Edition du 19-02-2020

Cellectis présente des résultats inédits dans la lutte contre le cancer

Publié le lundi 29 octobre 2012

Cellectis, la biotech française spécialisée dans  l’ingénierie des génomes, a annoncé avoir réussi à programmer des cellules du système immunitaire, les cellules T, pour tuer les cellules cancéreuses. Cette technologie inédite a été dévoilée en avant-première mondiale le 27 octobre dernier à l’occasion du congrès ESGCT (European Society of Gene and Cell Therapy), qui s’est déroulé à Versailles. Le premier essai clinique sur l’homme est prévu à la fin de l’année 2014.
Ce projet est mené par le Docteur Andrew Scharenberg, directeur scientifique de Cellectis therapeutics, filiale du Groupe Cellectis, Médecin spécialisé en immunologie au Children’s Hospital de Seattle (États-Unis) et Professeur de pédiatrie et d’immunologie à l’Université de Washington.

Un espoir pour soigner certains cancers

Un cancer se caractérise par la prolifération dans l’organisme de certaines cellules adoptant un comportement anormal. Le système immunitaire, dont le rôle est de défendre l’organisme contre les « envahisseurs étrangers » (virus, bactéries…), rencontre des difficultés à considérer ces cellules cancéreuses comme hostiles. Très novatrice, la démarche de Cellectis consiste à isoler les cellules du système immunitaire de patients sains, puis à les programmer génétiquement afin qu’elles s’attaquent aux cellules cancéreuses de patients malades. Les cellules immunitaires ainsi « armées » pourront être produites de manière industrielle, permettant de traiter un grand nombre de malades et non de cibler un patient en particulier.

Des premiers résultats concluants

Les résultats présentés par le Dr Andrew Scharenberg au Congrès ESGCT, établissent la preuve de concept de ce protocole, ouvrant des perspectives particulièrement prometteuses pour le traitement de certains cancers, comme le cancer de la prostate, la leucémie, le cancer du poumon non à petites cellules (80 % des cas), ou le glioblastome. La preuve de concept non-clinique est prévue pour la fin de l’année. Les résultats de cette étape seront connus au cours du premier semestre 2013. Le premier essai clinique sur l’homme est quant à lui prévu à la fin de l’année 2014.

Le Dr Andrew Scharenberg, Directeur scientifique de Cellectis therapeutics a déclaré : « Ce programme inédit ouvre des réelles perspectives de traitement pour un grand nombre de patients atteints d’un cancer. Nous sommes très fiers de nos résultats et espérons pouvoir apporter aux malades un espoir de guérison à court terme. » « Ces résultats témoignent de la puissance et de l’efficacité des outils d’ingénierie des génomes de Cellectis, les méganucléases et les TALENs™, et de leur impact croissant dans le domaine thérapeutique » a déclaré André Choulika, Président-directeur général de Cellectis.

Source : Cellectis








MyPharma Editions

Cellectis et Servier étendent leur collaboration sur les produits UCART19

Publié le 19 février 2020
Cellectis et Servier étendent leur collaboration sur les produits UCART19

Cellectis, société biopharmaceutique qui développe des immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques génétiquement modifiées (UCART), et le laboratoire pharmaceutique Servier ont annoncé la signature d’une lettre d’intention engageant les parties à signer un avenant à l’accord initialement signé par les deux entités en 2014.

Sensorion : le Dr Géraldine Honnet nommée Directrice Médicale

Publié le 19 février 2020
Sensorion : le Dr Géraldine Honnet nommée Directrice Médicale

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé la nomination du Dr Géraldine Honnet, experte en thérapie génique, au poste de Directrice Médicale.

Novartis : approbation européenne pour Beovu®, un nouvel anti-VEGF* pour le traitement de la DMLA humide

Publié le 18 février 2020
Novartis : approbation européenne pour Beovu®, un nouvel anti-VEGF* pour le traitement de la DMLA humide

Le groupe pharmaceutique Novartis vient d’annoncer dans un communiqué que la Commission Européenne (CE) a approuvé Beovu® (brolucizumab) en seringue pré-remplie pour le traitement chez l’adulte de la forme néovasculaire (humide) de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Maladie de Parkinson : Oncodesign et Servier franchissent une 1ère étape majeure dans le développement de leur programme LRRK2

Publié le 18 février 2020
Maladie de Parkinson : Oncodesign et Servier franchissent une 1ère étape majeure dans le développement de leur programme LRRK2

Servier et Oncodesign, société biopharmaceutique française, ont annoncé le franchissement d’une étape majeure dans le cadre de leur partenariat stratégique concernant la recherche et le développement de candidats-médicaments potentiels pour le traitement de la maladie de Parkinson.

Gustave Roussy : le Pr André nommé directeur de la recherche

Publié le 14 février 2020
Gustave Roussy : le Pr André nommé directeur de la recherche

Le Pr Fabrice André a été nommé Directeur de la Recherche de Gustave Roussy par la Ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, et par la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal. Il a pris ses fonctions le 11 février, pour un mandat de cinq ans. Il succède au Pr Eric Solary qui a assuré cette mission depuis 2011.

AstraZeneca France : Carole Manducher nommée Directeur des Affaires Corporate et Heiner Haug nommé Directeur de l’Accès à l’Innovation et Stratégies

Publié le 13 février 2020
AstraZeneca France : Carole Manducher nommée Directeur des Affaires Corporate et Heiner Haug nommé Directeur de l’Accès à l’Innovation et Stratégies

AstraZeneca France a annoncé la nomination de Carole Manducher au titre de Directeur des Affaires Corporate et de Heiner Haug en tant que Directeur de l’Accès à l’Innovation et Stratégies territoriales. Ils rejoignent ainsi le Comité de Direction France et reporteront directement à Olivier Nataf, Président d’AstraZeneca France.

France Biotech et le Leem unissent leurs efforts pour favoriser la recherche et l’innovation en France

Publié le 13 février 2020
France Biotech et le Leem unissent leurs efforts pour favoriser la recherche et l’innovation en France

Le Leem, la fédération des Entreprises du Médicament et France Biotech, l’association des entrepreneurs de l’innovation en santé, ont annoncé les axes de travail conjoints pour l’année 2020 afin de dynamiser le développement de l’écosystème de recherche et d’innovation en France, de renforcer l’attractivité de la filière et de contribuer à favoriser les conditions d’accès rapide des patients aux innovations.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents