Edition du 20-02-2019

Cellectis : Servier exerce son option de licence sur UCART19

Publié le jeudi 19 novembre 2015

Cellectis : Servier exerce son option de licence pour UCART19Cellectis a annoncé que Servier va exercer son option de licence exclusive et mondiale sur UCART19, une thérapie allogénique fondée sur des cellules CAR-T ciblant les tumeurs hématologiques. Pfizer et Servier ont de leur côté conclu un accord de collaboration et de licence exclusive et mondiale pour codévelopper et commercialiser UCART19.

Cellectis et Servier ont annoncé aujourd’hui la signature d’un avenant à leur accord de collaboration conclu en février 2014, qui concerne notamment UCART19, une immunothérapie développée à partir de cellules T armées d’un Récepteur Antigénique Chimérique (CAR-T), ingénieriées grâce à la technologie TALEN®. Par cet avenant, Servier anticipe l’exercice de son option pour acquérir les droits exclusifs et mondiaux afin de continuer à développer et commercialiser UCART19 qui est sur le point d’entrer en essais cliniques de Phase 1 pour la leucémie lymphoïde chronique (LLC) et la leucémie lymphoblastique aigüe (LLA).

En outre, Pfizer et Servier ont conclu un accord de collaboration et de licence exclusive mondiale visant à codévelopper et commercialiser UCART19. Dans le cadre de cet accord, Pfizer et Servier travailleront ensemble sur un programme conjoint de développement clinique pour UCART19, et en partageront les coûts correspondants. Pfizer sera responsable de la commercialisation potentielle de UCART19 aux États-Unis. Pour les pays en dehors des États-Unis, les droits de commercialisation resteront à Servier. « L’accord de collaboration conclu entre Pfizer et Servier concerne UCART19 et se distingue de l’accord de collaboration conclu entre Pfizer et Cellectis en juin 2014, dans la mesure où cet accord ne couvrait pas UCART19. », précise Cellectis dans un communiqué.

UCART19 repose sur l’approche allogénique propriétaire de Cellectis, développant de thérapies CAR-T en ingénierant des cellules T issues de donneurs sains au bénéfice de multiples patients. Cette approche allogénique se distingue des approches autologues, lesquelles impliquent la modification des lymphocytes T propres à chaque patient.

Cellectis recevra un paiement initial de 38,2 millions de dollars à la signature de l’avenant. De plus, Cellectis pourra percevoir plus de 300 millions de dollars sous la forme de paiements d’étapes, de financement pour la R&D et de redevances sur les ventes en fonction du chiffre d’affaires net annuel enregistré pour les produits commercialisés.

Source : Cellectis








MyPharma Editions

AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

Publié le 20 février 2019
AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé aujourd’hui avoir terminé avec succès son étude sur l’effet de prise de nourriture pour son candidat médicament AZP2006.

Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Publié le 20 février 2019
Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Neuraxpharm France, filiale française du groupe Neuraxpharm, leader européen du traitement des troubles du système nerveux central (SNC), a annoncé aujourd’hui la nomination du Docteur Pierre Hervé Brun au poste de directeur général.

Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Publié le 20 février 2019
Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Néovacs, société spécialisée dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et certains cancers, a annoncé avoir procédé à deux nominations au sein de son équipe de direction. Vincent Serra est nommé Directeur Scientifique (CSO) et Valérie Salentey, Responsable des Affaires Règlementaires.

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le 19 février 2019
Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l’innovation et de la R&D

Publié le 19 février 2019
Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l'innovation et de la R&D

Alors que Ceva Santé Animale finalise son nouveau plan stratégique 2020-2025, le laboratoire biopharmaceutique vétérinaire a récemment annoncé des changements importants au sein de son équipe de direction.

L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

Publié le 18 février 2019
L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

La Commission d’évaluation initiale du rapport entre les bénéfices et les risques de l’ANSM s’est prononcée le 31 janvier 2019 en faveur de la demande d’Autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) pour le larotrectinib, dans l’indication du Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques présentant une fusion NTRK (Neurotrophic Tyrosine Receptor Kinase) réfractaires aux traitements standards ou en l’absence d’alternative thérapeutique appropriée.

Oncologie : Sanofi et NH TherAGuIX s’associent pour la production d’une nanoparticule innovante

Publié le 18 février 2019
Oncologie : Sanofi et NH TherAGuIX s’associent pour la production d'une nanoparticule innovante

AGuIX® est une nanoparticule innovante qui est issue de la découverte de NH TherAGuIX, une start-up française basée à Lyon et créée en 2015 par deux chercheurs, Géraldine Le Duc et Olivier Tillement. Ce médicament radiosensibilisant est en cours de développement clinique dans le traitement des tumeurs solides par radiothérapie, avec une entrée en Phase 2 prochaine sur l’indication des métastases cérébrales.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions