Edition du 19-02-2018

Alizé Pharma lance un essai clinique de phase II dans le syndrome de Prader-Willi

Publié le lundi 2 mars 2015

Le groupe Alizé Pharma, spécialisé dans le développement de produits biopharmaceutiques pour le traitement de désordres métaboliques et de maladies rares, a annoncé lundi le lancement d’un essai clinique de phase II portant sur son analogue de ghréline non-acylée, AZP-531, chez des patients atteints du syndrome de Prader-Willi.

Il s’agit d’un essai randomisé, en double-aveugle, contre placebo. Il vise à évaluer l’innocuité et les effets de l’AZP-531, après deux semaines de traitement, sur le comportement alimentaire et le poids chez 40 patients souffrant du syndrome de Prader-Willi. Cet essai multicentrique sera mené dans plusieurs pays européens. A ce jour, des centres sont ouverts au recrutement des patients en France et en Espagne. Les résultats sont attendus pour mi-2016.

Le syndrome de Prader-Willi est une maladie métabolique rare, d’origine génétique, caractérisée par une hyperphagie, une prise importante et compulsive de nourriture, et par une obésité sévère. Contrairement à ce que l’on observe dans l’obésité ordinaire et dans le diabète de type 2, le syndrome de Prader-Willi est associé à des niveaux sanguins élevés de ghréline acylée, une hormone qui stimule fortement l’appétit.

En tant qu’analogue de ghréline non acylée, l’AZP-531 devrait améliorer l’hyperphagie en inhibant les effets des taux sanguins élevés de ghréline acylée que l’on trouve chez ces patients. L’AZP-531 devrait également induire une perte de poids et améliorer le contrôle glycémique, un avantage supplémentaire car 25% des adultes souffrant du syndrome de Prader-Willi ont un diabète de type 2.

« Plusieurs études ont mis en évidence une régulation anormale du système ghréline dans le syndrome de Prader-Willi, en parallèle au développement de l’hyperphagie et de l’obésité sévère et précoce chez ces patients. Dans ce cadre, l’AZP-531, un analogue de ghréline non-acylée, pourrait offrir une option thérapeutique innovante en ciblant une importante anomalie endocrinienne de ce syndrome », souligne le Professeur Maïthé Tauber, pédiatre endocrinologue au CHU de Toulouse, coordinatrice du centre de référence sur le syndrome de Prader-Willi en France et investigatrice principale de l’essai.

Il s’agit du quatrième essai lancé par Alizé Pharma sur l’AZP-531. La société a déjà terminé deux essais de phase I chez des volontaires sains et des patients obèses. Les résultats montrent que l’AZP-531 a été bien toléré, avec une amélioration du contrôle glycémique et une perte de poids observées chez les sujets obèses après deux semaines de traitement. Un essai de phase Ib est en cours chez des patients souffrant de diabète de type 2. Les résultats de cet essai, lancé en 2014, sont attendus au cours du second semestre 2015.

« Nous sommes ravis d’annoncer le lancement de cet essai de phase II de l’AZP-531 dans le syndrome de Prader-Willi », ajoute Thierry Abribat, gérant de TAB Consulting, président d’Alizé Pharma. « Nous sommes impatients de fournir des données clé dans un avenir proche sur le potentiel thérapeutique de l’AZP-531, sur la base des deux essais en cours dans le diabète de type 2 et le syndrome de Prader-Willi. »

Source : Alizé Pharma

 








MyPharma Editions

Le calendrier des vaccinations 2018 rendu public

Publié le 19 février 2018
Le calendrier des vaccinations 2018 rendu public

Le calendrier des vaccinations 2018 vient d’être rendu public. Le ministère chargé de la Santé revient sur les points-clés des nouvelles recommandations vaccinales pour cette année ainsi que sur les mises à jour effectuées avec notamment les nouveaux vaccins disponibles.

Associations de patients : l’ANSM lance son appel à projets 2018

Publié le 19 février 2018
Associations de patients : l'ANSM lance son appel à projets 2018

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) lance, pour la septième année consécutive, un appel à projets s’adressant aux associations de patients et autres usagers du système de santé. Cet appel à projets annuel vise à stimuler des initiatives associatives axées sur le bon usage et la réduction des risques liés aux produits de santé.

Hybrigenics parachève son recentrage stratégique sur la R&D biopharmaceutique

Publié le 19 février 2018
Hybrigenics parachève son recentrage stratégique sur la R&D biopharmaceutique

Hybrigenics, société biopharmaceutique focalisée dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments contre le cancer, a annoncé lundi la cession d’Helixio, sa division dédiée aux services génomiques basée à Clermont-Ferrand, à ses employés et managers.

Bone Therapeutics : recrutement du dernier patient de Phase IIA dans la fusion vertébrale avec ALLOB®

Publié le 19 février 2018
Bone Therapeutics : recrutement du dernier patient de Phase IIA dans la fusion vertébrale avec ALLOB®

Bone Therapeutics, société belge spécialisée dans les thérapies cellulaires osseuses, a annoncé aujourd’hui l’achèvement du recrutement de son étude de Phase IIA dans la fusion vertébrale lombaire avec son produit allogénique de thérapie cellulaire osseuse, ALLOB®. Au regard du calendrier, les données d’efficacité et de sécurité de l’ensemble des 32 patients sont attendues mi-2019, après une période de suivi de 12 mois.

Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

Publié le 16 février 2018
Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

PharmaMar a annoncé la signature d’un accord de licence exclusif en vertu duquel l’américain Seattle Genetics va recevoir les droits mondiaux exclusifs à certaines molécules brevetées de la société biopharmaceutique espagnole,pour le développement, la fabrication et la commercialisation de conjugués anticorps-médicament (CAM) et/ou d’autres conjugués de médicaments incorporant des charges utiles PharmaMar.

Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

Publié le 16 février 2018
Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

France Rein organise la 13e Semaine nationale du Rein. Cette édition proposera du 3 au 10 mars 2018 des dépistages anonymes et gratuits sur tout le territoire français afin de sensibiliser le plus grand monde à ces pathologies. Un Français sur 10 est concerné par une maladie rénale.

Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux « conséquences incertaines », estime l’Académie de médecine

Publié le 16 février 2018
Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux "conséquences incertaines", estime l'Académie de médecine

Dans un communiqué publié vendredi, l’Académie nationale de médecine considère que l’obligation d’apposer le pictogramme « Grossesse » sur les conditionnements de médicaments est une mesure à « l’intention louable » mais aux « conséquences incertaines » et recommande de redéfinir le périmètre du décret.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions