Edition du 22-07-2017

Cerenis Therapeutics: présentation de l’étude de Phase II CARAT avec CER-001 à l’ACC 2017

Publié le lundi 20 mars 2017

Cerenis Therapeutics: présentation de l’étude de Phase II CARAT avec CER-001 lors de l'ACC 2017 Cerenis Therapeutics, société biopharmaceutique dédiée au développement de nouvelles thérapies HDL (« bon cholestérol ») pour le traitement des maladies cardiovasculaires et métaboliques, a annoncé que les données relatives à l’étude de Phase II CARAT, avec CER-001 chez des patients post-SCA, ont été présentées lors des sessions scientifiques annuelles de l’American College of Cardiology (ACC), qui se sont tenues le 18 mars 2017 à Washington, DC, USA.

Comme annoncé, les données de l’étude CARAT ont été présentées par le Docteur Stephen Nicholls lors des sessions scientifiques de l’ACC ; elles seront disponibles pour publication au cours des prochains mois.

L’étude de phase II CARAT a reconfirmé le profil de sécurité de CER-001, mais le critère principal, la régression des plaques d’athérome, n’a pas été atteint chez les patients ayant subi un SCA. Ces résultats négatifs ne sont en rien cohérents avec le profil d’efficacité de CER-001 précédemment mis en évidence, suite à l’administration de la dose de 3 mg/kg au sous-groupe de patients de l’étude clinique CHI-SQUARE.

Le Docteur Stephen Nicholls, Investigateur Principal et Président du Comité de pilotage de l’étude clinique de phase II CARAT avec CER-001 à la dose de 3 mg/kg chez des patients post-SCA, commente : « Convaincus par les analyses de l’étude de Phase II CHI-SQUARE, qui ont mis en évidence l’efficacité de la dose optimale de 3 mg/kg, nous sommes très surpris et pour tout dire déçus par les résultats de l’étude CARAT. L’incohérence observée, après analyse plus détaillée des données de CARAT dans leur globalité, remet en cause notre compréhension du mécanisme d’action de CER-001 observé au cours des études précédentes et au travers des signes préliminaires d’efficacité. A ce jour, parmi les facteurs ayant pu impacter négativement l’atteinte du critère d’efficacité, doivent être considérés la catégorie de la population de patients principalement composée de patients naïfs, c’est-à-dire n’ayant jamais reçu de traitements à base de statines, la nature des thérapies administrées simultanément et, enfin, la dose ou la durée du traitement. Nous avons hâte de pouvoir procéder à une analyse plus détaillée afin de comprendre ces résultats. Nous sommes également impatients d’obtenir les résultats de l’étude de phase III TANGO, réalisée avec une dose et un calendrier d’administration différents ainsi que dans un autre type de population complètement différents de CARAT, les patients déficients en HDL ».

Source : Cerenis








MyPharma Editions

Sanofi : avis favorable du CHMP pour Dupixent® dans la dermatite atopique modérée à sévère de l’adulte

Publié le 21 juillet 2017
Sanofi : avis favorable du CHMP pour Dupixent® dans la dermatite atopique modérée à sévère de l'adulte

Sanofi et son partenaire Regeneron ont annoncé aujourd’hui que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a rendu un avis favorable concernant la demande d’autorisation de mise sur le marché de Dupixent® (dupilumab) et recommandé son approbation en Europe dans le traitement de la dermatite atopique modérée à sévère de l’adulte candidat à un traitement systémique.

Ipsen : avis favorable du CHMP à l’octroi d’une AMM pour Xermelo®

Publié le 21 juillet 2017
Ipsen : avis favorable du CHMP à l’octroi d’une AMM pour Xermelo®

Le groupe pharmaceutique Ipsen a annoncé aujourd’hui que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne du médicament (EMA) avait émis un avis favorable pour l’octroi d’une autorisation de mise sur le marché (AMM) pour Xermelo® (télotristat éthyl) 250 mg, trois fois par jour, dans le traitement de la diarrhée associée au syndrome carcinoïde en association avec un analogue de la somatostatine (ASS) chez les patients insuffisamment contrôlés par ASS.

France Biotech soutient la candidature de Lille comme ville d’accueil de l’Agence Européenne des Médicaments

Publié le 21 juillet 2017
France Biotech soutient la candidature de Lille comme ville d'accueil de l'Agence Européenne des Médicaments

France Biotech, association fédératrice des entrepreneurs en sciences de la vie, vient d’annoncer à son tour son soutien à la candidature de la ville de Lille, candidate officielle de la France pour l’accueil de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) dans le contexte de la sortie annoncée du Royaume-Uni de l’Union Européenne.

Dispositifs Médicaux : nouvelle Présidence et nouveau Bureau pour l’APIDIM

Publié le 21 juillet 2017
Dispositifs Médicaux : nouvelle Présidence et nouveau Bureau pour l'APIDIM

L’Association pour la Promotion de l’Innovation des Dispositifs Médicaux (APIDIM), qui regroupe les leaders mondiaux du secteur des dispositifs médicaux, a procédé à l’élection d’un nouveau Bureau lors de son Assemblée générale le 16 juin 2017. Karine Szwarcensztein a été élue à la présidence de l’association.

Philogen et Boehringer Ingelheim collaborent dans le domaine de la chimie encodée par ADN

Publié le 21 juillet 2017
Philogen et Boehringer Ingelheim collaborent dans le domaine de la chimie encodée par ADN

Philogen, une société de biotechnologie italienne, a annoncé une collaboration et un accord de licence avec Boehringer Ingelheim portant sur la découverte et l’optimisation d’agents thérapeutiques à base de petites molécules via la technologie ESAC (Encoded Self-Assembling Chemical Library), propriété de Philochem.

MaaT Pharma : fin du recrutement patients pour l’essai clinique Odyssée

Publié le 20 juillet 2017
MaaT Pharma : fin du recrutement patients pour l’essai clinique Odyssée

MaaT Pharma, la MicrobioTech* européenne qui développe des traitements innovants basés sur le microbiote intestinal en onco-hématologie et en infectiologie, a annoncé la finalisation du recrutement des patients traités dans le cadre de l’étude Odyssée avec MaaT 001.3, médicament issu de sa recherche interne.

Gilead : l’EMA valide la demande d’AMM pour l’association fixe bictégravir/emtricitabine/ténofovir alafénamide dans le VIH

Publié le 20 juillet 2017
Gilead : l'EMA valide la demande d'AMM pour l'association fixe bictégravir/emtricitabine/ténofovir alafénamide dans le VIH

La demande d’AMM de Gilead Sciences pour son traitement en développement à prise unique quotidienne associant en un seul comprimé le bictégravir (50 mg, BIC), un nouvel inhibiteur d’intégrase au stade de transfert de brin (INI), et l’emtricitabine/ténofovir alafénamide (200/25 mg, FTC/TAF), pour le traitement de l’infection par le VIH-1 chez l’adulte a été validée dans son intégralité et va être maintenant évalué par l’Agence Européenne du Médicament (EMA).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions