Edition du 22-09-2017

Cerenis Therapeutics: présentation de l’étude de Phase II CARAT avec CER-001 à l’ACC 2017

Publié le lundi 20 mars 2017

Cerenis Therapeutics: présentation de l’étude de Phase II CARAT avec CER-001 lors de l'ACC 2017 Cerenis Therapeutics, société biopharmaceutique dédiée au développement de nouvelles thérapies HDL (« bon cholestérol ») pour le traitement des maladies cardiovasculaires et métaboliques, a annoncé que les données relatives à l’étude de Phase II CARAT, avec CER-001 chez des patients post-SCA, ont été présentées lors des sessions scientifiques annuelles de l’American College of Cardiology (ACC), qui se sont tenues le 18 mars 2017 à Washington, DC, USA.

Comme annoncé, les données de l’étude CARAT ont été présentées par le Docteur Stephen Nicholls lors des sessions scientifiques de l’ACC ; elles seront disponibles pour publication au cours des prochains mois.

L’étude de phase II CARAT a reconfirmé le profil de sécurité de CER-001, mais le critère principal, la régression des plaques d’athérome, n’a pas été atteint chez les patients ayant subi un SCA. Ces résultats négatifs ne sont en rien cohérents avec le profil d’efficacité de CER-001 précédemment mis en évidence, suite à l’administration de la dose de 3 mg/kg au sous-groupe de patients de l’étude clinique CHI-SQUARE.

Le Docteur Stephen Nicholls, Investigateur Principal et Président du Comité de pilotage de l’étude clinique de phase II CARAT avec CER-001 à la dose de 3 mg/kg chez des patients post-SCA, commente : « Convaincus par les analyses de l’étude de Phase II CHI-SQUARE, qui ont mis en évidence l’efficacité de la dose optimale de 3 mg/kg, nous sommes très surpris et pour tout dire déçus par les résultats de l’étude CARAT. L’incohérence observée, après analyse plus détaillée des données de CARAT dans leur globalité, remet en cause notre compréhension du mécanisme d’action de CER-001 observé au cours des études précédentes et au travers des signes préliminaires d’efficacité. A ce jour, parmi les facteurs ayant pu impacter négativement l’atteinte du critère d’efficacité, doivent être considérés la catégorie de la population de patients principalement composée de patients naïfs, c’est-à-dire n’ayant jamais reçu de traitements à base de statines, la nature des thérapies administrées simultanément et, enfin, la dose ou la durée du traitement. Nous avons hâte de pouvoir procéder à une analyse plus détaillée afin de comprendre ces résultats. Nous sommes également impatients d’obtenir les résultats de l’étude de phase III TANGO, réalisée avec une dose et un calendrier d’administration différents ainsi que dans un autre type de population complètement différents de CARAT, les patients déficients en HDL ».

Source : Cerenis








MyPharma Editions

Hépatite C : MSD lance l’application mobile C’Partner

Publié le 22 septembre 2017
Hépatite C : MSD lance l'application mobile C’Partner

Le laboratoire MSD vient de lancer C’Partner, une application mobile destinée aux patients atteints d’une hépatite C ainsi que son site internet associé. Objectif du dispositif : optimiser le parcours de soin des patients atteints d’hépatite et favoriser l’observance thérapeutique.

« Le monde commence à manquer d’antibiotiques », alerte l’OMS

Publié le 22 septembre 2017
"Le monde commence à manquer d’antibiotiques", alerte l'OMS

Selon un nouveau rapport présenté le 20 septembre dernier par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le nombre de nouveaux antibiotiques en cours de mise au point est très insuffisant pour combattre la menace croissante de la résistance aux antimicrobiens.

PharmaMar débute des études cliniques avec un nouveau composé antitumoral, PM14

Publié le 22 septembre 2017
PharmaMar débute des études cliniques avec un nouveau composé antitumoral, PM14

La société pharmaceutique espagnole, PharmaMar, a annoncé le début d’une étude clinique de Phase I avec PM14, un nouveau composé antitumoral résultant du programme d’investigation interne de la société pour le traitement des patients souffrant de tumeurs solides avancées.

Résistance aux antibiotiques : l’Europe finance Da Volterra à hauteur de 20 millions d’euros

Publié le 22 septembre 2017
Résistance aux antibiotiques : l’Europe finance Da Volterra à hauteur de 20 millions d’euros

Da Volterra, société biopharmaceutique basée à Paris et qui développe des traitements innovants pour la prévention et le traitement des infections graves, vient de conclure avec la Banque européenne d’investissement (BEI), un accord de financement de 20 millions d’euros.

Bone Therapeutics et Asahi Kasei signent un accord de licence sur Preob® au Japon

Publié le 22 septembre 2017
Bone Therapeutics et Asahi Kasei signent un accord de licence sur Preob® au Japon

Bone Therapeutics, la société belge de thérapie cellulaire osseuse, a annoncé la signature d’un accord de licence exclusive, donnant droit à des redevances, avec l’un des fleurons de l’industrie nippone, Asahi Kasei. L’accord de licence porte sur le développement et la commercialisation du produit autologue de thérapie cellulaire osseuse de Bone Therapeutics, Preob®, au Japon.

Boehringer Ingelheim France lance le site web « Vivre avec la FPI »

Publié le 21 septembre 2017
Boehringer Ingelheim France lance le site web « Vivre avec la FPI »

Boehringer Ingelheim France vient de lancer « Vivre avec la FPI», un site grand public dédié aux personnes atteintes de fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) et leur entourage. Son objectif : Proposer un ensemble de solutions d’accompagnement et de ressources pour améliorer la vie quotidienne et mieux appréhender la maladie et sa prise en charge.

Lysogene a réuni son premier Conseil consultatif de parents d’enfants souffrant de MPS IIIA

Publié le 21 septembre 2017
Lysogene a réuni son premier Conseil consultatif de parents d'enfants souffrant de MPS IIIA

Lysogene société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé avoir organisé le premier Conseil consultatif de parents, destiné à la famille et l’entourage des enfants souffrant de Mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA), également connue sous le nom de maladie de Sanfilippo de type A, en août 2017 à Minneapolis aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions