Edition du 26-02-2021

CellProthera lève 5 millions d’euros pour son traitement de rupture de l’infarctus sévère du myocarde

Publié le mardi 2 septembre 2014

CellProthera, la société de biotechnologie alsacienne à l’origine d’un concept thérapeutique unique de réparation tissulaire du myocarde après un infarctus sévère, vient de confirmer un nouveau tour de table de 5 millions d’euros auprès de trois investisseurs privés. Une 4ème levée de fonds qui va lui permettre d’amorcer son essai clinique international phase I/II, programmé début 2015, de renforcer ses équipes et d’anticiper d’ores et déjà sa phase III. 

Elue « Biotech d’Avenir Grand-Est » par le cabinet Deloitte en décembre 2013, la société de biotechnologie alsacienne a ainsi obtenu depuis sa création près de 20 millions d’euros de financements publics et privés. CellProthera est à l’origine d’une thérapie unique capable de régénérer le myocarde après un infarctus sévère, à base de cellules souches « adultes » CD34+ extraites d’un simple prélèvement sanguin (CSS) et multipliées ex – vivo par un procédé entièrement automatisé. Ainsi, par l’injection directe d’un greffon cellulaire autologue CD34+ dans le coeur, CellProthera favorise la régénération tissulaire et fonctionnelle du muscle cardiaque. Cette thérapie constitue aujourd’hui , dans certains cas, une alternative probante à la transplantation cardiaque.

Avec ce nouveau tour de table, CellProthera finalise le financement de sa phase I/II qui débutera au cours du premier trimestre 2015. 44 patients y seront recrutés dans 5 centres cliniques français alimentés en greffons par le site pharmaceutique EFS Atlantique Bio GmP , dans lequel sont déjà mis en place 2 des automates StemXpand ® développés par CellProthera , et 3 centres cliniques britanniques « affiliés » au Centre de thérapie cellulaire de Newcastle (The Newcastle Upon Tyne NHS Foundation Trust, UK) équipé de 4 automates StemXpand®.

Pour soutenir sa croissance, CellProthera confirme également sept recrutements effectués au cours des 6 derniers mois. Désormais en passe de devenir « établissement pharmaceutique », la société étoffe ainsi ses équipes avec un directeur administratif et financier, deux pharmaciens dont un pharmacien responsable, un ingénieur d’applications , un ingénieur SAV, une attachée de recherche clinique ainsi qu’un informaticien. En conséquence, CellProthera a quitté le Technopole de Mulhouse pour emménager dans de nouveaux locaux adaptés à sa croissance « au coeur » de Mulhouse.

Enfin, CellProthera prépare déjà activement sa phase III, devant précéder la commercialisation de sa technologie thérapeutique. Afin de la mener à bien, la start-up est d’ores et déjà à la recherche de 20 millions d’euros supplémentaires , et compte prochainement compléter ses effectifs… Gage de ses avancées et premiers résultats encourageants, CellProthera a été retenue parmi les « 12 biotechs » constituant « l’équipe de France » sélectionnée par le Ministère de l’Économie, du Redressement productif et du Numérique dans le cadre du Plan Biotechnologie s Médicales.

Source : CellProthera








MyPharma Editions

GSK : résultats d’évaluation de l’anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Publié le 26 février 2021
GSK : résultats d'évaluation de l'anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé les résultats de l’étude de phase 2 OSCAR (Otilimab in Severe COVID-19 Related Disease) sur l’otilimab, un anticorps monoclonal anti-facteur de stimulation des colonies de granulocytes et de macrophages (anti GM-CSF).

Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Publié le 26 février 2021
Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Puma Biotechnology et Pierre Fabre ont convenu d’étendre les termes de l’accord de licence 2019 qui confère à Pierre Fabre les droits exclusifs de développement et de commercialisation de NERLYNX® (nératinib) en Europe, en Turquie, au Moyen-Orient et en Afrique. L’accord modifié étend les droits commerciaux de Pierre Fabre concernant NERLYNX à la Chine, qui comprend la Chine continentale, Taïwan, Hong Kong et Macao.

Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Publié le 26 février 2021
Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Median Technologies vient d’annoncer la nomination de Thomas Bonnefont au poste nouvellement créé de Chief Operating and Commercial Officer pour la Business Unit iBiopsy®, ainsi que la nomination de Mike Doherty au poste de Sr. Strategy Advisor, Product Development iBiopsy®. Ils rejoignent l’un et l’autre l’équipe de direction de Median. Mike Doherty est basé aux États-Unis.

L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Publié le 26 février 2021
L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Afin de rapprocher certaines de leurs activités au bénéfice d’une meilleure protection de la santé, pour l’Homme, les animaux et l’environnement, les deux agences ont décidé de regrouper dans un même bâtiment à Lyon-Gerland le laboratoire lyonnais de l’Anses et une partie de la direction des contrôles de l’ANSM. Au terme du concours d’architecte, le projet du cabinet Pargade Architectes a été retenu à l’unanimité du jury. Le démarrage des travaux est prévu en 2022, pour une livraison en 2024.

COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Publié le 24 février 2021
COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Sanofi vient de conclure un accord avec deux entreprises pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de Janssen afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Publié le 23 février 2021
Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la première visite du premier patient dans l’étude clinique de Phase II HEART qui évaluera TOTUM-070, substance active innovante pour la réduction du taux sanguin de LDL cholestérol, facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Publié le 23 février 2021
Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Daiichi Sankyo a annoncé que Ken Takeshita, MD, sera le nouveau responsable mondial de la recherche et du développement à partir du 1er avril 2021. À cette date, le Dr Junichi Koga prendra officiellement sa retraite, après une brillante et assidue carrière, dont plus de 12 ans passés chez Daiichi Sankyo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents