Edition du 18-08-2018

Cellectis présente des résultats inédits dans la lutte contre le cancer

Publié le lundi 29 octobre 2012

Cellectis, la biotech française spécialisée dans  l’ingénierie des génomes, a annoncé avoir réussi à programmer des cellules du système immunitaire, les cellules T, pour tuer les cellules cancéreuses. Cette technologie inédite a été dévoilée en avant-première mondiale le 27 octobre dernier à l’occasion du congrès ESGCT (European Society of Gene and Cell Therapy), qui s’est déroulé à Versailles. Le premier essai clinique sur l’homme est prévu à la fin de l’année 2014.
Ce projet est mené par le Docteur Andrew Scharenberg, directeur scientifique de Cellectis therapeutics, filiale du Groupe Cellectis, Médecin spécialisé en immunologie au Children’s Hospital de Seattle (États-Unis) et Professeur de pédiatrie et d’immunologie à l’Université de Washington.

Un espoir pour soigner certains cancers

Un cancer se caractérise par la prolifération dans l’organisme de certaines cellules adoptant un comportement anormal. Le système immunitaire, dont le rôle est de défendre l’organisme contre les « envahisseurs étrangers » (virus, bactéries…), rencontre des difficultés à considérer ces cellules cancéreuses comme hostiles. Très novatrice, la démarche de Cellectis consiste à isoler les cellules du système immunitaire de patients sains, puis à les programmer génétiquement afin qu’elles s’attaquent aux cellules cancéreuses de patients malades. Les cellules immunitaires ainsi « armées » pourront être produites de manière industrielle, permettant de traiter un grand nombre de malades et non de cibler un patient en particulier.

Des premiers résultats concluants

Les résultats présentés par le Dr Andrew Scharenberg au Congrès ESGCT, établissent la preuve de concept de ce protocole, ouvrant des perspectives particulièrement prometteuses pour le traitement de certains cancers, comme le cancer de la prostate, la leucémie, le cancer du poumon non à petites cellules (80 % des cas), ou le glioblastome. La preuve de concept non-clinique est prévue pour la fin de l’année. Les résultats de cette étape seront connus au cours du premier semestre 2013. Le premier essai clinique sur l’homme est quant à lui prévu à la fin de l’année 2014.

Le Dr Andrew Scharenberg, Directeur scientifique de Cellectis therapeutics a déclaré : « Ce programme inédit ouvre des réelles perspectives de traitement pour un grand nombre de patients atteints d’un cancer. Nous sommes très fiers de nos résultats et espérons pouvoir apporter aux malades un espoir de guérison à court terme. » « Ces résultats témoignent de la puissance et de l’efficacité des outils d’ingénierie des génomes de Cellectis, les méganucléases et les TALENs™, et de leur impact croissant dans le domaine thérapeutique » a déclaré André Choulika, Président-directeur général de Cellectis.

Source : Cellectis








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions