Edition du 25-02-2021

Accueil » Et aussi » Médecine

Dompéridone : de nouvelles recommandations pour minimiser les risques cardiaques

Publié le mardi 2 septembre 2014

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé lundi dans un point d’Information la diffusion aux médecins et aux pharmaciens des nouvelles recommandations d’utilisation des médicaments contenant de la dompéridone à la suite de la réévaluation européenne du bénéfice/risque de la dompéridone.

« Ces recommandations sont conformes à celles données par l’ANSM en février 2014 dans une mise en garde sur l’utilisation des médicaments contenant de la dompéridone, dans l’attente de l’arbitrage européen. », indique l’agence. L’ANSM indique également que les nouvelles posologies recommandées entraînent le retrait du marché le 10 septembre 2014 des spécialités fortement dosées contenant 20 mg de dompéridone.

La dompéridone est un antiémétique antagoniste de la dopamine autorisée en France depuis 1980. A la suite de l’observation d’effets indésirables graves cardiaques (dont l’allongement de l’intervalle QT), les AMM des spécialités à base de dompéridone ont été modifiées en 2004 puis en 2007. « En 2011, les professionnels de santé ont été sensibilisés sur les risques cardiaques rares mais potentiellement sévères (arythmie ventriculaire et mort subite) associés à l’utilisation de dompéridone », rappelle l’agence.

Après l’observation de nouveaux cas d’effets indésirables cardiaques graves associés à l’utilisation de dompéridone, l’Agence Belge du médicament a déclenché en mars 2013 une réévaluation européenne du rapport bénéfice/risque de la dompéridone, pour laquelle la France a été rapporteur. Des informations sur l’état d’avancement de cette évaluation ont été régulièrement mises en ligne sur le site de l’ANSM accompagnées de mises en garde et de recommandations aux prescripteurs.

Cette réévaluation, qui s’est achevée en juillet 2014, a confirmé le risque d’effets indésirables cardiaques graves associés à l’utilisation de dompéridone, notamment un allongement de l’intervalle QT, des torsades de pointes, une arythmie ventriculaire grave, voire une mort subite. Ce risque est accru chez les patients de plus de 60 ans, chez ceux qui reçoivent une dose quotidienne de plus de 30 mg ou en cas de prise concomitante d’autres médicaments qui allongent l’intervalle QT ou d’inhibiteurs du CYP3A4 .

De ce fait, de nouvelles mesures de minimisation des risques sont mises en place et notamment la restriction :
– des indications au seul « soulagement des symptômes de type nausées et vomissements » ;
– des doses : la dose maximale quotidienne est de 30 mg chez l’adulte et l’adolescent à partir de 12 ans, et de 0,75 mg/kg chez le nouveau-né, le nourrisson, l’enfant (<12 ans) et l’adolescent de moins de 35 kg ;
– de la durée du traitement qui ne doit généralement pas dépasser une semaine.
De plus, de nouvelles contre-indications chez des patients présentant un risque particulièrement élevé ont été ajoutées : insuffisance hépatique modérée ou sévère, affections qui allongent ou pourraient modifier la conduction cardiaque, affections cardiaques sous-jacentes, prise concomitante de certains médicaments (qui allongent l’intervalle QT, inhibiteurs du cytochrome P450 3A4).

A Consulter sur le site de l’ANSM : Lettre aux professionnels de santé (01/09/2014)  (173 ko)

Source : ANSM








MyPharma Editions

COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Publié le 24 février 2021
COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Sanofi vient de conclure un accord avec deux entreprises pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de Janssen afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Publié le 23 février 2021
Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la première visite du premier patient dans l’étude clinique de Phase II HEART qui évaluera TOTUM-070, substance active innovante pour la réduction du taux sanguin de LDL cholestérol, facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Publié le 23 février 2021
Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Daiichi Sankyo a annoncé que Ken Takeshita, MD, sera le nouveau responsable mondial de la recherche et du développement à partir du 1er avril 2021. À cette date, le Dr Junichi Koga prendra officiellement sa retraite, après une brillante et assidue carrière, dont plus de 12 ans passés chez Daiichi Sankyo.

COVID-19 : Sanofi et GSK débutent une nouvelle étude de phase II sur leur candidat-vaccin à protéine recombinante avec adjuvant

Publié le 22 février 2021
COVID-19 : Sanofi et GSK débutent une nouvelle étude de phase II sur leur candidat-vaccin à protéine recombinante avec adjuvant

Sanofi et GSK ont annoncé le lancement d’une nouvelle étude de phase II avec 720 volontaires âgés de plus de 18 ans visant à sélectionner la dose d’antigènes la plus appropriée pour l’évaluation de phase III de leur candidat-vaccin adjuvanté à protéine recombinante contre la COVID-19.

GSK lance l’étude clinique de phase III concernant son candidat vaccin anti-VRS pour les personnes âgées

Publié le 22 février 2021

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé le démarrage d’un programme d’essais cliniques de phase III de son candidat vaccin contre le Virus Respiratoire Syncytial (VRS), chez les adultes de plus de 60 ans.

Crossject, lauréate du plan de relance, obtient une aide de 1,5 M€

Publié le 22 février 2021

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé être lauréate du plan de relance et obtient à ce titre une aide de 1,5 M€.

DBV Technologies : Michele F. Robertson nommée Directrice Juridique Groupe

Publié le 22 février 2021
DBV Technologies : Michele F. Robertson nommée Directrice Juridique Groupe

DBV Technologies a annoncé la nomination de Michele F. Robertson au poste de Directrice Juridique Groupe, à compter d’aujourd’hui. En sa qualité d’avocate expérimentée, Michele F. Robertson, en tant que Directrice Juridique Groupe, rapportera directement à Daniel Tassé, Directeur Général, et sera membre du Comité exécutif.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents