Edition du 19-08-2018

Accueil » Cancer » Industrie » Produits » Recherche

Innate Pharma: essai clinique de Phase I sponsorisé par Bristol-Myers Squibb pour IPH2102/BMS-986015

Publié le mardi 30 octobre 2012

Innate Pharma, a annoncé mardi qu’un essai clinique de Phase I sponsorisé par Bristol-Myers Squibb pour IPH2102/BMS-986015 a été publié sur le site du NIH* clinicaltrials.gov et est actuellement en cours de recrutement. Cette étude de Phase I va tester un anticorps anti-KIR en combinaison avec un anticorps anti-PD-1 chez des patients présentant des tumeurs solides avancées.

« IPH2102/BMS-986015 va être testé dans différentes tumeurs solides, en combinaison avec l’anticorps anti-PD-1 qui a montré des résultats prometteurs en monothérapie en essais de Phase I/II », déclare dans un communiqué Marcel Rozencweig, Directeur Médical d’Innate Pharma.

L’objectif de cet essai de Phase I en ouvert est de déterminer si la combinaison de IPH2102/BMS-986015 et BMS-936558 est bien tolérée et renseigner de façon préliminaire sur l’activité clinique de la combinaison.

Le critère primaire de l’étude est la tolérance. Les critères secondaires incluent une évaluation préliminaire de l’efficacité (évaluation du statut tumoral). L’étude sera conduite en deux parties – escalade de dose et extension des cohortes, et devrait enrôler environ 150 patients, dont 48 dans la partie escalade de dose et 96 dans l’extension. Au cours de l’escalade de doses, il n’y aura pas de restriction à certains types de tumeurs, excepté les cancers hématologiques et les tumeurs primaires du système nerveux central. Durant l’extension, les types de tumeurs seront restreints aux stades avancés des cancers suivants : cancer du poumon non à petites cellules d’histologie squameuse ou non, carcinome rénal, mélanome, cancer colorectal et carcinome ovarien séreux.

IPH2102/BMS-986015 est un anticorps monoclonal humain qui bloque les récepteurs KIR, des récepteurs inhibiteurs présents sur les cellules NK (acronyme de l’anglais Natural Killer, signifiant « tueur naturel »). En bloquant ces récepteurs, IPH2102/BMS-986015 favorise l’activation des cellules NK, et, potentiellement, la destruction des cellules tumorales par ces dernières.

IPH2102/BMS-986015 est licencié à la société américaine Bristol-Myers Squibb (NYSE:BMY). Dans le cadre de cet accord entre Innate Pharma et Bristol-Myers Squibb, Bristol-Myers Squibb détient les droits exclusifs mondiaux pour le développement, la fabrication et la commercialisation de IPH2102/BMS-986015 et des composés de structure voisine bloquant les récepteurs KIR. Cet accord couvre toutes les indications. En vertu de cet accord, Innate Pharma poursuivra le développement de IPH2102/BMS-986015 dans la leucémie aigüe myéloïde (« LAM ») jusqu’à la fin de la Phase II. Un essai clinique de Phase II randomisé en double aveugle et contrôlé par placebo avec IPH2102/BMS-986015 en traitement de maintenance chez des patients âgés atteints de LAM en première rémission complète va bientôt débuter.

* National Institutes for Health: institutions gouvernementales des États-Unis qui s’occupent de la recherche médicale et biomédicale (équivalents de l’INSERM en France)

Source : Innate Pharma








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions