Edition du 25-01-2021

Cellectis présente des résultats inédits dans la lutte contre le cancer

Publié le lundi 29 octobre 2012

Cellectis, la biotech française spécialisée dans  l’ingénierie des génomes, a annoncé avoir réussi à programmer des cellules du système immunitaire, les cellules T, pour tuer les cellules cancéreuses. Cette technologie inédite a été dévoilée en avant-première mondiale le 27 octobre dernier à l’occasion du congrès ESGCT (European Society of Gene and Cell Therapy), qui s’est déroulé à Versailles. Le premier essai clinique sur l’homme est prévu à la fin de l’année 2014.
Ce projet est mené par le Docteur Andrew Scharenberg, directeur scientifique de Cellectis therapeutics, filiale du Groupe Cellectis, Médecin spécialisé en immunologie au Children’s Hospital de Seattle (États-Unis) et Professeur de pédiatrie et d’immunologie à l’Université de Washington.

Un espoir pour soigner certains cancers

Un cancer se caractérise par la prolifération dans l’organisme de certaines cellules adoptant un comportement anormal. Le système immunitaire, dont le rôle est de défendre l’organisme contre les « envahisseurs étrangers » (virus, bactéries…), rencontre des difficultés à considérer ces cellules cancéreuses comme hostiles. Très novatrice, la démarche de Cellectis consiste à isoler les cellules du système immunitaire de patients sains, puis à les programmer génétiquement afin qu’elles s’attaquent aux cellules cancéreuses de patients malades. Les cellules immunitaires ainsi « armées » pourront être produites de manière industrielle, permettant de traiter un grand nombre de malades et non de cibler un patient en particulier.

Des premiers résultats concluants

Les résultats présentés par le Dr Andrew Scharenberg au Congrès ESGCT, établissent la preuve de concept de ce protocole, ouvrant des perspectives particulièrement prometteuses pour le traitement de certains cancers, comme le cancer de la prostate, la leucémie, le cancer du poumon non à petites cellules (80 % des cas), ou le glioblastome. La preuve de concept non-clinique est prévue pour la fin de l’année. Les résultats de cette étape seront connus au cours du premier semestre 2013. Le premier essai clinique sur l’homme est quant à lui prévu à la fin de l’année 2014.

Le Dr Andrew Scharenberg, Directeur scientifique de Cellectis therapeutics a déclaré : « Ce programme inédit ouvre des réelles perspectives de traitement pour un grand nombre de patients atteints d’un cancer. Nous sommes très fiers de nos résultats et espérons pouvoir apporter aux malades un espoir de guérison à court terme. » « Ces résultats témoignent de la puissance et de l’efficacité des outils d’ingénierie des génomes de Cellectis, les méganucléases et les TALENs™, et de leur impact croissant dans le domaine thérapeutique » a déclaré André Choulika, Président-directeur général de Cellectis.

Source : Cellectis








MyPharma Editions

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

Publié le 25 janvier 2021
AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

AB Science a annoncé la publication des résultats d’une étude préclinique avec le masitinib dans le COVID-19. Les recherches menées par les scientifiques de l’Institut de Virologie Humaine (Guangzhou, Chine) ont été publiées dans la revue à comité de lecture mBIO (une revue de la Société Américaine de Microbiologie).

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents