Edition du 09-04-2020

Celltrion Healthcare : résultats sur une année de l’étude de remplacement du CT-P13 dans la maladie de Crohn

Publié le lundi 30 octobre 2017

Celltrion Healthcare : résultats sur une année de l'étude de remplacement du CT-P13 dans la maladie de CrohnA l’occasion du 25ème congrès de la semaine européenne de gastro-entérologie, Celltrion Healthcare a présenté les données de l’essai alternatif de phase III, randomisé et contrôlé, en comparant le CT-P13 et l’infliximab de référence. Les données ont montré une efficacité et une innocuité comparables parmi tous les groupes de traitement (existant et alternatif) chez des patients atteints d’une maladie de Crohn (MC) grave jusqu’à une durée d’un an. 1

L’essai a évalué l’efficacité et l’innocuité du CT-P13 sur une période de traitement de 54 semaines, après le remplacement de l’infliximab de référence au bout de la 30ème semaine. 220 patients ont été randomisés en quatre groupes (groupes existants [CT-P13 and infliximab de référence] et groupes alternatifs [infliximab de référence pour le CT-P13 et CT-P13 pour l’infliximab de référence]) en double aveugle. L’efficacité, les propriétés pharmacocinétiques (PPC) et l’innocuité étaient comparables dans tous les groupes de traitement jusqu’à la 30ème semaine. 2 La réponse à l’indice d’activité de la maladie de Crohn – 70 (CDAI-70), la rémission clinique et le score du questionnaire sur les maladies inflammatoires de l’intestin grêle (QMIIG), une mesure de qualité de vie pour les personnes atteintes d’une maladie inflammatoire de l’intestin, étaient également similaires dans tous les groupes à chaque intervalle temporel mesuré jusqu’à la 54ème semaine.1

Les profils d’innocuité dans tous les groupes de traitement, y compris les effets indésirables, les incidents indésirables graves, les infections et l’immunogénicité, étaient similaires sur toute la période d’un an de traitement. 1

Le Professeur Stefan Schreiber, Directeur de la clinique de médecine interne du campus Kiel de l’Hôpital universitaire Schleswig-Holstein en Allemagne, a formulé des observations au sujet de cette étude : « Il s’agit de l’essai randomisé contrôlé qui a suivi l’étude NOR-SWITCH chez des patients atteints d’une maladie intestinale inflammatoire utilisant le CT-P13 infliximab, qui montre des résultats positifs. Tous les groupes de traitement de cette étude, y compris la maintenance de l’infliximab de référence, la maintenance du CT-P13 infliximab et l’alternance dans les deux sens (traitement de référence vers le CT-P13 et CT-P13 ver le traitement de référence) ont montré une efficacité et une innocuité comparables. En tant que gastro-entérologue, je trouve ces données rassurantes et j’espère qu’elles aideront mes collègues médecins à prendre des décisions de traitement éclairées pour garantir les meilleurs résultats à leurs patients. »

Celltrion Healthcare a également présenté des données issues d’une étude de phase I initiale par voie sous-cutanée (SC) de CT-P13 chez des volontaires sains. L’étude a été conçue pour évaluer l’innocuité et la PC du CT-P13 en sous-cutané. Les résultats ont montré que les profils PC après une seule injection en sous-cutané étaient linéaires selon les niveaux de dose. L’administration sous-cutanée de CT-P13 s’est révélée réalisable en termes de biodisponibilité et de profil d’innocuité et pourrait offrir aux patients une option d’administration de traitement plus pratique et plus accessible. 3

Man Hoon Kim, président et PDG de Celltrion Healthcare a déclaré : « Le passage actif aux produits biosimilaires pourrait avoir un impact significatif sur la viabilité financière des systèmes de santé en générant des économies budgétaires pour les traitements biologiques. Cette étude alternative dans la maladie de Crohn est importante pour montrer des preuves cliniques de l’innocuité et de l’efficacité comparables lors du passage à des médicaments biosimilaires. Outre la richesse des données pour le CT-P13, Celltrion Healthcare est confiant quant aux résultats qui devraient aider les médecins à se fier davantage aux produits de référence et biosimilaires et à fournir des options de traitement plus pratiques, y compris par admission d’infliximab aux patients en sous-cutané. »

1 Kim YH, et al. LB04, essai contrôlé randomisé de phase III de comparaison entre l’infliximab biosimilaire (CT-P13) et l’infliximab innovateur chez des patients atteints de la maladie de Crohn active : résultats de maintenance et alternatifs sur 1 an. Il a été présenté au 25ème congrès de la semaine européenne de gastro-entérologie.

2 Kim YH, et al. Essai contrôlé randomisé en double aveugle de phase III de comparaison entre l’infliximab biosimilaire (CT-P13) et l’infliximab innovateur (INX) chez des patients atteints de la maladie de Crohn active : résultats précoces relatifs à l’efficacité et l’innocuité. Gastro-entérologie 152, S65 (2017).

3 R. Westhovens et al. P0387, l’administration sous-cutanée d’une nouvelle formulation de CT-P13 (Infliximab biosimilaire) est d’une parfaite innocuité et permet d’atteindre les niveaux de médicaments thérapeutiques prévus : une étude de phase I chez des sujets sains a été présentée lors du 25ème Congrès de la semaine européenne de Gastro-entérologie.

Source : Celltrion Healthcare

 








MyPharma Editions

Pierre Fabre entre en négociations exclusives avec Fareva pour la cession de son site d’Idron

Publié le 9 avril 2020
Pierre Fabre entre en négociations exclusives avec Fareva pour la cession de son site d'Idron

A l’issue d’un processus de recherche de partenaire visant à assurer le meilleur développement de son site de production pharmaceutique situé à Idron, en périphérie de Pau, le groupe Pierre Fabre annonce l’entrée en négociations exclusives avec le groupe Fareva, acteur mondial de la sous-traitance industrielle pharmaceutique et cosmétique.

Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Publié le 7 avril 2020
Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de candidats médicaments pour le traitement des maladies liées à l’âge, notamment les maladies neuromusculaires, a annoncé se joindre à l’effort mondial de lutte contre le virus SARS-CoV-2. La société lance un nouveau programme de développement clinique : COVA, avec Sarconeos (BIO101) comme traitement potentiel de l’insuffisance respiratoire associée au Covid-19.

Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Publié le 7 avril 2020
Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé avoir finalisé le projet de restructuration lié à Praluent® (alirocumab) avec son partenaire américain Regeneron. À compter du 1er avril 2020, Sanofi aura l’entière responsabilité de Praluent en dehors des États-Unis et Regeneron l’entière responsabilité de Praluent aux États-Unis.

LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Publié le 7 avril 2020
LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Le LFB a annoncé que les autorités réglementaires américaines, la Food and Drug Administration, ont approuvé la demande de mise sur le marché (Biologics Licence Application 2061) de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinant indiqué pour le traitement et le contrôle des épisodes hémorragiques chez les adultes et les adolescents de 12 ans et plus, ayant une hémophilie A ou B avec inhibiteurs (anticorps neutralisants).

COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Publié le 6 avril 2020
COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Le groupe Celltrion vient d’annoncer le passage réussi à la deuxième phase de développement d’un traitement antiviral pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19), après l’achèvement le mois dernier de la première phase de validation de 300 types différents d’anticorps qui se lient à l’antigène. La bibliothèque d’anticorps a été créée à partir du sang de patients coréens guéris.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en association avec une CHP

Publié le 6 avril 2020

Takeda a annoncé que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait émis un avis favorable à la prolongation de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS ® (brentuximab vedotin) et a recommandé son approbation en association avec une CHP (cyclophosphamide, doxorubicine, prednisone) pour traiter les patients adultes atteints d’un lymphome anaplasique systémique à grandes cellules (LAGC) non traité auparavant.

OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

Publié le 2 avril 2020
OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

OSE Immunotherapeutics a annoncé que l’analyse des données de l’étape 1 prévue au protocole de l’essai clinique de Phase 3 de Tedopi®, Atalante 1, a montré que le critère principal de cette étape avait été atteint. Cette étude est menée chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC), après échec d’un traitement par checkpoint inhibiteur immunitaire (PD-1/PD-L1).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents