Edition du 02-07-2020

Cellectis obtient un brevet couvrant l’utilisation de la technologie CRISPR dans les cellules T

Publié le mercredi 26 juillet 2017

Cellectis obtient un brevet couvrant l’utilisation de la technologie CRISPR dans les cellules TCellectis, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T ingénierées (UCART), vient d’annoncer l’octroi par l’Office Européen des Brevets (OEB) du brevet EP3004337, pour son invention de l’utilisation d’endonucléases guidées par ARN, telles que Cas9 ou Cpf1, afin de modifier génétiquement des cellules T. Le brevet sera effectif à compter du 2 août 2017.

« L’obtention de ce brevet pleinement axé sur le domaine thérapeutique, s’inscrit dans la la continuité des brevets obtenus par Cellectis au cours des deux dernières décennies couvrant les principales technologies d’ingénierie du génome, notamment les méganucléases, TALEN®, MegaTAL et CRISPR », a indiqué la société dans un communiqué.

« Cellectis est une société pionnière de l’édition du génome qui a toujours été à l’avant-garde de toutes les technologies d’édition du génome », a déclaré le Dr. André Choulika, Président-directeur général de Cellectis. « Nous avons été les premiers à explorer le potentiel de la technologie CRISPR à ses débuts dans diverses applications, y compris dans le domaine thérapeutique ainsi que dans l’alimentation et ces premiers résultats ont mené à l’octroi de ce nouveau brevet. Bien que Cellectis ait sélectionné la technologie d’édition du génome TALEN® parce qu’étant la plus robuste et la plus modulable pour les usages thérapeutiques chez l’homme et pour le développement des produits de la société, notre équipe utilise parfois CRISPR en recherche et développement sur les cellules T, car c’est une option moins coûteuse et plus adaptée à la recherche amont. En tant que tel, ce brevet renforce encore davantage la position de leader de Cellectis dans le domaine de l’édition du génome et nous prévoyons d’obtenir des brevets supplémentaires dans un avenir proche ».

« Cellectis est convaincue de la solide valeur de ce brevet pour le développement futur de cellules CAR-T ingénierées et entend le mettre à disposition des entreprises qui souhaitent utiliser cette technologie dans les cellules T via des accords de licence. », poursuit la société.

Les inventeurs de ce brevet sont le Dr. André Choulika, Président-directeur général de Cellectis et l’un des pionniers dans le développement de technologies d’ingénierie du génome induite par nucléases ; le Dr. Philippe Duchateau, Directeur Scientifique de Cellectis et expert en édition du génome ; et le Dr. Laurent Poirot, Responsable de la Recherche amont de Cellectis et expert des fonctions géniques dans les cellules immunitaires.

Revendication n°1 du brevet EP3004337

1) A method of preparing T-cells for immunotherapy comprising the steps of:

(a) Genetically modifying T-cells by introduction into the cells and/or expression in the cells of at least:
– a RNA-guided endonuclease; and
– a specific guide RNA that directs said endonuclease to at least one targeted locus in the T-cell genome, wherein said RNA-guided endonuclease is expressed from transfected mRNA, and said guide RNA is expressed in the cells as a transcript from a DNA vector;
(b) expanding the resulting cells in vitro.

Source : Cellectis 








MyPharma Editions

Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Publié le 1 juillet 2020
Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé le lancement d’une étude clinique de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose chez des sujets sains.

Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l’essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Publié le 1 juillet 2020
Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l'essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Noxxon, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le recrutement et le premier traitement d’un patient récemment diagnostiqué d’un cancer du cerveau au sein de la cohorte de dose moyenne de son essai clinique de phase I/II. Cette étude évalue trois régimes de doses différents du NOX-A12 (200, 400 et 600 mg/semaine) en association avec une radiothérapie par faisceau externe chez des patients ayant été récemment diagnostiqués d’un cancer du cerveau.

Lysogene signe un partenariat de recherche avec le Weizmann Institute of Science

Publié le 1 juillet 2020
Lysogene signe un partenariat de recherche avec le Weizmann Institute of Science

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé un partenariat de recherche avec Yeda Research and Development Co Ltd, la structure commerciale du Weizmann Institute of Science.

GSK France : Carole Doré nommée Directrice des Affaires Economiques et Gouvernementales, de la Communication et des Grands Comptes

Publié le 1 juillet 2020
GSK France : Carole Doré nommée Directrice des Affaires Economiques et Gouvernementales, de la Communication et des Grands Comptes

Carole Doré est nommée Vice-présidente, Directrice des Affaires Economiques et Gouvernementales, de la Communication et des Grands Comptes de GSK France, à compter du 1er juin 2020. Elle succède à Jean-Yves Lecoq, qui a quitté GSK fin mai.

Le Fonds Amgen France propulse neuf projets de pointe en oncologie et onco-hématologie

Publié le 30 juin 2020
Le Fonds Amgen France propulse neuf projets de pointe en oncologie et onco-hématologie

Initiative phare du Fonds Amgen France pour la Science et l’Humain, l’appel à projets « Nouvelles frontières en oncologie et onco-hématologie » livre une sélection finale riche et diversifiée pour sa première édition. La dotation 2020 de près de 640 000 euros sera répartie entre neuf projets de recherche participant à améliorer la prise en charge du cancer et l’accompagnement des malades et de leur entourage.

Biocorp signe avec Roche Diabetes Care France un accord de distribution sur la technologie Mallya

Publié le 30 juin 2020
Biocorp signe avec Roche Diabetes Care France un accord de distribution sur la technologie Mallya

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de solutions connectées dans le domaine de la santé, a annoncé la signature d’un contrat de distribution de son dispositif connecté Mallya avec Roche Diabetes Care France.

Intelligence Artificielle : l’AP-HP et Bayer renforcent leur collaboration en recherche clinique

Publié le 29 juin 2020
Intelligence Artificielle : l’AP-HP et Bayer renforcent leur collaboration en recherche clinique

L’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), premier centre hospitalo-universitaire d’Europe, et Bayer ont signé un accord-cadre de partenariat de 3 ans visant à renforcer leur collaboration et le partage d’expertises en matière de recherche clinique et d’intelligence artificielle (IA).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents