Edition du 25-04-2018

Consommation de médicaments : l’Assurance Maladie organise un nouvel Hackathon

Publié le mercredi 16 décembre 2015

Consommation de médicaments: l’Assurance Maladie organise un nouvel HackathonL’Assurance Maladie met à disposition des internautes un jeu de données annuelles sur la consommation de médicaments (OPEN MEDIC) intégrant des informations sur les bénéficiaires et sur les prescripteurs. A cette occasion, un hackathon est organisé pour explorer les données existantes et encourager leur exploitation à des fins d’intérêt public.

Conformément aux engagements pris lors du premier Hackathon et un an après la mise en ligne en open data des données « sources » utilisées pour le suivi des dépenses de santé, l’Assurance Maladie « ouvre » ses données sur le médicament. Objectif : accompagner la création de services ou d’applications numériques innovantes au service du bon usage du médicament.

En complément des informations sur les 2,346 milliards de boites de médicaments remboursés, la base OPEN MEDIC, mise en ligne sur le serveur open-data-assurance-maladie.ameli.fr et sur le site data.gouv.fr, intègre des informations sur les bénéficiaires (nombre total, classe d’âge et sexe, exonération du ticket modérateur…) et sur les prescripteurs (spécialité, région…).

La base s’articule autour d’un premier jeu de données sur les dépenses de médicaments (montants remboursés et remboursables) ainsi que le nombre de boîtes délivrées, en fonction d’éléments descriptifs sur les bénéficiaires (tranche d’âge, sexe, région de résidence selon la nouvelle nomenclature INSEE) ou de l’information sur la spécialité du prescripteur. Un second jeu comprend des données sur le nombre de personnes ayant consommé les médicaments. Quarante-deux bases ont été constituées afin de répondre au besoin et d’éviter le double-compte des consommants.

Un concours innovation au service du bon usage du médicament
A cette occasion, l’Assurance Maladie organise un nouvel Hackathon sur le thème de l’« Usage du médicament » afin de faire découvrir la richesse des données accessibles sur le médicament (disponibles au sein du système d’information de l’Assurance Maladie ou rendues publiques par d’autres organisations) et d’encourager leur exploitation à des fins d’intérêt public.

L’objectif : la création et le développement de services ou d’applications numériques innovants utiles aux patients, aux professionnels de santé ou aux autorités de santé pour améliorer la prise en charge médicamenteuse. Améliorer l’information sur les médicaments (leurs indications et contre-indications, leurs tarifs, l’existence d’un générique…), aider à l’adhésion des traitements prescrits ou mieux accompagner la prise de médicaments de populations spécifiques (personnes âgées, patients atteints d’une pathologie chronique…) sont autant d’exemples de leviers qui participent à l’amélioration du bon usage du médicament.

Ce nouveau concours est organisé en plusieurs étapes qui se dérouleront de décembre 2015 à mai 2016. Cette durée permettra de garantir le développement de projets solides, rapidement utilisables et au plus proche des besoins et des principaux enjeux. Les participants seront accompagnés par des agents de l’Assurance Maladie et un collectif d’experts de la thématique composés de représentants des associations de patients (Ciss) et des autorités de santé (Igas, DSS, HAS, ANSM), d’un professeur en médecine, et d’un expert des données sur le médicament (GIE Thesorimed).

Les participants devront défendre leur projet à l’occasion d’une première journée de sélection qui se tiendra le 28 janvier 2016 dans les locaux de la Caisse nationale d’Assurance Maladie à Paris. 5 projets seront sélectionnés à cette occasion selon plusieurs critères comme la pertinence du projet au regard du thème, son caractère innovant, sa faisabilité et le potentiel de valorisation des données disponibles sur le médicament.

Lors de la deuxième phase, les équipes sélectionnées seront accompagnées jusqu’au mois de mai par au moins un parrain parmi le collectif d’experts et un représentant de l’Assurance Maladie. Plusieurs ateliers de travail seront organisés pour affiner les projets, développer les prototypes et tester leur potentiel d’utilisation. Le lauréat sera désigné lors du jury final à l’occasion d’une journée de restitution organisée le 10 mai 2016. Plusieurs dotations sont prévues pour récompenser et soutenir le développement des projets les plus prometteurs.

Les inscriptions sont ouvertes du 14 décembre 2015 au 17 janvier 2016. Les participants doivent à cet effet déposer leur dossier de candidature sur le site dédié à l’événement :
http://www.hackateam.com/hackathonmedicament








MyPharma Editions

Acticor Biotech : l’EMA confirme l’entrée en phase II de son produit ACT017 dans l’AVC

Publié le 25 avril 2018
Acticor Biotech : l'EMA confirme l'entrée en phase II de son produit ACT017 dans l'AVC

Acticor Biotech, société de biotechnologie en développement clinique spécialisée dans la phase aiguë des maladies thrombotiques, y compris l’accident vasculaire cérébral et l’embolie pulmonaire, a présenté à l’Agence Européenne des Médicaments (EMA), le plan de développement de son candidat médicament, ACT017.

Christophe Durand rejoint Celgene France en tant que Président Directeur général

Publié le 25 avril 2018
Christophe Durand rejoint Celgene France en tant que Président Directeur général

Celgene France, une filiale à part entière de Celgene Corporation, a annoncé la nomination de Christophe Durand au poste de Président Directeur général depuis le 12 avril 2018.

Onxeo : démarrage de DRIIV, étude clinique de phase I d’AsiDNA™ dans les tumeurs solides avancées

Publié le 25 avril 2018
Onxeo : démarrage de DRIIV, étude clinique de phase I d’AsiDNA™ dans les tumeurs solides avancées

Onxeo, société de biotechnologie spécialisée en oncologie, a annoncé avoir démarré l’étude clinique de phase I DRIIV (DNA Repair Inhibitor administered IntraVenously) avec AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réparation de l’ADN tumoral. Cette étude est destinée à évaluer la tolérance et la dose clinique optimale ainsi qu’à déterminer sa dose active au niveau tumoral, chez des patients atteints d’un cancer solide avancé.

Nicox ouvre un bureau de développement aux Etats-Unis

Publié le 25 avril 2018
Nicox ouvre un bureau de développement aux Etats-Unis

Nicox, la société spécialisée en ophtalmologie, vient d’ouvrir un bureau de développement aux Etats-Unis, à Research Triangle Park (RTP) en Caroline du Nord. La décision de transférer son précédent bureau de développement de Fort Worth (Texas) à RTP et de renforcer sa présence aux Etats-Unis est motivée par l’avancement attendu vers des études cliniques de phase 2 de NCX 470 pour les patients atteints de glaucome et de NCX 4251 pour les patients atteints de blépharite.

Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Publié le 24 avril 2018
Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Après avoir qualifié et validé avec succès durant l’année écoulée la méthode de production de son produit thérapeutique dans un centre partenaire de thérapie cellulaire basé à Singapour, la biotech française CellProthera vient d’obtenir les autorisations de la Health Science Authority (HSA) – équivalent singapourien des autorités réglementaires française (ANSM) – pour démarrer son essai clinique “SingXpand”.

Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l’UE pour la maladie de Batten

Publié le 24 avril 2018
Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l'UE pour la maladie de Batten

Abeona Therapeutics, une biotech américaine, a annoncé que le comité des médicaments orphelins de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a accordé la désignation « médicament orphelin » à son programme de thérapie génique ABO-202 pour le traitement des sujets atteints de céroïde-lipofuscinose neuronale, appelée aussi maladie de Batten, une maladie mortelle de stockage lysosomal qui affecte principalement le système nerveux chez l’enfant.

Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Publié le 24 avril 2018
Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Sanofi a annoncé le départ à la retraite du Président Monde de la R&D de Sanofi, Elias Zerhouni. Le groupe pharmaceutique français a nommé John Reed pour lui succéder à compter du 1er juillet. Ce dernier était depuis cinq ans Responsable Monde de Roche Pharma Recherche et Développement Précoce (pRED).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions