Edition du 08-05-2021

Accueil » Cancer » Industrie » Produits » Recherche

Innate Pharma: essai clinique de Phase I sponsorisé par Bristol-Myers Squibb pour IPH2102/BMS-986015

Publié le mardi 30 octobre 2012

Innate Pharma, a annoncé mardi qu’un essai clinique de Phase I sponsorisé par Bristol-Myers Squibb pour IPH2102/BMS-986015 a été publié sur le site du NIH* clinicaltrials.gov et est actuellement en cours de recrutement. Cette étude de Phase I va tester un anticorps anti-KIR en combinaison avec un anticorps anti-PD-1 chez des patients présentant des tumeurs solides avancées.

« IPH2102/BMS-986015 va être testé dans différentes tumeurs solides, en combinaison avec l’anticorps anti-PD-1 qui a montré des résultats prometteurs en monothérapie en essais de Phase I/II », déclare dans un communiqué Marcel Rozencweig, Directeur Médical d’Innate Pharma.

L’objectif de cet essai de Phase I en ouvert est de déterminer si la combinaison de IPH2102/BMS-986015 et BMS-936558 est bien tolérée et renseigner de façon préliminaire sur l’activité clinique de la combinaison.

Le critère primaire de l’étude est la tolérance. Les critères secondaires incluent une évaluation préliminaire de l’efficacité (évaluation du statut tumoral). L’étude sera conduite en deux parties – escalade de dose et extension des cohortes, et devrait enrôler environ 150 patients, dont 48 dans la partie escalade de dose et 96 dans l’extension. Au cours de l’escalade de doses, il n’y aura pas de restriction à certains types de tumeurs, excepté les cancers hématologiques et les tumeurs primaires du système nerveux central. Durant l’extension, les types de tumeurs seront restreints aux stades avancés des cancers suivants : cancer du poumon non à petites cellules d’histologie squameuse ou non, carcinome rénal, mélanome, cancer colorectal et carcinome ovarien séreux.

IPH2102/BMS-986015 est un anticorps monoclonal humain qui bloque les récepteurs KIR, des récepteurs inhibiteurs présents sur les cellules NK (acronyme de l’anglais Natural Killer, signifiant « tueur naturel »). En bloquant ces récepteurs, IPH2102/BMS-986015 favorise l’activation des cellules NK, et, potentiellement, la destruction des cellules tumorales par ces dernières.

IPH2102/BMS-986015 est licencié à la société américaine Bristol-Myers Squibb (NYSE:BMY). Dans le cadre de cet accord entre Innate Pharma et Bristol-Myers Squibb, Bristol-Myers Squibb détient les droits exclusifs mondiaux pour le développement, la fabrication et la commercialisation de IPH2102/BMS-986015 et des composés de structure voisine bloquant les récepteurs KIR. Cet accord couvre toutes les indications. En vertu de cet accord, Innate Pharma poursuivra le développement de IPH2102/BMS-986015 dans la leucémie aigüe myéloïde (« LAM ») jusqu’à la fin de la Phase II. Un essai clinique de Phase II randomisé en double aveugle et contrôlé par placebo avec IPH2102/BMS-986015 en traitement de maintenance chez des patients âgés atteints de LAM en première rémission complète va bientôt débuter.

* National Institutes for Health: institutions gouvernementales des États-Unis qui s’occupent de la recherche médicale et biomédicale (équivalents de l’INSERM en France)

Source : Innate Pharma








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents