Edition du 22-05-2018

Accueil » Cancer » Industrie » Produits » Recherche

Innate Pharma: essai clinique de Phase I sponsorisé par Bristol-Myers Squibb pour IPH2102/BMS-986015

Publié le mardi 30 octobre 2012

Innate Pharma, a annoncé mardi qu’un essai clinique de Phase I sponsorisé par Bristol-Myers Squibb pour IPH2102/BMS-986015 a été publié sur le site du NIH* clinicaltrials.gov et est actuellement en cours de recrutement. Cette étude de Phase I va tester un anticorps anti-KIR en combinaison avec un anticorps anti-PD-1 chez des patients présentant des tumeurs solides avancées.

« IPH2102/BMS-986015 va être testé dans différentes tumeurs solides, en combinaison avec l’anticorps anti-PD-1 qui a montré des résultats prometteurs en monothérapie en essais de Phase I/II », déclare dans un communiqué Marcel Rozencweig, Directeur Médical d’Innate Pharma.

L’objectif de cet essai de Phase I en ouvert est de déterminer si la combinaison de IPH2102/BMS-986015 et BMS-936558 est bien tolérée et renseigner de façon préliminaire sur l’activité clinique de la combinaison.

Le critère primaire de l’étude est la tolérance. Les critères secondaires incluent une évaluation préliminaire de l’efficacité (évaluation du statut tumoral). L’étude sera conduite en deux parties – escalade de dose et extension des cohortes, et devrait enrôler environ 150 patients, dont 48 dans la partie escalade de dose et 96 dans l’extension. Au cours de l’escalade de doses, il n’y aura pas de restriction à certains types de tumeurs, excepté les cancers hématologiques et les tumeurs primaires du système nerveux central. Durant l’extension, les types de tumeurs seront restreints aux stades avancés des cancers suivants : cancer du poumon non à petites cellules d’histologie squameuse ou non, carcinome rénal, mélanome, cancer colorectal et carcinome ovarien séreux.

IPH2102/BMS-986015 est un anticorps monoclonal humain qui bloque les récepteurs KIR, des récepteurs inhibiteurs présents sur les cellules NK (acronyme de l’anglais Natural Killer, signifiant « tueur naturel »). En bloquant ces récepteurs, IPH2102/BMS-986015 favorise l’activation des cellules NK, et, potentiellement, la destruction des cellules tumorales par ces dernières.

IPH2102/BMS-986015 est licencié à la société américaine Bristol-Myers Squibb (NYSE:BMY). Dans le cadre de cet accord entre Innate Pharma et Bristol-Myers Squibb, Bristol-Myers Squibb détient les droits exclusifs mondiaux pour le développement, la fabrication et la commercialisation de IPH2102/BMS-986015 et des composés de structure voisine bloquant les récepteurs KIR. Cet accord couvre toutes les indications. En vertu de cet accord, Innate Pharma poursuivra le développement de IPH2102/BMS-986015 dans la leucémie aigüe myéloïde (« LAM ») jusqu’à la fin de la Phase II. Un essai clinique de Phase II randomisé en double aveugle et contrôlé par placebo avec IPH2102/BMS-986015 en traitement de maintenance chez des patients âgés atteints de LAM en première rémission complète va bientôt débuter.

* National Institutes for Health: institutions gouvernementales des États-Unis qui s’occupent de la recherche médicale et biomédicale (équivalents de l’INSERM en France)

Source : Innate Pharma








MyPharma Editions

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l’EMA (avril 2018)

Publié le 18 mai 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l'EMA (avril 2018)

Dans un point d’information, l’ANSM revient sur la réunion du 24-27 avril 2018 du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 4 avis favorables de PIPs, dans les indications suivantes :

Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Publié le 18 mai 2018
Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Le groupe Pierre Fabre a annoncé l’extension de son accord de partenariat avec Roche dans le développement d’un nouveau prototype de test diagnostic en oncologie pour W0101, un anticorps conjugué (ADC). Cet ADC, découvert et développé par l’Institut de Recherche Pierre Fabre, cible le récepteur du facteur de croissance analogue à l’insuline de type 1 (IGF-1R).

Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l’eczéma chez les adolescents

Publié le 17 mai 2018
Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l'eczéma chez les adolescents

Sanofi et Regeneron ont annoncé qu’un essai pivot de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) dans le traitement d’adolescents (de 12 à 17 ans) souffrant de dermatite atopique modérée à sévère a atteint son critère d’évaluation principal et plusieurs critères d’évaluation secondaires importants. Une demande d’approbation réglementaire devrait être présentée aux États-Unis au 3ème trimestre 2018 pour les patients âgés de 12 à 17 ans.

Yannick Jégou élu à la Présidence de l’éco-organisme DASTRI

Publié le 17 mai 2018
Yannick Jégou élu à la Présidence de l’éco-organisme DASTRI

Yannick Jégou a succédé le 17 avril dernier à Matthieu Guéry à la présidence de DASTRI*, l’éco-organisme en charge de la collecte et du traitement des déchets de soins perforants des patients en auto-traitement et des utilisateurs d’autotests de diagnostic de maladies infectieuses transmissibles. Yannick Jégou est Directeur de la qualité au sein du laboratoire Teva Santé, et administrateur de DASTRI depuis 2012.

Ipsen : feu vert de l’UE pour Cabometyx® en traitement de 1ère ligne du cancer du rein avancé

Publié le 17 mai 2018
Ipsen : feu vert de l'UE pour Cabometyx® en traitement de 1ère ligne du cancer du rein avancé

Le groupe pharmaceutique Ipsen a annoncé jeudi que la Commission européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40 et 60 mg pour le traitement de première ligne des adultes atteints d’un cancer du rein avancé (aRCC) à risque intermédiaire ou élevé.

Transgene : de nouvelles données cliniques sur le virus oncolytique Pexa-Vec présentées à l’ASCO 2018

Publié le 17 mai 2018
Transgene : de nouvelles données cliniques sur le virus oncolytique Pexa-Vec présentées à l’ASCO 2018

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé que de nouvelles données cliniques sur le virus oncolytique Pexa-Vec seront présentées à la réunion annuelle de l’ASCO (American Society for Clinical Oncology), qui se tiendra à Chicago du 1er au 5 juin 2018.

Gilead : sa société Kite annonce de nouveaux sites industriels mondiaux

Publié le 17 mai 2018
Gilead : sa société Kite annonce de nouveaux sites industriels mondiaux

Kite, la société du groupe américain Gilead qui se consacre au développement d’immunothérapies innovantes contre le cancer, vient d’annoncer la mise à disposition d’un nouveau site aux Pays-Bas afin de produire des thérapies cellulaires en Europe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions