Edition du 25-07-2021

Accueil » Industrie » Produits » Recherche

Chikungunya : résultats encourageants de l’étude clinique du vaccin de Themis Bioscience

Publié le lundi 2 mars 2015

Des résultats encourageants d’une étude clinique de phase I d’un vaccin contre le chikungunya, basé sur le virus vaccinal de la rougeole recombinant (MV-CHIK), ont été publiés dans The Lancet Infectious Diseases. Ce vaccin a été  développé dans le cadre d’une collaboration de R&D entre l’Institut Pasteur et Themis Bioscience, une société de biotechnologie autrichienne dédiée au développement de vaccins prophylactiques innovants contre les infections tropicales émergentes.

L’étude clinique de phase I du vaccin contre le chikungunya de Themis basé sur le vaccin de la rougeole recombinant, a été réalisée entre novembre 2013 et juin 2014, sur un ensemble de 42 volontaires sains des deux sexes âgés de 18 à 45 ans qui ont été randomisés en 4 groupes. Des doses faibles, moyennes ou fortes du vaccin ont été administrées et un groupe contrôle a reçu le Priorix (vaccin standard contre la rougeole). L’objectif de cette étude était de déterminer l’immunogénicité, l’innocuité et la tolérance du vaccin. Les volontaires randomisés ont ensuite reçu un rappel administré 1 mois ou 3 mois après la première vaccination.

Le vaccin expérimental a induit des anticorps neutralisants contre le virus du chikungunya dans tous les groupes dès la première immunisation, les taux de séroconversion * des participants étant de 44 % dans le groupe ayant reçu la dose faible, 92 % dans le groupe ayant reçu la dose moyenne, et 90 % dans le groupe ayant reçu la dose élevée. L’immunogénicité du vaccin expérimental n’a pas été affectée par l’immunité préexistante contre la rougeole. La deuxième vaccination de rappel a entraîné la séroconversion de 100 % des participants dans tous les groupes ayant reçu le vaccin expérimental. Le profil général d’innocuité est bon. Bien que le taux d’effets indésirables augmente avec la dose et le volume de vaccin, aucun effet indésirable grave lié au vaccin n’a été observé.

Pour le Dr Frédéric Tangy, chef de l’unité de Génomique virale et vaccination à l’Institut Pasteur (Institut Pasteur, CNRS UMR-3569), qui a développé cette technologie vaccinale, « Le vaccin contre la rougeole a déjà prouvé son efficacité et son innocuité sur plus d’un milliard d’individus vaccinés au cours des 40 dernières années. Cette plateforme offre donc un excellent profil d’innocuité et les avantages évidents d’un procédé de fabrication validé et éprouvé. Ces résultats montrent en outre que le vecteur rougeole peut être utilisé alors qu’une immunité anti-rougeole est déjà présente, ceci probablement parce qu’il s’agit d’un vecteur vivant réplicatif. Cela confère un autre avantage de poids à cette technologie. »

« Les récentes épidémies ont entraîné une prise de conscience généralisée de la menace que représente le virus du chikungunya partout dans le monde. Bien qu’un travail supplémentaire soit nécessaire pour confirmer à plus grand échelle l’innocuité, la tolérance et la capacité du vaccin à protéger contre le virus du chikungunya, nos premières données laissent penser que ce nouveau vaccin est un excellent candidat pour aider à résoudre cette urgence médicale », explique le PDG de Themis, Dr. Erich Tauber. « Ces résultats prometteurs nous permettent de progresser dans notre programme et d’envisager de tester rapidement ce vaccin contre le chikungunya dans des études cliniques de phase II. »

L’étude a été réalisée en collaboration avec le Département de Pharmacologie Clinique de l’Université Médicale de Vienne, et le Département Maladies Virales de l’Institut de recherche militaire Walter Reed (Walter Reed Army Institute of Research – WRAIR) aux États-Unis. L’article s’intitule « Immunogenicity, safety, and tolerability of a recombinant measles-virus-based chikungunya vaccine: a randomised, double-blind, placebo-controlled, active-comparator, first-in-man trial ».

*Taux de séroconversion : pourcentage de participants/patients qui produisent des anticorps.

Source : Themis / Institut Pasteur

Immunogenicity, safety, and tolerability of a recombinant measles-virus-based chikungunya vaccine: a randomised, double-blind, placebo-controlled, active-comparator, first-in-man trial, The Lancet Infectious Diseases, publié en ligne le 2 mars 2015.








MyPharma Editions

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Publié le 22 juillet 2021
Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que, suite à sa réunion préalable au dépôt d’une demande de BLA avec la Food and Drug Administration (FDA), la société a l’intention de poursuivre la procédure de demande de BLA auprès de la FDA aux États-Unis pour eryaspase chez des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d’euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 22 juillet 2021
PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d'euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

PEP-Therapy, société de biotechnologie développant des peptides pénétrants comme thérapies ciblées pour le traitement des cancers, vient d’annoncer avoir levé 2,6 millions d’euros supplémentaires (3 millions de dollars) dans le cadre d’une extension de son tour de financement de série A, portant le total levé à 5,4 millions d’euros (6,4 millions de dollars).

Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Publié le 21 juillet 2021
Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Crown Bioscience, société du groupe JSR Life Sciences, a annoncé la nomination d’Alex Slater au poste de vice-président du développement commercial, Amérique du Nord et Europe. M. Slater aura pour mission d’encadrer la croissance continue de la gamme de services existante de la société, ainsi que de jeter les bases de l’expansion de nouveaux services.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents