CareCN- dont il est le promoteur.

Valneva et Hookipa signent un accord de collaboration et de fabrication

Publié le 7 décembre 2018
Valneva et Hookipa signent un accord de collaboration et de fabrication

Valneva, la société de biotechnologie spécialisée dans le développement et la commercialisation de vaccins contre les maladies infectieuses, a annoncé la signature d’un accord de collaboration et de fabrication d’une durée de trois ans par sa filiale suédoise et Hookipa Pharma.

Sensorion annonce une publication dans Hearing Research

Publié le 7 décembre 2018
Sensorion annonce une publication dans Hearing Research

Sensorion, société de biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements contre les maladies de l’oreille interne, a annoncé la publication d’un article de recherche, effectué en collaboration avec le centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut (UConn Health). Cet article porte sur la pertinence et l’intérêt clinique de l’usage de la prestine en tant que biomarqueur dans les cas de perte d’audition impliquant la mort de cellules ciliées sensorielles.

Knopp Biosciences : Mark Kreston nommé au poste de directeur commercial

Publié le 7 décembre 2018
Knopp Biosciences : Mark Kreston nommé au poste de directeur commercial

Knopp Biosciences, une entreprise américaine de découverte et de développement de médicaments pour les maladies inflammatoires et neurologiques, a annoncé la nomination de Mark Kreston, un vétéran de l’industrie pharmaceutique, au poste de directeur commercial.

Abivax : feu vert pour la poursuite de l’étude d’extension de l’essai de phase 2a dans la rectocolite hémorragique

Publié le 6 décembre 2018
Abivax : feu vert pour la poursuite de l’étude d’extension de l’essai de phase 2a dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie ciblant le système immunitaire pour développer un traitement contre les maladies inflammatoires/auto-immunes, les maladies infectieuses ainsi que le cancer, a annoncé la recommandation par le Comité de Surveillance et de Suivi des Données (Data Safety Monitoring Board, DSMB) pour poursuivre son essai clinique d’extension de « maintenance » en ouvert de 12 mois, ABX464-102, faisant suite à l’essai d’induction de Phase 2a randomisé et contrôlé par placebo, ABX464-101.

Médicaments innovants : l’ANSM s’engage dans « l’accès plus rapide et plus sûr » pour les patients

Publié le 6 décembre 2018
Médicaments innovants : l’ANSM s’engage dans "l’accès plus rapide et plus sûr" pour les patients

Dans un communiqué, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) fait le point sur les mesures mises en place pour renforcer son expertise dédiée aux essais précoces et réduire ses délais d’autorisation afin de donner un accès rapide aux innovations sur le territoire français à des patients dans l’attente d’un traitement pour lesquels aucune alternative médicamenteuse satisfaisante n’a pu être trouvée.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions