Edition du 18-05-2022

Cellectis obtient un brevet couvrant l’utilisation de la technologie CRISPR dans les cellules T

Publié le mercredi 26 juillet 2017

Cellectis obtient un brevet couvrant l’utilisation de la technologie CRISPR dans les cellules TCellectis, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T ingénierées (UCART), vient d’annoncer l’octroi par l’Office Européen des Brevets (OEB) du brevet EP3004337, pour son invention de l’utilisation d’endonucléases guidées par ARN, telles que Cas9 ou Cpf1, afin de modifier génétiquement des cellules T. Le brevet sera effectif à compter du 2 août 2017.

« L’obtention de ce brevet pleinement axé sur le domaine thérapeutique, s’inscrit dans la la continuité des brevets obtenus par Cellectis au cours des deux dernières décennies couvrant les principales technologies d’ingénierie du génome, notamment les méganucléases, TALEN®, MegaTAL et CRISPR », a indiqué la société dans un communiqué.

« Cellectis est une société pionnière de l’édition du génome qui a toujours été à l’avant-garde de toutes les technologies d’édition du génome », a déclaré le Dr. André Choulika, Président-directeur général de Cellectis. « Nous avons été les premiers à explorer le potentiel de la technologie CRISPR à ses débuts dans diverses applications, y compris dans le domaine thérapeutique ainsi que dans l’alimentation et ces premiers résultats ont mené à l’octroi de ce nouveau brevet. Bien que Cellectis ait sélectionné la technologie d’édition du génome TALEN® parce qu’étant la plus robuste et la plus modulable pour les usages thérapeutiques chez l’homme et pour le développement des produits de la société, notre équipe utilise parfois CRISPR en recherche et développement sur les cellules T, car c’est une option moins coûteuse et plus adaptée à la recherche amont. En tant que tel, ce brevet renforce encore davantage la position de leader de Cellectis dans le domaine de l’édition du génome et nous prévoyons d’obtenir des brevets supplémentaires dans un avenir proche ».

« Cellectis est convaincue de la solide valeur de ce brevet pour le développement futur de cellules CAR-T ingénierées et entend le mettre à disposition des entreprises qui souhaitent utiliser cette technologie dans les cellules T via des accords de licence. », poursuit la société.

Les inventeurs de ce brevet sont le Dr. André Choulika, Président-directeur général de Cellectis et l’un des pionniers dans le développement de technologies d’ingénierie du génome induite par nucléases ; le Dr. Philippe Duchateau, Directeur Scientifique de Cellectis et expert en édition du génome ; et le Dr. Laurent Poirot, Responsable de la Recherche amont de Cellectis et expert des fonctions géniques dans les cellules immunitaires.

Revendication n°1 du brevet EP3004337

1) A method of preparing T-cells for immunotherapy comprising the steps of:

(a) Genetically modifying T-cells by introduction into the cells and/or expression in the cells of at least:
– a RNA-guided endonuclease; and
– a specific guide RNA that directs said endonuclease to at least one targeted locus in the T-cell genome, wherein said RNA-guided endonuclease is expressed from transfected mRNA, and said guide RNA is expressed in the cells as a transcript from a DNA vector;
(b) expanding the resulting cells in vitro.

Source : Cellectis 








MyPharma Editions

Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Publié le 18 mai 2022
Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, et Inserm Transfert, filiale privée de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), ont annoncé la signature d’un accord de licence et un partenariat de recherche pour faire progresser les solutions thérapeutiques dans le traitement du vitiligo.

Adocia : premier sujet traité dans les essais cliniques BioChaperone® Combo avec le partenaire Tonghua Dongbao

Publié le 18 mai 2022
Adocia : premier sujet traité dans les essais cliniques BioChaperone® Combo avec le partenaire Tonghua Dongbao

Adocia, société biopharmaceutique au stade clinique spécialisée dans la recherche et le développement de solutions thérapeutiques innovantes pour le traitement du diabète et d’autres maladies métaboliques, a annoncé un premier sujet traité avec BioChaperone® Combo (« BC Combo ») dans l’essai clinique CT046.

Lysogene fait un point d’étape sur l’étude de phase 2/3 avec la thérapie génique LYS-SAF302 pour le traitement de la MPS IIIA

Publié le 18 mai 2022
Lysogene fait un point d’étape sur l’étude de phase 2/3 avec la thérapie génique LYS-SAF302 pour le traitement de la MPS IIIA

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a présenté des données cliniques actualisées de l’essai clinique de phase 2/3 AAVance en cours avec la thérapie génique expérimentale LYS-SAF302 pour le traitement de la MPS IIIA (NCT03612869) lors de la 25e réunion annuelle de l’ASGCT (American Society for Gene & Cell Therapy) à Washington, DC.

Biotechs : Gene.iO accélère la première levée de fonds

Publié le 18 mai 2022
Biotechs : Gene.iO accélère la première levée de fonds

Genopole lance la 2e édition de Gene.iO, programme qui forme pendant un an les jeunes biotechs à la réussite d’une première levée de fonds ou accord commercial. Cet accompagnement Business, assuré par Genopole et des consultants experts de la bio-innovation, donne les armes stratégiques pour approcher et convaincre les investisseurs et les industriels.

Poxel : désignation de médicament orphelin de la FDA pour le PXL065 et le PXL770 dans l’adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Publié le 18 mai 2022
Poxel : désignation de médicament orphelin de la FDA pour le PXL065 et le PXL770 dans l'adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Poxel, société biopharmaceutique qui développe des traitements innovants pour les maladies chroniques graves à physiopathologie métabolique, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les maladies métaboliques rares, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) au PXL065 et au PXL770 pour le traitement des patients atteints d’adrénomyéloneuropathie (AMN), la forme la plus courante d’adrénoleucodystrophie liée au chromosome X (ALD).

Thabor Therapeutics : Jérémie Mariau nommé au poste de directeur général

Publié le 17 mai 2022
Thabor Therapeutics : Jérémie Mariau nommé au poste de directeur général

Thabor Therapeutics, société développant une approche thérapeutique innovante pour les patients atteints de maladies inflammatoires chroniques des muqueuses, vient d’annoncer la nomination de Jérémie Mariau au poste de directeur général.

Maladies rares : Inserm Transfert annonce la signature d’un accord de licence avec Novartis

Publié le 17 mai 2022
Maladies rares : Inserm Transfert annonce la signature d’un accord de licence avec Novartis

Inserm Transfert vient d’annoncer la signature d’un accord de licence avec Novartis pour les travaux issus des recherches de l’équipe du Pr. Guillaume Canaud au sein de l’Institut Necker – Enfants Malade (INEM), dont l’Inserm est l’une des tutelles. Ces résultats de recherche visent à repositionner l’Alpelisib dans des indications de syndrome de CLOVES afin de soigner et soulager les patients atteints de cette maladie, prioritairement les jeunes enfants ayant des formes sévères.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents