Edition du 19-09-2018

Alizé Pharma lance un essai clinique de phase II dans le syndrome de Prader-Willi

Publié le lundi 2 mars 2015

Le groupe Alizé Pharma, spécialisé dans le développement de produits biopharmaceutiques pour le traitement de désordres métaboliques et de maladies rares, a annoncé lundi le lancement d’un essai clinique de phase II portant sur son analogue de ghréline non-acylée, AZP-531, chez des patients atteints du syndrome de Prader-Willi.

Il s’agit d’un essai randomisé, en double-aveugle, contre placebo. Il vise à évaluer l’innocuité et les effets de l’AZP-531, après deux semaines de traitement, sur le comportement alimentaire et le poids chez 40 patients souffrant du syndrome de Prader-Willi. Cet essai multicentrique sera mené dans plusieurs pays européens. A ce jour, des centres sont ouverts au recrutement des patients en France et en Espagne. Les résultats sont attendus pour mi-2016.

Le syndrome de Prader-Willi est une maladie métabolique rare, d’origine génétique, caractérisée par une hyperphagie, une prise importante et compulsive de nourriture, et par une obésité sévère. Contrairement à ce que l’on observe dans l’obésité ordinaire et dans le diabète de type 2, le syndrome de Prader-Willi est associé à des niveaux sanguins élevés de ghréline acylée, une hormone qui stimule fortement l’appétit.

En tant qu’analogue de ghréline non acylée, l’AZP-531 devrait améliorer l’hyperphagie en inhibant les effets des taux sanguins élevés de ghréline acylée que l’on trouve chez ces patients. L’AZP-531 devrait également induire une perte de poids et améliorer le contrôle glycémique, un avantage supplémentaire car 25% des adultes souffrant du syndrome de Prader-Willi ont un diabète de type 2.

« Plusieurs études ont mis en évidence une régulation anormale du système ghréline dans le syndrome de Prader-Willi, en parallèle au développement de l’hyperphagie et de l’obésité sévère et précoce chez ces patients. Dans ce cadre, l’AZP-531, un analogue de ghréline non-acylée, pourrait offrir une option thérapeutique innovante en ciblant une importante anomalie endocrinienne de ce syndrome », souligne le Professeur Maïthé Tauber, pédiatre endocrinologue au CHU de Toulouse, coordinatrice du centre de référence sur le syndrome de Prader-Willi en France et investigatrice principale de l’essai.

Il s’agit du quatrième essai lancé par Alizé Pharma sur l’AZP-531. La société a déjà terminé deux essais de phase I chez des volontaires sains et des patients obèses. Les résultats montrent que l’AZP-531 a été bien toléré, avec une amélioration du contrôle glycémique et une perte de poids observées chez les sujets obèses après deux semaines de traitement. Un essai de phase Ib est en cours chez des patients souffrant de diabète de type 2. Les résultats de cet essai, lancé en 2014, sont attendus au cours du second semestre 2015.

« Nous sommes ravis d’annoncer le lancement de cet essai de phase II de l’AZP-531 dans le syndrome de Prader-Willi », ajoute Thierry Abribat, gérant de TAB Consulting, président d’Alizé Pharma. « Nous sommes impatients de fournir des données clé dans un avenir proche sur le potentiel thérapeutique de l’AZP-531, sur la base des deux essais en cours dans le diabète de type 2 et le syndrome de Prader-Willi. »

Source : Alizé Pharma

 








MyPharma Editions

Horama clôture son tour de table de « Série B » à 22,5 millions d’euros

Publié le 19 septembre 2018
Horama clôture son tour de table de « Série B » à 22,5 millions d'euros

Horama, société française de biotechnologie basée à Paris et à Nantes et spécialisée dans la thérapie génique pour le traitement de maladies génétiques rares en ophtalmologie, vient d’annoncer que le fonds belge V-Bio Ventures rejoint le cycle de financement « Série B » de la société. Willem Broekaert, Directeur Associé chez V-Bio Ventures, sera également nommé au Conseil d’Administration d’Horama. Partager la publication « Horama clôture son tour […]

VIH : Gilead Sciences lance la campagne #PasseLeMotPasLeVirus

Publié le 19 septembre 2018

Afin de mieux comprendre le quotidien des personnes vivant avec le VIH, Gilead Sciences a annoncé le lancement d’une campagne #PasseLeMotPasLeVirus qui met en avant leurs témoignages et dévoile, dans le même temps, les résultats d’une étude* menée en partenariat avec l’institut Ipsos auprès de 200 personnes vivant avec le VIH.

Pharnext : David Stout rejoint le Conseil d’Administration

Publié le 19 septembre 2018
Pharnext : David Stout rejoint le Conseil d’Administration

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé la cooptation de David Stout en tant qu’administrateur indépendant de Pharnext.

Valbiotis lance sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique

Publié le 19 septembre 2018
Valbiotis lance sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique

Valbiotis, entreprise française de R&D engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce le lancement de sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique à Riom (Puy-de-Dôme, France), après 10 mois de travaux.

Cap Digital et Medicen Paris Région s’associent à Oncodesign, Servier et Intersystems autour du projet Hu-PreciMED

Publié le 19 septembre 2018
Cap Digital et Medicen Paris Région s’associent à Oncodesign, Servier et Intersystems autour du projet Hu-PreciMED

Les deux pôles de compétitivité franciliens Medicen Paris Region et Cap Digital ont annoncé la mobilisation de leur écosystème autour du projet Hu-PreciMED (Human Precision MEDicine) en vue de structurer la filière industrielle de la médecine de précision en France. Initié conjointement par les groupes Oncodesign, Servier et Intersystems, le projet Hu-PreciMED mobilise d’ores et déjà 45 entreprises innovantes du numérique et du médical.

Biogen France emménage à La Défense

Publié le 18 septembre 2018
Biogen France emménage à La Défense

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, installe ses équipes dans la Tour CBX du quartier d’affaires de La Défense. L’entreprise spécialisée dans la lutte contre les maladies neurologiques graves réaffirme ainsi son engagement à long terme en France et son souhait d’offrir un environnement de travail optimal à ses collaborateurs.

Répartition pharmaceutique : une opération d’envergure pour alerter le grand public

Publié le 18 septembre 2018
Répartition pharmaceutique : une opération d'envergure pour alerter le grand public

Depuis le 1er septembre, toutes les camionnettes de livraison des entreprises de répartition ont revêtu un habillage spécial. Menacés par une crise économique sans précédent, les répartiteurs pharmaceutiques* se mobilisent pour sensibiliser le grand public et les décideurs à l’importance de leurs missions et les alerter sur les risques qui pèsent sur l’égalité d’accès aux médicaments.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions